Accueil du site > Actualité > Actualité > Le ministère de l’Industrie veut s’informer sur les produits (...)

Industrie automobile : Le ministère de l’Industrie veut s’informer sur les produits localement fabriqués par les entreprises de sous-traitance

1 commentaire

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 12:48, par APS

Le secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines, Medjoubi Kheireddine, a indiqué que le Gouvernement tendait à insuffler une nouvelle dynamique à l’industrie mécanique, appelant les sociétés de sous-traitance à informer le ministère sur les produits fabriqués localement.

Animant une conférence de presse au terme des journées techniques consacrées à la sous-traitance dans le domaine automobile, le SG a affirmé que le Gouvernement "vise à insuffler une nouvelle dynamique à l’industrie mécanique, partant du montage, et nous aspirons actuellement à investir le domaine de la fabrication des équipements".

Selon le même responsable, cet objectif permettra la création de nouveaux postes d’emploi, la maitrise des importations et l’augmentation des exportations, se félicitant du climat propice à la fabrication des composants et des pièces détachées des véhicules, à travers le partenariat.

Ces journées techniques, a-t-il poursuivi, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et du plan d’Action du Gouvernement, qualifiant cette rencontre de "réussie".

Par ailleurs, M. Medjoubi a appelé les opérateurs sous-traitants à informer le ministère de l’Industrie et des mines, sur leurs produits, tout en œuvrant à la mise en place d’un système pour l’exécution des leurs programmes, avec les industriels, en concertation avec la bourse de sous-traitance, révélant que toutes les mesures seront prises pour concrétiser les recommandations issues de cette rencontre.

Pour sa part, l’expert en sous-traitance industrielle, Abdelaziz Kazar, a qualifié ces journées de "réussies", soulignant l’importance pour le Gouvernement d’accompagner les sous-traitants dans leurs actions.

Après avoir souligné le soutien accordé par le Gouvernement au secteur de l’industrie, le représentant du réseau international des centres de commerce en Algérie, Ahmed Taibaoui, a indiqué que le marché Algérien recelait plusieurs atouts et avantages afin d’investir dans la sous-traitance dont l’industrie mécanique.

Vos commentaires

  • ]Le 7 mars à 20:16[, par artic

    Qu`elle langue de bois , incroiyable !!! et puis d`abord ce ministre pour s`informer il a des milliers de personne aucupent des milliers de bureaux payer nouri blanchi chouchouter ,pour un temps soi peux veuiler un informer leur ministre, sinon a faire tourner le sectuer - si ce n`est pas top leur demander - , et donc faciliter la tache a ces meme acteurs , que le ministre solicite pour informations .

Répondre à cet article