Accueil du site > Actualité > Actualité > Le premier ministre écarte la révision du cahier des charges

Marché automobile algérien : Le premier ministre écarte la révision du cahier des charges

1 commentaire

Publié le lundi 4 septembre 2017 à 14:27, par Khaled A.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a écarté l’éventualité d’une révision du cahier des charges régissant le secteur de l’industrie automobile, rapporte le site TSA.

En marge de l’ouverture de la session du Parlement, Ahmed Ouyahia a déclaré que " le Japon et la Corée du Sud, qui sont les leaders mondiaux dans le domaine automobile, pourquoi sommes-nous aujourd’hui pressés en Algérie d’atteindre ce niveau ?", rapporte le site en question tout en ajoutant que le Premier ministre a également écarté la révision du cahier des charges de l’activité de montage de véhicules comme le prévoyait son prédécesseur, Abdelmadjid Tebboun.

Vos commentaires

  • ]Le 5 septembre à 11:42[, par artic

    HeHe ;-):’-)) , cela est le principal role pourquoi il a ete nome` premier ministre , je peux meme dire qu`il peux etre lui aussi destitue` sans aucun probleme. donc l`importation direct maquier, comme reveler precedament ,peux continuer sans etre inquiete` .

    drole de payer dans le quel nous vivons

Répondre à cet article