Accueil du site > Actualité > Actualité > Ouverture fin juin d’une partie de la pénétrante autoroutière (...)

Infrastructures routières : Ouverture fin juin d’une partie de la pénétrante autoroutière Ahnif-Béjaia

Publié le mardi 12 janvier 2016 à 08:23, par APS

Une partie de la pénétrante autoroutière devant relier le port de Béjaïa à l’Autoroute Est-Ouest via la localité d’Ahnif (Bouira) sera mise en service d’ici à fin juin prochain

Une section reliant Ahnif (Bouira) à Akbou (Béjaia) sera mise en service "d’ici à la fin juin prochain", a annoncé lundi le directeur régional-centre de l’Agence nationale des Autoroutes (ANA), Barahiti Nadir, en marge d’une visite d’inspection effectuée par les autorités locales de la wilaya.

Cette partie de la pénétrante qui comprend les 14 km de Bouira, est composée de huit ouvrages d’art, dont la réalisation de quatre a déjà démarré, de deux échangeurs et de quatre viaducs, a précisé le même responsable lors de cette visite consacrée aux chantiers autoroutiers en cours d’exécution dans la wilaya de Bouira.

Selon les explications fournies sur place au wali, Nacer Maskri, les travaux de réalisation de ce projet (14 km de Bouira) accusent un "léger retard" dû notamment à la difficulté du terrain ainsi qu’à d’autres contraintes techniques.

Sur place, M. Maskri a instruit les responsables du projet d’accélérer la cadence des travaux afin de rattraper ce retard et permettre la livraison dans les délais de ce projet confié au groupement algéro-chinois SAPTA-CRCC.

"Des oppositions de certains propriétaires de terres agricoles d’Ahnif étaient également à l’origine du retard qu’ont connu les travaux bloqués à plusieurs reprises par ces protestataires", ont également expliqué les responsables du projet.

Quant à la pénétrante de Tizi Ouzou qui est longue de 48 km, les travaux sont en cours et elle devra être mise en service d’ici la fin de l’année 2017.

Cette pénétrante sera composée de 23 viaducs et de deux tunnels, a précisé M.Barahiti.

Concernant le projet de mise à niveau du tronçon autoroutier reliant Bouira à Lakhdaria sur 33 km, le directeur général de l’ANA, Ali Khelifaoui, a fait savoir que les travaux sont en voie d’achèvement dans la partie basse du tronçon. "Il reste quelque trois kilomètres de mise à niveau dans la partie basse du tronçon à achever d’ici à la fin janvier en cours à Lakhdaria, tandis que les travaux de stabilisation de la zone des glissements à Djebahia sont énormes et ils pourraient prendre du temps", a-t-il dit.

A Djebahia, les travaux de stabilisation de la zone de glissement ont été entamés il y a quelques semaines et ce, par l’implantation de pieux.

Répondre à cet article