Accueil du site > Actualité > Actualité > Le retour des « - 3 ans » n’est pas à l’ordre du jour déclare (...)

Marché automobile algérien : Le retour des « - 3 ans » n’est pas à l’ordre du jour déclare le ministre du Commerce

4 commentaires

Publié le mardi 18 juillet 2017 à 12:43, par Khaled A.

Le ministre du Commerce, Ahmed Saci, lors d’un point de presse en marge d’une réunion avec les cadres de son secteur, a écarté le retour de l’importation des véhicules de moins de trois ans.

Les rumeurs, encore, annonçant la levée de l’interdiction de l’importation des véhicules d’occasions pour faire face à la crise du secteur automobile qui se débat entre rareté et cherté, sont de nouveau balayées par une réponse des responsables du secteur du commerce,

En effet, le ministre du Commerce, Ahmed Saci, a clairement annoncé que l’importation des véhicules d’occasions n’est pas inscrit dans le programme du gouvernement, comme cela a été dit à plusieurs reprises.

Voilà donc qui met fin à une nouvelle vague de rumeurs sur ce dossier qui ne cessent de revenir sur le devant de la table depuis le début de la crise automobile en 2015.

Vos commentaires

  • ]Le 18 juillet à 19:16[, par fviz

    salut sahni moins de 3 ans et pourquoi pas 4 ans ou 5 ans , je donne ma langue au chat , mystère et boule de gomme !! je pense qu’il y’a eu un petit changement depuit la première "moubadara" des moins de 3 ans et on a jamais capitaliser dessus, c’est le bourgeonnement un peut partout des show room qui comme toujours et ça devient une habitude agaçante en algerie se sont vautrer lamentablement des leurs début d’activité en proposant quasiment que des voitures de lux et je parle même pas des " mercos" et des "beheme" traditionnelles ces professionnelles présentaient et présentent toujours fièrement au rez de chaussée de leurs villa des mustang, des brabus, des carlssman et même des alpina bien sur vous vous doutez un peut des prix pratiquer, moi je reste pontois et neanmoins très admiratif face aux robes satinées de ses carrosses et je me pose des questions en me mettant a leurs places je parle pas des carrosses la mais des "shabes les carrosses" .
    qu"est ce qui obligerai un "show roomeur" d’étaler une cls 63 amg noire avec des papiers "machi safiine"entre un tiguan R line tout blanc et un GLE tout aussi amg que le cls mais gris anthracite sur le trottoir "oumoumi’ ?
    je vais être très gentil avec lui du moins au début. peut être que les autorités competentes voulant protéger les accords signés avec leurs partenaires :concessionnaires et" constructeurs" lui auraient interdit un certain nombre de véhicules bien distincts peut être le best-seller d’une marque ou d’une autre la symbol pour ne citer q’elle.
    peut être que dans un souci purement philanthropique envers les milliardaires ce gentil’ "show roomeur"décidait de leurs offrir a eux et a leurs enfants leurs joujous préférés a domicile .
    peut être que ce marché de niche est porteur et sera rentable dans un avenir proche.
    ou peut être que ce "show roomeur" et un feignard de première préférant commencer ces journées comme un pacha en se levant a 11 h du mat , descendant a la boutique déjà ouverte des 07 : 30 h par l’employer de service en commençant par le reprimander sur la poussière qui c’est déposée la veille et en se foutant du bilan annuelle de ces finances,parce que dieu et ces "maarefs pourvoiront.

  • ]Le 18 juillet à 19:18[, par fviz

    c’était "salut sahbi" excusez

  • ]Le 18 juillet à 23:18[, par VeyronBugatti

    Une vos 63 AMG ne peut être que safia vu que pour l’essence les licences sont limitées à 2000 cc

  • ]Le 19 juillet à 15:00[, par Touka

    Les voitures haut de gamme et avec des kits spécifiques sont des produits à forte marge. De plus leur exclusivité et leur absence des concessionnaires classique leur assure une bonne demande face à la rareté de l’offre. Attention ces véhicules importés par des indépendants ne sont couvert par aucune garantie constructeur.

Répondre à cet article