Accueil du site > Actualité > Actualité > Les concessionnaires tenus de respecter les quotas par type de (...)

Licences d’importation automobile : Les concessionnaires tenus de respecter les quotas par type de véhicule

1 commentaire

Publié le dimanche 8 mai 2016 à 17:56, par Mohamed Amine MERIEM

Dans son intervention de ce matin sur les ondes d’Alger Chaîne 3, M. Djellab, Directeur Général du commerce extérieur a annoncé que les concessionnaires seront tenus de respecter le type de véhicules sur lesquels ils se sont engagés.

Le passage du Directeur du Commerce International au Ministère du Commerce, M. Said Djellab, ce matin sur les ondes d’Alger Chaîne 3, a apporté des précisions quant au mode d’attribution des licences et des quotas mais s’est arrêté sur la répartition des types de véhicules chez chacun des concessionnaires.

A ce sujet, M. Djellab a été très clair en annonçant que les concessionnaires doivent tenir leurs engagements quant au mix des produits par type qu’ils devront importer. A ce sujet, il a déclaré : "Des concessionnaires ont demandé à importer des bus, d’autres ont demandé des camions, ils sont tenus de respecter ce qu’ils ont demandé. Un concessionnaire qui a un quota d’importation, donc une valeur, ne pourra pas transférer, par exemple, le quota des bus vers les véhicules de tourisme. Le strict respect des types de véhicules demandé sera porté sur la licence."

Par ce message, le Directeur du commerce extérieur encadre le mix des produits par type et prévient qu’il sera impossible pour un concessionnaire de convertir la valeur d’un type donné vers un autre type. Ainsi, les quantités et les valeurs à importer seront portées sur les licences par position douanière et seront figées. Chacun saura alors, séparément et par type, combien de véhicules touristiques, de véhicules utilitaires, de camions porteurs, de bus etc.. il pourra introduire en 2016. Les ajustements devraient, de ce fait, pouvoir se faire au niveau des sous-positions et les mix seront réadaptés par les directions marketing par modèle et par finition sans dépasser valeur et quantité affectée à un type donné. Les directions marketing auront de quoi se creuser la tête pour quelques semaines.

Pour rappel, le plafond du quota par concessionnaire a été fixé à 15.000 véhicules maximum et les primo-importateurs auront droit à un minimum de 300 unités. Un autre plafond a été également fixé, c’est celui de la quantité par marque et à ce sujet, l’importation de véhicules d’une même marque distribuée par plusieurs concessionnaires ne peut dans tous les cas excéder 15.000 unités en cette année 2016.

Vos commentaires

  • ]Le 9 mai à 09:25[, par Naventador

    Donc en résumé la Crise du secteur continue !!!!
    Y’aura deux/trois marques qui seront moins touchés mais pour les autres je pense qu’on aura des clefs sous la porte..............
    Conernant le point du Marketing, ils auront bcp plus de quoi creuser les poches des clients :o)

Répondre à cet article