Accueil du site > Actualité > Actualité > "Nous avons répondu à toutes les exigences du gouvernement"

Usine PSA : "Nous avons répondu à toutes les exigences du gouvernement"

1 commentaire

Publié le mardi 21 février 2017 à 01:54, par Khaled A.

En marge des essais de la Peugeot 301 restylée, le patron de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe PSA, Jean-Christophe Quémard est revenu sur le projet de l’usine du groupe en Algérie.

Interrogé lors de la conférence de presse de ces essais sur l’évolution du projet de l’usine PSA en Algérie, Jean-Christophe Quémard a déclaré qu’il "n’a pas plus de choses à dire de nouveau" et que "le Groupe PSA attend toujours le feu vert des autorités algériennes. Le dossier est sur la table du gouvernement, un dossier qui répond à l’ensemble des demandes exprimées, conforme au cahier des charges. Je suis prêt à lancer cette usine en Algérie dès que cela sera décidé".

Jean-Christophe Quémard a également déclaré que "plusieurs visites importantes sont prévues dans les semaines à venir et j’espère que cela sera l’occasion pour déclencher cette opération et pouvoir être au rendez-vous des clients algériens à l’image de cette 301 restylée qui est destinée à être produite en Algérie, on espère le plus vite possible".

Pour rappel, le pacte des associés devait être signé au mois d’avril dernier avant d’être reporté sans explication. En cas d’accord finale, l’usine PSA en Algérie concernera 4 modèles (Peugeot Pick-up,Peugeot 208 et Peugeot 301 ainsi que la Citroën C-Elysée) pour une capacité annuelle de 25.000 unités dans un premier temps, puis 75.000 et 100.000 unités par la suite.

Vos commentaires

  • ]Le 21 février à 09:49[, par YOUGOURTHEN

    Pick-up serait intéressant

Répondre à cet article