Accueil du site > Actualité > Nouvelle Audi A8, quand le prestige rencontre l’intelligence (Mise à (...)

Audi : Nouvelle Audi A8, quand le prestige rencontre l’intelligence (Mise à jour photos)

1 commentaire

Publié le mardi 11 juillet 2017 à 15:44, par Khaled A.

De Barcelone, Khaled A. La quatrième génération de l’Audi A8 a été présenté ce matin et lève le voile sur ses atouts et son orientation vers la conduite autonome.

2000 invités entre journalistes, réseau et VIP assistent depuis ce matin à la présentation en avant-première mondiale de la quatrième génération de l’Audi A8, véritable étendard de la marque et qui le confirme encore plus en étant le premier modèle de série à s’offrir le niveau trois de la conduite autonome et ce n’est guère une surprise puisque les différentes vidéo-teasers mettant en scène les équipements de l’Audi A8 laissait présager cette approche, telles que le parking pilot (stationnement automatique), garage pilot (retour au garage) and traffic jam pilot (assistant de conduite dans les embouteillages), systèmes sur lesquelles nous reviendront un peu plus loin.

Faisant échos aux promesses d’un design novateur affiché par l’Audi Prologue, qui avait été dévoilée au salon Auto Show de Los Angeles l’Audi A8 conserve néanmoins son design (quelqu’un avait des doutes ?) au profit d’une révolution mais tout en modernisant quelques uns des traits comme cette calandre Single Frame qui s’inscrit dans ce qui se fait dernièrement chez la marque aux Anneaux. On n’omettra pas de relever le design des feux avant qui s’intègrent parfaitement à cette nouvelle calandre, des feux dotés de la technologie HD Matrix LED avec l’éclairage laser Audi, tandis qu’une bande LED lumineuse est combinée avec les feux arrière qui bénéficient de la technologie OLED. Ces derniers diffusent des animations lumineuses uniques lorsque le conducteur s’approche ou s’éloigne de la voiture. De profil, cette Audi A8, au montant « C » plus large large, se caractérise par deux « nerfs » latéraux pour apporter un peu plus de muscles et rompre avec la sobriété de la génération sortante.

Habitacle luxueux et technologique

De par sa vocation, l’habitacle de l’Audi A8 ne peut que respirer « Luxe et Prestige » et cette quatrième génération en est la parfaite héritière tellement elle en dégage de tout bord aussi bien en qualité des matériaux qu’en dotation. Axée sur les lignes horizontales, l’intérieur adopte un design épuré, Audi transposant ses normes de qualité à l’ère digitale avec un concept de commandes radicalement nouveau. Ainsi la commande par molette si familière et le pavé tactile caractéristique du modèle précédent disparaissent. De la même façon le tableau de bord se voit débarrassé de nombreux boutons et interrupteurs. En son centre trône désormais un grand écran tactile de 10,1 pouces qui, lorsqu’il est éteint, se fond parfaitement dans le cadre noir brillant de la console centrale, devenant ainsi pratiquement invisible grâce à son design noir glossy assorti.

L’interface utilisateur apparaît à l’écran dès que la voiture est ouverte. Le chauffeur contrôle le système d’Infotainment du bout des doigts grâce aux commandes tactiles du grand écran principal. Un deuxième écran tactile est également disponible sur la console du tunnel central afin d’accéder aux fonctions de confort et de climatisation. Celui-ci permet aussi de saisir du texte. Dans le même temps, il est possible de poser confortablement le poignet sur le large levier du sélecteur tiptronic pour une saisie encore plus facile, comme par exemple pour définir une destination dans le système de navigation. Lorsque le chauffeur active une fonction via l’affichage supérieur ou inférieur, il reçoit une confirmation de son ordre par le biais d’un clic et d’un signal sonore. Les boutons qui s’apparentent à des éléments en verre fonctionnent de la même manière. La combinaison d’un retour sonore et haptique ainsi que l’utilisation de gestes tactiles naturels tels que le balayage, confèrent un surplus de sécurité, d’intuitivité et de rapidité d’utilisation au nouveau système MMI Touch Response.

