Accueil du site > Actualité > Actualité > MOIA, la nouvelle société de services de mobilité du Groupe (...)

Groupe Volkswagen : MOIA, la nouvelle société de services de mobilité du Groupe Volkswagen

Publié le mercredi 7 décembre 2016 à 15:33, par Khaled A.

Le Groupe Volkswagen a officiellement lancé aujourd’hui à Londres sa nouvelle entreprise de services de mobilité lors du “Tech Crunch Disrupt”, l’évènement consacré aux technologies.

L’industrie automobile connaît actuellement une rapide mutation. Parallèlement à l’activité automobile traditionnelle, les services de mobilité connectés promettent une forte dynamique de croissance. Avec MOIA, le plus grand constructeur automobile européen pose les bases pour que le Groupe et l’ensemble de ses marques connaissent un succès durable dans le monde de la mobilité de demain. Qui plus est, le Groupe Volkswagen a l’intention de générer une part importante de son chiffre d’affaires de cette nouvelle activité à l’horizon 2025.

« MOIA va nous aider à mieux comprendre les nouvelles formes de mobilité et la manière de les rendre plus attrayantes pour l’avenir, afin de proposer une gamme beaucoup plus large qu’à l’heure actuelle et d’adapter ces services à des besoins très diversifiés. Même si à terme tout le monde ne sera pas propriétaire de son véhicule, MOIA peut contribuer à ce que tous puissent devenir, d’une façon ou d’une autre, un client de notre entreprise », a déclaré Matthias Müller, Président du Directoire du Groupe Volkswagen.

Pour sa part, Ole Harms, Président du Directoire de MOIA, a indiqué que « MOIA est une entreprise indépendante faisant partie du Groupe Volkswagen. Elle développera et commercialisera ses propres services de mobilité soit de manière indépendante ou soit en partenariat avec les villes et les systèmes de transport actuels. En parallèle, les marques du Groupe continueront de développer leurs propres services. Notre objectif est de devenir, à moyen terme, l’un des principaux acteurs mondiaux des services de mobilité. Pour ce faire, nous allons chercher à attirer les meilleurs talents et start-ups du secteur technologique », a indiqué

Répondre à cet article