Accueil du site > Actualité > Actualité > Le "Park Assist" fête ses 10 ans

Volkswagen : Le "Park Assist" fête ses 10 ans

Publié le dimanche 4 décembre 2016 à 07:16, par Communiqué de Presse

Il y a 10 ans, Volkswagen était le premier constructeur automobile au monde à introduire l’aide au stationnement sur un véhicule. Grâce à un développement continu, le système « Park Assist » est devenu de plus en plus intelligent et peut désormais garer un véhicule avec précision dans les places les plus exiguës.

Qui n’a jamais été impatient de trouver une place de stationnement ? Et, une fois la place enfin trouvée, encore faut-il réussir à s’y garer ! On a beau avoir pratiqué l’exercice un bon millier de fois, il peut malgré tout s’avérer insupportable – tant pour les hommes que pour les femmes. Au début des années 2000, les ingénieurs Volkswagen se sont donné pour mission de résoudre ce problème. Et en 2006, ils ont présenté le fruit de leur travail : le Park Assist.

Lors de son lancement sur le Touran il y a dix ans, les options étaient encore plutôt limitées : deux mouvements au maximum et uniquement pour les créneaux. Le critère « longueur du véhicule +1,40 mètre » suscitait quelques grincements de dents car il compliquait parfois la recherche d’une place de stationnement suffisamment grande, surtout dans les centres villes où l’espace est restreint.

Dans le même temps, le Park Assist continuait de se développer car il se devait d’être plus fonctionnel et plus pratique à utiliser. Ce fut chose faite en 2010 où les manœuvres de créneau gagnaient en rapidité. Deux ans plus tard s’ajoutait la possibilité de se garer en bataille, c’est-à-dire perpendiculairement à la chaussée. Grâce à des algorithmes toujours plus complexes, les douze capteurs à ultrasons installés sur le véhicule permettaient d‘évaluer systématiquement et précisément l’environnement. Quant à la marge de tolérance indispensable en longueur, elle se réduisait progressivement à un modeste 90 centimètres.

Stationnement en créneau ? Oui ! Stationnement en bataille ? Oui ! Il ne manquait plus que le stationnement en bataille en marche avant. Là encore, les ingénieurs de Volkswagen n’ont pas tardé à proposer une solution. En 2015, elle était prête. La Génération 3.0 répond pratiquement à tous les souhaits. Le Park Assist se contente de 80 cm de marge de manœuvre pour garer le véhicule dans l’emplacement choisi. Désormais, l’ « emergency brake » est également disponible : s’il ne peut éliminer complètement les accrochages liés au stationnement, il permet néanmoins d’en minimiser les effets.

Depuis une dizaine d’années, le poste de conduite a lui aussi beaucoup évolué. Auparavant, il n’était capable d’afficher qu’une simple représentation des abords du véhicule en six objets, un peu comme les premiers jeux vidéo des années 1980. Désormais, le conducteur peut visualiser en détail toute la zone environnante sur le système de navigation intégré, calculée par un système intelligent. Cette fonctionnalité n’est pas réservée aux modèles Golf, Passat, Sharan, Tiguan et Touran ; elle équipe aussi les utilitaires tels que le Caddy ou le Crafter.

Inauguré avec succès en Allemagne, le Park Assist fait aujourd’hui du stationnement un jeu d’enfant dans presque tous les pays. Et, si la tendance va dans le sens du stationnement mémorisé et télécommandé « Trained Parking » ou encore de la conduite autonome, une chose est sûre : le Park Assist reste la base des évolutions futures.

Répondre à cet article