Accueil du site > Actualité > Actualité > Les pilotes algériens confiants

Nissan GT Academy : Les pilotes algériens confiants

Publié le samedi 3 septembre 2016 à 15:24, par Khaled A.

Louxor (Égypte). A moins de 24 heures du début des épreuves de la finale régionale de la GT Academy 2016, les candidats algériens profitent de quelques moments de détente et donnent leurs impressions.

Ils sont six à fouler le sol égyptien pour la finale régionale de la Nissan Gt Academy dont les épreuves se dérouleront demain, dimanche, dans la ville de Louxor, au sud du Caire. Abaz Ayoub, Madaci Kamel, Alili Mohamed Ouafi, Madaci Mohamed, Irzouni Abdel Walid et Teggar Karim, nos six pilotes issus de la qualification nationale de Nissan Algérie, profitent des derniers moments de repos avant de s’attaquer à un challenge qui les tient à cœur, surtout avec le retrait du "quota" par pays, approche qui avait fait couler beaucoup d’encre l’année dernière.

Déjà présent à la première édition de l’Afrique du Nord, Abaz Ayoub veut prendre une revanche sur le sort en déclarant avoir "une forte envie de gagner et, inchallah, prendre ma revanche sur le coup du sort injuste de l’année dernière. Je donnerais le tout pour le tout cette année, ça passe ou ça casse !". Ayoub reconnait néanmoins ne pas être au top sur le plan physique, pariant ses chances sur les autres défis de la compétition.

De son côté, Alili Mohamed Ouafi ne va pas par quatre chemins et annonce clairement que " demain, on va tout déchirer (éclats de rire). Plus sérieusement, on va donner le maximum et bien représenter l’Algérie durant cette compétition. Je n’ai aucune pression, je veux juste la première place pour taquiner mes amis algériens". Une envie que n’entend pas de cette oreille, Kamel, l’un des frères Madaci qui rétorque "qu’il sera dur pour Ouafi de me battre et qu’il devra s’attendre à une farouche résistance de ma part car comme les autres, je vise une place pour Silverstone". Le cadet des Madaci, Mohamed", se montre tout aussi confiant " estimant avoir fait une bonne préparation pour affronter cette compétition".

Irzouni Abdel Walid annonce, pour sa part, son "bonheur de représenter le pays et espère faire aussi bien que lors de la phase nationale", sens dans lequel abonde également Teggar Karim, ce dernier promet " de puiser au fond de ses forces pour gagner surtout que la nouvelle donne de qualification donne encore plus de motivation".

Confiants, les pilotes algériens le sont et il faudra évidemment traduire cela sur le terrain durant la journée de demain avec quatre épreuves au menu (Simulation, épreuves physiques, conduite réelle et rencontre avec la presse).

Lire également

Car Of The Year 2017 : Voici les sept finalistes
Nissan : Le X-Trail muscle son offre
Sovac : Une remise de 100.000 DA sur la Volkswagen Golf Carat
Ival : Finalement, l’unité de montage sera pour février
Renault Algérie : Journées portes ouvertes sur la carrosserie
Groupe PSA : DS Urban Store, le nouveau concept de boutique DS

Répondre à cet article