Accueil du site > Actualité > Actualité > "Nous n’avons pas de conditions unilatérales" (Bouchouareb)

Usine PSA : "Nous n’avons pas de conditions unilatérales" (Bouchouareb)

1 commentaire

Publié le lundi 16 janvier 2017 à 09:07, par Khaled A.

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, est revenu sur le projet de l’usine PSA en Algérie.

En marge de sa visite de travail et d’inspection à Oran et concernant les négociations avec le constructeur automobile français "Peugeot" pour la création d’une usine de cette marque en Algérie, le ministre a expliqué : "Nous sommes deux partenaires et chacun de nous doit faire le pas nécessaire pour que nous nous retrouvions. Les intérêts des uns et des autres doivent être respectés", a-t-il souligné, tout en précisant n’avoir jamais conditionné de manière unilatérale.

Pour rappel, le pacte des associés devait être signé au mois d’avril dernier avant d’être reporté sans explication. En cas d’accord finale, l’usine PSA en Algérie concernera 4 modèles (Peugeot Pick-up,Peugeot 208 et Peugeot 301 ainsi que la Citroën C-Elysée) pour une capacité annuelle de 25.000 unités dans un premier temps, puis 75.000 et 100.000 unités par la suite. Son lancement sera accompagné par la présence de cinq sous-traitants au moins, comme annoncé par nos soins au mois de novembre dernier.

Vos commentaires

  • ]Le 16 janvier à 11:27[, par elho23

    non c’est pas de ma faute, c’est de la faute de Peugeot

Répondre à cet article