Accueil du site > Actualité > Actualité > Le prototype e-tron nous révèle les rétroviseurs extérieurs virtuels (...)

Technologie : Le prototype e-tron nous révèle les rétroviseurs extérieurs virtuels d’Audi

Publié le mercredi 30 mai 2018 à 18:19, par La rédaction

Les rétroviseurs extérieurs virtuels sont l’un des points remarquables du concept aérodynamique de l’e-tron, le SUV 100% électrique d’Audi, jouant ainsi un rôle décisif dans l’autonomie quotidienne de plus de 400 kilomètres en cycle WLTP.

Sur la plateforme de test aéro-acoustique du Wind Tunnel Center d’Ingolstadt, le tunnel aérodynamique le plus silencieux du monde automobile, les ingénieurs Audi optimisent la trainée et le bruit en conditions extrêmes, deux points cruciaux dans l’efficience et le confort d’un véhicule. Avec une puissance de 2,6 mégawatts, la turbine est capable de simuler des vitesses allant jusqu’à 300 km/h. Le prototype Audi e-tron a subi ici plus de 1.000 heures de tests. Le résultat : un coefficient de trainée de 0,28. Les clients profiteront directement de ce chiffre record, puisque la trainée intervient de manière décisive dans l’autonomie élevée, dépassant les 400 kilomètres en cycle WLTP. Un centième du coefficient de trainée représente à peu près 5 kilomètres de conduite en conditions normales.

Pour atteindre un coefficient de trainée de 0,28, les ingénieurs Audi ont développé un vaste éventail de mesures aérodynamiques sur toutes les zones de la carrosserie. Certaines de ces solutions techniques sont à première vue évidentes, tandis que d’autres remplissent leur rôle à l’abri des regards. Les rétroviseurs extérieurs virtuels proposés en option feront figure de première mondiale sur la version produite en grande série du prototype Audi e-tron. Ceux-ci sont bien plus étroits que des rétroviseurs classiques, ils réduisent la largeur du véhicule de 15 centimètres et, grâce à leur nouvelle forme, réduisent non seulement la trainée, mais aussi les bruits aérodynamiques, pourtant déjà très faibles. Chacun des deux supports plats intègrent une petite caméra, dont l’image est transmise sur des écrans OLED, positionnés dans la zone de transition entre le combiné d’instruments et la portière. Les rétroviseurs extérieurs virtuels peuvent être adaptés à différentes conditions de roulage, ce qui peut donc potentiellement améliorer la sécurité. Trois vues sont proposées sur l’écran du système MMI, l’une pour la conduite sur autoroute, une autre pour les virages et une dernière pour les manœuvres de parking.

Répondre à cet article