Accueil du site > Actualité > Actualité > Mise en service commerciale du tramway de Ouargla en mars

Transport urbain : Mise en service commerciale du tramway de Ouargla en mars

Publié le lundi 20 novembre 2017 à 09:08, par Khaled A.

La date de mise en service commerciale du tramway d’Ouargla devra intervenir en mars prochain, a appris dimanche l’APS du chef du projet.

La réception de ce projet, qui avait été lancé en septembre 2013, interviendra une fois entièrement finalisée la mise en place des systèmes de fonctionnement, au mois de mars prochain au plus tard, a précisé M. Larbi Moulay, lors d’une inspection du projet par la wali d’Ouargla.

Les essais techniques en cours se poursuivront jusqu’à février prochain, afin de mettre au point l’ensemble des aspects techniques devant permettre aux rames de rouler normalement et sans encombres, a expliqué le chef du projet.

Le tramway d’Ouargla assurera le transport de quelques 3.450 passagers/heure sur un linéaire de 9,8 km, jalonné de 16 arrêts. Il dispose aussi d’un centre de maintenance couvrant une superficie de 5,5 hectares, selon les explications fournies.

Le chef de l’exécutif de l wilaya, Abdelkader Djellaoui, a saisi l’opportunité pour mettre l’accent sur la nécessité d’accorder "l’importance" voulue à ce "grand" projet, appelant au ravalement et l’aménagement des façades tout au long du tracé du tramway, pour conférer une harmonie à l’image esthétique de la ville d’Ouargla, et ce en coordination avec les associations actives, les commerçants, les citoyens et autres.

Il a également invité à l’étude de la possibilité d’utilisation de l’énergie solaire pour l’éclairage du tramway, ainsi que de prévoir dans l’étude future l’intégration de nouvelles extensions vers certaines zones, telles que le ksar, l’aéroport et les nouveaux pôles.

La réception de ce moyen de transport, dont le coût avoisine les 40 milliards DA, contribuera à l’amélioration du transport et des prestations publiques, facilitera la circulation des citoyens et apportera un plus au développement économique de la wilaya, a-t-on souligné.

Répondre à cet article