Accueil du site > Actualité > Actualité > Le ministre du Commerce se garde d’avancer une date

Licences d’importation 2017 : Le ministre du Commerce se garde d’avancer une date

2 commentaires

Publié le samedi 15 juillet 2017 à 19:41, par APS

Le ministre du Commerce, Ahmed Saci, lors d’un point de presse en marge d’une réunion avec les cadres de son secteur s’est gardé de donner la date de l’octroi des licences importation des véhicules au titre de l’année 2017.

En effet, le ministre s’est gardé de donner la date de livraison de ces licences, en laissant entendre que celles-ci restent tributaires des résultats de la commission installée par le ministère de l’Industrie, chargée d’établir un nouveau cahier des charges pour la construction automobile. "Le travail se fait actuellement au ministère de l’Industrie pour requalifier le cahier des charges relatif à la construction automobile", a t-il poursuivi. "

C’est un secteur qui est maintenant sous le coup des licences d’importations. Quand la licence sera libérée, les quotas connus et les conditions portées à la connaissance de tous les concessionnaires, on connaîtra alors les conditions dans lesquelles évoluera cet aspect de la distribution de véhicules", a-t-il déclaré. "C’est un tout et c’est un travail qui sera mené d’une manière globale par le ministère de l’Industrie", a-t-il dit en guise de réponse à un journaliste qui l’interrogeait si les quotas des licences d’importation seraient définis une fois le nouveau cahier des charges sera établi. Et d’ajouter : "quand le travail de cette commission aura pris fin, tous ces questionnements trouveront les réponses au moment opportun".

Concernant l’aspect de la production industrielle des véhicules, il a fait valoir que le dossier était actuellement ouvert au niveau du ministre de l’Industrie et au niveau d’une commission de travail dont les résultats des travaux seront connus prochainement.

Selon lui, les travaux de cette commission vont permettre une organisation claire quant à l’industrialisation et la commercialisation y compris pour la vente des véhicules dans le marché parallèle.

Vos commentaires

  • ]Le 16 juillet à 10:56[, par mizand

    surement pour 2018 (on est deja mi juillet)

  • ]Le 16 juillet à 15:45[, par Midou

    Laissez les gens importer leurs véhicule de moin de trois ans puisque vous ne pouvez pas reguler/ organiser ce marcher et cela depuis toujours !!
    C’est devenu comme les devises, faut passer par le marcher noir pour acquérir un simple vehicule :^(
    Le prochain tour sera pour quel produit de large consommation ?

Répondre à cet article