Accueil du site > Actualité > Actualité > Parachever tous les projets pour contribuer à la relance économique

Infrastructures : Parachever tous les projets pour contribuer à la relance économique

Publié le lundi 15 janvier 2018 à 10:21, par APS

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a déclaré dimanche à Alger, que l’objectif essentiel de son département, à l’heure actuelle, consiste en le parachèvement de l’ensemble des projets programmés et en l’amélioration des prestations, conformément aux objectifs des programmes du président de la République.

S’exprimant lors d’une réunion avec les membres de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur le projet de loi de règlement budgétaire de 2015, le ministre a précisé que les projets relevant des secteurs des transports et des travaux publics qui n’ont pas encore été réceptionnés ou qui ne sont pas encore opérationnels, sont "des fonds dormants, car ils ne contribuent pas au développement économique, d’où l’objectif essentiel, qui est le parachèvement de ces projets, et l’amélioration des prestations".

"En dépit de l’absence de nouveaux projets, durant les 3 dernières années, en raison de la situation financière, il n’en demeure pas moins que le grand nombre des opérations de parachèvement des projets précédemment inscrits, confirme que la cadence de développement dans le secteur ne s’arrête pas", a relevé M. Zaalane.

Il a ajouté que fin 2017, une amélioration a été notée, à travers le paiement des créances de plusieurs entrepreneurs étrangers et locaux, et ce, grâce aux décisions du conseil des Ministres, lesquelles ont permis l’affectation d’un budget pour le versement des ces créances.

Le ministre a, par ailleurs, mis en avant la modernisation de l’administration à travers le recours à la numérisation et aux nouvelles technologies, soulignant que la préoccupation majeure de son secteur est l’amélioration des prestations.

Abordant le transport ferroviaire de marchandises, le ministre a fait état de la décision de raccorder l’ensemble des entreprises économiques au réseau ferroviaire, particulièrement les entreprises activant dans les secteurs du ciment et de la métallurgie.

Rappelant les principaux axes du plan quinquennal 2015-2019, le ministre a évoqué la réalisation du réseau routier, des autoroutes modernes, la structuration et la maintenance du réseau routier existant conformément aux normes des transports et de la sécurité routière, l’amélioration des services, la maintenance et la réhabilitation des infrastructures maritimes, outre la réalisation de nouvelles infrastructures maritimes dans le domaine du commerce, de la pêche et des loisirs, en sus du développement des infrastructures aéroportuaire pour satisfaire aux besoins économiques.

Le programme comprend en outre la modernisation, le développement et la maintenance du réseau ferroviaire, le renforcement du parc de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), le développement du réseau de transport urbain (Métro, tramway, téléphérique) et le parachèvement du programme de réalisation des gares routières.

Répondre à cet article