Le conducteur peut également contrôler un large éventail de fonctions dans la voiture via un nouveau mode de reconnaissance vocale. Les informations concernant les destinations et les médias sont disponibles soit directement à bord de la voiture, soit par le biais du Cloud en utilisant une connexion haut débit 4G/LTE. Audi connect dispose en outre d’un large choix de fonctionnalités qui inclut notamment la reconnaissance des panneaux de signalisation et des informations sur les dangers - des services innovants de véhicules à objets Car-To-X qui s’appuient sur l’intelligence en essaim de toute la flotte Audi. Une autre nouveauté réside dans la navigation qui a été largement optimisée : elle bénéficie d’une fonction d’apprentissage automatique basée sur l’itinéraire qui vient d’être parcouru de sorte à fournir des suggestions de recherche intelligentes au conducteur. La carte intègre également des modèles 3D très détaillés des grandes villes européennes pour une représentation encore plus réaliste. La dernière version de la Plateforme Modulaire d’Infotainment MIB 2+ fait office de centre de contrôle pour toutes ces fonctions. Il intègre un processeur K1 de dernière génération qui est le fruit du partenariat avec NVIDIA. Une deuxième puce K1 prend en charge la partie graphique afin de générer l’affichage du virtual cockpit Audi. Ce dernier, à l’instar des autres instruments numériques, bénéficie d’une résolution Full HD de 1 920 x 720 pixels.

Le système audio Bang & Olufsen Advanced Sound System offre une nouvelle expérience avec une spatialisation audio sans égale : pour la première fois, les sièges arrière sont intégrés dans un environnement sonore 3D fascinant avec une dimension verticale. La musique est diffusée exactement comme elle a été enregistrée dans la salle de concert. Le système s’appuie sur un algorithme qu’Audi a développé conjointement avec l’Institut Fraunhofer qui est notamment à l’origine du format MP3. A cela s’ajoute un nouveau standard en matière de téléphonie grâce à l’Audi phone box qui permet de téléphoner en profitant de la technologie d’appels en 4G VoLTE (Voice over LTE) - une norme récente qui garantit une connexion et une qualité de son inégalées.

Le siège le plus chic du nouveau modèle phare d’Audi se trouve à droite à l’arrière : le fauteuil de relaxation optionnel de l’A8 L offre quatre différentes options de réglage et un repose-pied. Assis dans ce fauteuil, le passager peut masser et réchauffer la plante de ses pieds par le biais d’un élément qui dispose de multiples réglages et dont les commandes sont directement incorporées à l’arrière du siège du passager avant. Les nouveaux appuie-têtes de confort viennent compléter l’expérience sensorielle. Les passagers arrières peuvent également accéder à un large éventail de fonctions telles que l’éclairage d’ambiance, les nouvelles lampes de lecture HD Matrix et les sièges massant, sans oublier la possibilité de passer des appels téléphoniques privés grâce à des terminaux individuels. Avec son écran OLED aussi grand qu’un smartphone, la télécommande amovible du siège arrière est logée directement dans l’accoudoir central pour un accès aisé. Côté habitabilité, les dimensions ont considérablement augmenté quand on la compare à la version précédente, et ce dans les deux versions de carrosserie (5,17 mètres ou l’A8 L, qui affiche un empattement de 13 centimètres ).

Conduite autonome de « Niveau 3 »

La nouvelle A8 est la première voiture de série à être développée spécialement pour offrir une conduite hautement autonome, que le constructeur procédera progressivement à partir de 2018 à intégrer des fonctions de conduite autonome dans ses modèles de série. Ainsi, le pilote automatique Audi AI traffic jam prend les commandes lorsque la circulation est ralentie sur l’autoroute et sur les voies rapides séparées par un terre-plein. Le système qui fonctionne jusqu’à une vitesse de 60 km/h est activé par le biais du bouton AI de la console centrale.

Le pilote automatique gère à la fois le démarrage de la voiture, l’accélération, la direction et le freinage. Le conducteur n’a plus besoin de surveiller la voiture en permanence. Il peut complètement lâcher le volant des mains et, en fonction des lois nationales, se concentrer sur une autre activité que la conduite parmi les fonctionnalités qui sont proposées par la voiture. Dès que le système atteint ses limites, il avertit le chauffeur qu’il doit reprendre les commandes pour poursuivre son chemin.

Du point de vue technique, le pilote automatique Audi traffic jam pilot est révolutionnaire. Lors des phases de conduite autonome, un contrôleur central d’assistance à la conduite (zFAS) analyse en permanence les informations concernant l’environnement proche de la voiture en agrégeant toutes les données issues des capteurs. Outre les radars, la caméra avant et les capteurs à ultrasons, Audi est aussi le premier constructeur automobile à utiliser un scanner laser.

L’intégration de l’Audi traffic jam pilot suppose que le cadre réglementaire soit clarifié dans chaque marché individuel. De la même façon, chaque pays devra préciser les mesures de test du système et son champ légal d’application. Les normes rigoureuses et de qualité supérieure de la marque sont également applicables dans le domaine de la conduite autonome. En outre, différentes procédures d’approbation avec un planning afférant devront être observés partout dans le monde. Audi procèdera ainsi étape par étape afin de proposer le pilote automatique Audi traffic jam pilot dans ses modèles de production.

