Accueil du site > Actualité > Actualité > Les faits marquants d’un siècle d’histoire

BMW Group : Les faits marquants d’un siècle d’histoire

8 commentaires

Publié le mardi 8 mars 2016 à 09:14, par Khaled A.

Le groupe BMW a soufflé hier les 100 bougies d’une vie qui a commencé en tant que constructeur de moteurs d’avions et que rien ne prédestinait à devenir l’une des marques les plus importantes du monde de l’automobile.

Nous vous relations l’histoire de BMW la veille de cet anniversaire de la naissance de « Bayerische Flugzeugwerke » (Fabrique bavaroise d’avions) en 1916 et qui fut obligée à la fin de la Première Guerre mondiale de changer de métier suite à l’accord de Versailles donnant naissance aux initiales désormais mondialement connues BMW, comme Bayerische Motoren Werke (Fabrique bavaroise de moteurs).

Revenir sur les modèles ayant marqué la vie de la marque est un exercice difficile, et peut-être subjectif, cet article abordera ceux qui, jusqu’au jour d’aujourd’hui, restent une icône de design et d’ingénierie pour les amants de l’automobile. Les premiers grands succès de la marque à l’hélice furent les petites voitures de la marque, dénommées « BMW Minis) avec la 600, 700 mais surtout l’incontournable Isetta, figure emblématique des années 50.

Un modèle qui a relancé BMW et qui fut suivi par d’autres succès durant les années 60 avec la BMW 700 mais surtout BMW 1500, cette dernière étant considérée comme le « modèle de renaissance de BMW » et qui a entraîné la création du segment des limousines familiales sportives.

Création de BMW Motorsport

Motorsport GmbH a été créé en 1972. Les dirigeants du groupe ont souhaité en effet que le succès dans le sport automobile ne se limite pas à donner une image positive de l’entreprise et de ses produits. Motorsport ne devait donc pas seulement occasionner des coûts, mais apporter aussi une contribution significative au financement des activités dans le sport automobile en vendant des véhicules de haute performance. Depuis, les modèles de M GmbH contribuent au large succès du groupe, aussi bien d´un point de vue économique, que pour l´image de marque. Cette même décade a également vu l’émergence d’Alpina, créé en 1965, et spécialisé dans la production de voitures neuves sur commande spéciale chez certains concessionnaires BMW. Alpina travaille étroitement en collaboration avec BMW, de la collaboration en recherche et développement à la fabrication de la plupart de ses modèles par BMW et à l’intégration de certains de ses modèles dans la gamme BMW en Amérique du Nord.

Serie 3, l’incontournable icône

Lancée en 1975, la Serie 3 est l’une des plus grosses, si ce n’est la plus grosse, réussite de BMW. Un modèle qui est devenu au fil du temps une icône, que ce soit pour la marque elle-même ou dans le monde automobile, où elle dispose d’une large communauté de passionnés qui lui vouent une adoration sans limite.

Une berline qui, à sa sortie, avait instauré de nouveaux standards dans le marché des berline premium, que ce soit pour son confort, son dynamisme ou ses performances, avec les déclinaisons portant la légendaire griffe M, pour BMW Motorsport, et la naissance de la fameuse M3.

Une Série 3 qui a su, au fil de ces quatre décennies, conserver son ADN tout en se réinventant à chaque génération, ce qui lui a permis de conquérir plus de 14 millions de clients à travers le monde.

La révélation du premier « Sports Activity Vehicle » avec la BMW X5

Ce concept n´a pas été seulement un succès pour les deux-roues. En 1999, le monde de l’automobile se divisait encore entre les automobiles pour route et les voitures tout-terrain. Lors du Salon de l’Automobile de Detroit en janvier 1999, BMW a dévoilé une nouvelle combinaison surprenante de ces deux catégories. Bien avant le boom des SUV, BMW a développé sa propre interprétation de la voiture offrant une position assis surélevée, un moteur et un châssis dynamique et une transmission à quatre roues motrices. La dénomination de SAV (Sports Activity Vehicle) désignait déjà la vocation sportive des BMW X5 construites dans l’usine américaine de Spartanburg.

L’acquisition de Mini

Du rachat de Rover par BMW en 1994 il ne reste que MINI, devenu au fil du temps une marque à part entière en s’offrant sous la coupe du groupe BMW toute une gamme de modèles. Mieux encore, BMW a réussi à faire de Mini une marque distinctive et branchée, même en s’éloignant parfois de l’esprit de Mini, celui d’être une petite voiture de ville à la conduite exclusive.

Portfolio

Lire également

Luxury Motor Works : Le showroom de Chéraga fin prêt
Industrie automobile : Mehri et BMW lorgnent du côté de Mostaganem
MINI : Le nouveau Countryman officiellement dévoilé
Usine PSA en Algérie : Au moins 5 sous-traitants dans les bagages
Industrie mécanique : Groupe Tahkout, cap sur la production de moteurs et accessoires automobiles
Volkswagen : Retour sur l’histoire de la Golf 28 

Vos commentaires

  • ]Le 8 mars à 10:40[, par 405SR

    sur la 5eme photo la m5 (E34), une tuerie

  • ]Le 8 mars à 12:39[, par Ragnarök

    @405SR : C’est la béhème qui a fait éveiller en moi la passion automobile.
    Et dire que j’ai failli en avoir une... bleue... :’-(

  • ]Le 8 mars à 12:46[, par mizand

    un peu léger comme fait marquant, BMW c est beaucoup plus de cas.

  • ]Le 8 mars à 13:06[, par Ragnarök

    @mizand : C’est claire, mais dans ce cas-là c’est un bouquin qu’on doit éditer et non pas un article :-))

  • ]Le 8 mars à 13:51[, par mizand

    @Ragnarök
    tout à fait, j en eût lu quelques uns, mais pour ses faits saillants, je pense que d’autres faits et surtout photos pourront être ajouté pour refaire ressortir la Passion BMW. Simple avis d’un passionné de BMW ///M

  • ]Le 8 mars à 13:54[, par mizand

    Personnellement au risque de choquer, j’aimerai mieux avoir comme seul véhicule une série 5 où une M, qu’une Ferrari.

  • ]Le 8 mars à 14:16[, par Ragnarök

    @mizand : Figure toi qu’on est 2 alors. :-)

  • ]Le 8 mars à 19:37[, par LRM

    Celle qui ma fait aimé les BMW c’est celle la : http://cdn.bmwblog.com/wp-content/u...

    Celle la est l’une des plus fun a conduire dans mon simulateur, j’imagine pas meme pas dans la vrais vie : https://upload.wikimedia.org/wikipe...

    Pas contre je suis pas d’accord pour les Ferrari, une fois que vous aurez la chance d’essayer une vous allez vite changer d’avis.

Répondre à cet article