Accueil du site > Actualité > Actualité > Les gérants des stations-service dans l’Ouest du pays plaident pour (...)

Naftal : Les gérants des stations-service dans l’Ouest du pays plaident pour la révision de la marge bénéficiaire

Publié le mercredi 27 janvier 2016 à 07:50, par APS

Les gérants des stations-service dans l’Ouest du pays ont plaidé, mardi à Oran, pour la révision de la marge bénéficiaire jugée, selon eux, "insuffisante" après l’augmentation des prix du carburant appliquée dernièrement et qui a causé "une baisse des ventes".

Le président de la Fédération nationale des gérants de stations service affiliée à l’Union générale des commerçants et artisans algériens, Boudjemlal Mustapha, a déclaré à la presse, en marge d’une rencontre régionale des gérants des stations-service de l’Ouest du pays, qu’ils revendiquent une "augmentation de la marge des gains pour pouvoir couvrir les coûts et dépenses de gestion des stations qui emploient entre 6 et 12 travailleurs chacune."

La Fédération nationale des gérants de stations-service, a-t-il indiqué, propose de relever la marge du bénéfice net estimée actuellement à 0,80 DA le litre de différents produits de carburant à 2 DA.

Par ailleurs, M. Boudjemlal a appelé l’entreprise "Naftal" à contribuer à la réparation des équipements de stations-service et leur renouvellement en prenant en considération les petites stations et anciennes situées au niveau des centres-villes estimées à 550 stations à travers le pays.

La Fédération exige également d’accorder aux gérants des stations-service le droit de concession pour garantir la pérennité de la gestion et préserver l’activité au lieu d’un contrat, surtout que la durée de gestion de la plupart des stations dépasse les 40 ans.

M. Boudjemlal a affirmé que la Fédération nationale des gérants des stations service "croit en le dialogue et refuse la grève", ajoutant que la direction générale de Naftal "est prête à dialoguer et est disposée à prendre en charge les préoccupations des gérants de stations-service et trouver des solutions idoines pour donner une meilleure image à ces structures."

Cette rencontre a constitué une occasion pour les gérants des stations service de soulever une somme de préoccupations dont celles ayant trait au "mauvais accueil par les employés de Naftal", au "renouvellement des stations-service", au "respect de la convention signée avec le gérant par Naftal surtout en matière de fourniture de pièces de rechange", à la "différenciation dans la vente du carburant et des huiles affectant le travail", à "l’approvisionnement des stations en carburant même les vendredis" et à "l’augmentation de la capacité de stockage des stations service."

Une représentante de la direction régionale de Naftal, Zahri Abbassia, a indiqué que ces préoccupations "seront prises en considération", soulignant que les portes du dialogue restent ouvertes, tout en annonçant qu’un plan d’action pour renouveler les stations-service est en cours et concerne 16 stations dans la wilaya d’Oran.

Le coordinateur de wilaya d’Oran de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), Mouad Abed a indiqué que les stations service sont "la vitrine de la ville d’où la nécessité de promouvoir la situation socioprofessionnelle de leurs gérants et de consulter le syndicat comme partenaire social dans la prise de décisions".

Répondre à cet article