Accueil du site > Actualité > Actualité > Les projets routiers et de transport contribueront au développement (...)

Infrastructures : Les projets routiers et de transport contribueront au développement socio-économique

Publié le dimanche 11 juin 2017 à 14:28, par APS

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a indiqué que tous les projets routiers et de transport réalisés dans la wilaya d’Alger contribueront au développement socio-économique de la capitale et au développement national.

Les projets routiers "réalisés dans le cadre d’un vaste programme de développement de la capitale, initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en vue de la hisser au niveau des grandes capitales mondiales, contribueront à son développement socio-économique, mais aussi au développement national", a précisé samedi le ministre dans une déclaration à la presse à l’issue d’une visite d’inspection de certains projets du secteur dans la capitale en compagnie du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, et de cadres du ministère.

Les projets inspectés visent à désengorger la capitale, a-t-il rappelé. Il s’agit de la réalisation de sept (7) projets routiers reliant le centre d’Alger à la rocade sud, notamment la radiale Oued Ouchayah-rocade sud et du projet de voie express reliant la rocade sud à l’Aéroport international d’Alger.

Après l’éradication des bidonvilles qui entravaient la réalisation de ces projets, leur cadence s’est accélérée, a-t-il dit, précisant que le projet de voie express reliant la rocade sud à l’Aéroport international d’Alger devrait être réceptionné à la fin du deuxième trimestre de 2017 alors que celui de la radiale Oued Ouchayah-rocade sud le sera à la fin de 2018.

Le ministre a également évoqué les projets de Tramway et de Métro qui permettront, a-t-il dit, "d’améliorer la circulation au dans la capitale, soulignant que l’extension des lignes de Métro Grande Poste-Place des Martyrs et Haï El Badr-Aïn Naadja seront réceptionnés fin 2017.

Quant à l’extension vers l’Aéroport international d’Alger, il a fait savoir que le projet dont les travaux sont menés par Cosider sera réceptionné en 2021.

Le Métro d’Alger est fréquenté par 100.000 personnes par jour contre 45.000 lors de son lancement. Avec la réception des extensions, ils devraient être 200.000 personnes à l’utiliser quotidiennement et 300.000 après la réception de l’extension vers l’Aéroport international d’Alger.

En ce qui concerne le nouvel aéroport d’Alger dont les travaux sont à 70%, le ministre a affirmé que cet aéroport qui sera une porte sur l’Afrique et le carrefour de plusieurs espaces aériens avec une capacité annuelle de 10 millions de passagers, sera réceptionné en octobre 2018, soulignant qu"’il s’est enquit lors de sa visite, de tous les détails liés à la réception du projet".

En réponse à une question concernant la réduction des prix des billets de la compagnie Air Algérie, M. Zaalane a relevé que cette compagnie avait annoncé des prix promotionnels en faveur de ses clients". "L’ouverture de l’espace aérien au privé n’est pas à l’ordre du jour actuellement", a-t-il en outre précisé.

S’agissant des lignes maritimes, le même responsable a annoncé que la compagnie Algérie Ferries avait programmé 317 voyages durant la période estivale vers les ports européens notamment en Italie, à Marseille, Alicante et Barcelone, l’objectif étant, selon lui, d’assurer aux voyageurs résidents ou émigrés différents moyens de transport.

Concernant le financement des projet en cette conjoncture marquée par la chute des cours de pétrole, il a indiqué qu’ "il y a une harmonie entre les programmes des wilayas financés par le trésor de la wilaya et les programmes sectoriels pris en charge par les ministère pour le bien-être des citoyens", ajoutant que la wilaya d’Alger dispose actuellement d’un projet de réaménagement de 500 km de routes avec une enveloppe de 400 milliards centimes.

Le ministre et le wali d’Alger ont également inspecté le projet d’aménagement de la baie d’Alger (Bab El Oued- Kitani- Qaa Es-Sour) notamment la réalisation de deux piscines ainsi que l’extension du parc de la Sablette et le projet d’aménagement de Oued El-Harrach.

La délégation a inspecté les projets de dédoublement de la route reliant Hydra à Ben Aknoun ainsi que la route allant de la faculté de médecine à Ben Aknoun vers le centre AFRIPOL et débouchant sur le ministère des travaux publics, avant de s’arrêter au niveau des projets d’extension de la ligne du métro Hai El badr -Ain Naadja, de la rocade Sud-Oued Ouchaih, de l’autoroute devant relier la rocade sud d’Alger à l’aéroport et du projet de réalisation du nouvel aérogare.

Répondre à cet article