Les fonctions de pilote automatique Audi AI remote parking pilot et Audi AI remote garage pilot permettent à l’Audi A8 de se garer seule et de sortir ou de rentrer au garage de manière totalement autonome, sous la surveillance du conducteur. Ce dernier n’a donc plus besoin d’être assis derrière le volant. Le système s’active directement à partir d’un smartphone en utilisant la nouvelle app myAudi. La surveillance des manœuvres de stationnement est assurée par le maintien du bouton Audi AI qui permet d’afficher en temps réel les images captées par les caméras à 360 degrés directement sur l’écran du smartphone. Une fois la manœuvre terminée, le système passe automatiquement la boite tiptronic en position « P » avant d’éteindre le moteur et l’allumage.

Pour les responsables d’Audi c’est une nouvelle étape menant vers le « Niveau 4 », niveau qui permettra dans les années à venir de profiter de la conduite autonomes sur les routes rapides et autoroutes

Suspension entièrement active

La toute nouvelle suspension active de l’Audi A8 est un système de suspension électromécanique entièrement actif baptisé « Audi AI active suspension ». Ce dernier peut contrôler le débattement vertical de chacune des roues afin de les relever, ou au contraire les abaisser, en fonction des souhaits du conducteur et de la situation de conduite. Cette flexibilité confère une énorme latitude aux caractéristiques de conduite : du confort de la conduite en douceur d’une berline de luxe classique au dynamisme d’une voiture de sport. Associé au dispositif de surveillance à 360°, le véhicule est surélevé en une fraction de seconde en cas de collision latérale imminente afin de réduire les éventuelles conséquences de l’accident pour tous les occupants. Ce mécanisme de suspension extrêmement innovant est alimenté par un système électrique de 48 volts, qui pour la toute première fois chez Audi, fait désormais office de système électrique principal pour toutes les versions de l’A8. En conjonction avec la suspension pneumatique, le nouveau concept innovant de suspension active offre une expérience de conduite entièrement nouvelle.

Une autre innovation consiste en la direction dynamique des quatre roues motrices, qui combine une direction directe et sportive avec une stabilité inébranlable. Le rapport de direction des roues avant varie en fonction de la vitesse ; les roues arrière tournent dans le même sens, ou à contre-sens, en fonction de la vitesse du véhicule. Selon Audi, le comportement de la voiture s’avère encore plus dynamique et précis grâce au différentiel sportif. Celui-ci distribue le couple moteur entre les roues arrière de manière active. Il vient ainsi compléter la transmission intégrale permanente quattro qui est désormais proposée de série avec la nouvelle A8.

Hybridation légère et e-tron : les motorisations

La nouvelle A8 sera lancée sur le marché allemand avec deux moteurs V6 turbo : un 3.0 TDI et un 3.0 TFSI. Le moteur diesel développe 286 ch et la version essence 340 ch . Deux versions de huit cylindres - un 4.0 TDI de 435 ch et un 4.0 TFSI de 460 ch arriveront un peu plus tard. Le W12 sera la version la plus exclusive du moteur de l’A8 avec une cylindrée de 6.0 litres.

Ces cinq motorisations sont toutes assistées par un alternateur à courroie (BAS), qui est le centre nerveux du système électrique de 48 volts. Cette technologie hybride légère (VEHL, véhicule électrique à hybridation légère) permet à la voiture de rouler en roue libre et moteur éteint avant de redémarrer en douceur. Elle dispose également d’une fonction avancée de Start & Stop et d’un système de récupération d’énergie jusqu’à 12 kW. L’effet combiné de ces technologies permet, selon le constructeur, de réduire encore plus la consommation de carburant de moteurs qui sont déjà performants : jusqu’à 0,7 litre aux 100 kilomètres dans des conditions de conduite réelles.

L’A8 L e-tron quattro dotée d’un puissant moteur plug-in hybride arrivera à une date ultérieure. Son 3.0 TFSI et le puissant moteur électrique délivrent une puissance combinée de 449 ch , et 700 Nm de couple. La batterie lithium-ion dispose d’une capacité d’énergie suffisante pour 50 kilomètres de conduite 100% électrique environ. Elle peut être rechargée sans fil par le biais de la station optionnelle Audi Wireless Charging. Un bloc installé sur le sol du garage transfère l’électricité par induction à une bobine intégrée dans la voiture avec une puissance de 3,6 kW.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 11 juillet à 23:36[, par mizand

    un titre qui me va a merveille

Répondre à cet article