Accueil du site > Actualité > Actualité > Négociations pour l’exportation de bus SNVI vers la Répuplique (...)

Industrie mécanique : Négociations pour l’exportation de bus SNVI vers la Répuplique Démocratique du Congo

Publié le dimanche 29 avril 2018 à 20:24, par La rédaction

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Monsieur Youcef YOUSFI, a reçu dimanche au siège du ministère le Vice Premier ministre, Ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration Régionale de la République Démocratique du Congo, Monsieur Léonard She OKITUNDU, qui effectue une visite de travail en Algérie.

Lors de cette rencontre les deux responsables ont évoqué les relations de coopération entre l’Algérie et la République Démocratique du Congo notamment dans les domaines économique et industriel tout en insistant sur la nécessité de les développer et les renforcer davantage.

A cet effet, MM. YOUSFI et OKITUNDU ont examiné les potentialités de coopération importantes entre les deux pays et les voies et moyens de les exploiter concrètement.

Pour Monsieur le Ministre, l’Algérie, qui connait une relance industrielle remarquable ces dernières années comme l’industrie mécanique et sidérurgique, peut exporter certains de ses produits vers ce pays de l’Afrique centrale.

Il s’agit essentiellement, ajoute Monsieur YOUSFI, des bus de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI), des produits électroniques et électroménagers, du machinisme agricole et des équipements dédiés à l’industrie électrique. Selon lui, l’Algérie peut également apporter son aide au Congo dans ses efforts d’électrification.

De son côté, Monsieur OKITUNDU s’est dit favorable à ces propositions estimant que l’exportation de certains produits industriels de l’Algérie vers son pays constitue une bonne voie de coopération entre les deux pays.

Il a précisé que sa visite de travail en Algérie entre dans ce cadre et vise à jeter les bases d’une coopération économique qui reste jusque-là en deçà des attentes des deux gouvernements.

Enfin, les deux parties ont convenu d’organiser prochainement une mission économique congolaise en Algérie, afin d’examiner toutes les potentialités de partenariat en l’Algérie et la République Démocratique du Congo et les moyens de les concrétiser sur le terrain.

Répondre à cet article