Accueil du site > Actualité > Actualité > Moins de Renault Clio à Flins pour la 5e génération

Groupe Renault : Moins de Renault Clio à Flins pour la 5e génération

Publié le lundi 19 mars 2018 à 08:55, par Reuters

La cinquième génération de la célèbre Renault Clio, dont l’arrivée est prévue fin 2019, verra ses volumes de production en France réduits au profit de la Turquie et de la Slovénie, ont dit à Reuters quatre sources proches du dossier.

Best-seller de la marque au losange, la citadine avait déjà failli être totalement délocalisée sur le site turc de Bursa lors de l’arrivée de la quatrième génération du véhicule en 2012. Cette perspective avait donné lieu à un bras de fer entre le PDG de Renault Carlos Ghosn et le président de la République de l’époque, Nicolas Sarkozy.

Finalement, une partie de la production avait été maintenue sur le site historique de la famille Clio et de son ancêtre la Renault 5, l’usine de Flins (Yvelines). Ce sera encore le cas avec la cinquième génération, mais dans des proportions encore réduites.

“Bursa sera l’usine principale de la nouvelle Clio, suivie de Novo Mesto (Slovénie). Flins fera le surplus si ces deux usines n’arrivent pas à fournir”, a dit une source proche de Renault.

Un porte-parole du constructeur a déclaré de son côté, concernant l’industrialisation du futur modèle : “Le travail est en cours, toute annonce serait partielle, erronée et prématurée.”

Selon une source industrielle, Bursa a produit l’an dernier 72% des Clio commercialisées en Europe, Flins 15% avec environ 63.000 voitures et Novo Mesto 13%. Pour Clio 5, les pourcentages évolueraient vers 80% en Turquie, 14% en Slovénie et 6% à Flins, avec seulement 25.000 voitures par an.

Selon deux sources, un volume aussi réduit pourrait signifier que les Clio 5 Made in France seront assemblées en kit à partir d’éléments importés des autres usines, l’emboutissage du modèle n’étant plus réalisé sur place.

Répondre à cet article