Accueil du site > Actualité > Actualité > Le Suzuki IM-4 se rapproche de la production de série. Future Ignis (...)

Spyshot : Le Suzuki IM-4 se rapproche de la production de série. Future Ignis ?

1 commentaire

Publié le dimanche 27 septembre 2015 à 16:41, par Mohamed Amine MERIEM

La version de série dérivée du Concept IM-4 présenté à Genève en mars dernier est en cours de préparation. Elle a été aperçue dans les Alpes où elle effectuait sa première sortie pour les traditionnels tests de roulage.

Le Suzuki IM-4 est l’un des deux concepts présentés à Genève en mars dernier, aux côtés du IK-2. Ce dernier passé tout récemment au stade de la production, a donné naissance à une nouvelle sous-compacte,la Baleno, qu’a présentée le constructeur au salon de Frankfurt.

Comme IK-2, le Concept IM-4 s’apprête à franchir, comme prévu, le pas de la série et s’habille du camouflage psychédélique pour les premiers tours de roues sur les routes publiques. Et comme IK-2, le Suzuki IM-4 ne semble pas céder grand-chose du concept si ce n’est les éléments onéreux à produire tels que les rétroviseurs qui prennent des formes normales et les boucliers plus réalistes. Pour le reste, la silhouette "cubique" est reconduite tout comme la forme des feux, notamment arrière, ainsi que le dessin de la custode qui constituera un élément distinctif du futur modèle.

La calandre adopte une grille en plastique noir. Ceci dit, il est probable que les finitions supérieures bénéficient de matériaux peints et/ou plus nobles.

On notera ce hayon coupé à la serpe, les quatre roues placées dans les coins et les porte-à-faux très courts, particulièrement celui de l’arrière. Ce qui augure d’un véhicule particulièrement maniable, très compact et adapté au stationnement en ville.

Dans un premier temps, nous donnions l’IM-4 comme remplaçant du Jimny. Mais l’apparition du modèle de série semble l’orienter vers un autre segment. Le concept iM-4 mesure 3.693 mm de long, 1.709 mm de large, 1.566 mm de haut pour un empattement de 2.453mm. Dans l’ensemble, les dimensions sont proches du petit 4x4 mais l’IM-4 est 14cm moins haut et se présente en configuration 4 portes. Suzuki se dirige plutôt vers un crossover du segment A qui prendra la place laissée par l’Ignis. La version de série du IM-4 pourrait d’ailleurs en reprendre le nom...

Le futur modèle qui découlera du Concept IM-4 prendra pour base une nouvelle plateforme, plus légère et plus rigide, et recevra les nouveaux blocs maison, notamment le 1.2 essence suralimenté, Boosterjet.

Rien n’a filtré quant à la commercialisation du futur modèle dans le marché de prédilection de Suzuki qu’est l’Inde. A supposer que ce soit le cas, les dimensions le placent en face du Renault/Dacia Kwid mais la philosophie pourrait en être éloignée, à moins que le nippon ne décide de l’adapter -sur le plan coût-. Ce futur modèle sera par contre commercialisé en Europe où il affrontera la Panda dans toutes ses déclinaisons. Spécialiste de la transmission intégrale, l’IM-4 de série sera proposé aussi bien en 4x2 qu’en 4x4.

Le prototype qui se faisait tester dans les Alpes semble à un stade très avancé et il n’est pas exclu de voir le modèle de série sortir d’ici la fin de l’année prochaine. Une présentation à Paris en octobre et une commercialisation dans la foulée. Le nom Ignis pourrait bien être ressorti des cartons, comme l’a été Baleno !

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 28 septembre 2015 à 08:59[, par zorro

    Je crois qu’elle possède les gènes de la réussite ,un véhicule parfait pour la ville et quelques escapades à Chréa le weekend,une bouille sympa comme le jimny à noter que la forme cubique est la meilleur du point de vue habitabilité.