Accueil du site > Actualité > Actualité > Le Groupe Renault veut voir (encore) grand

Renault Algérie : Le Groupe Renault veut voir (encore) grand

1 commentaire

Publié le dimanche 10 décembre 2017 à 08:00, par Said.L

La 17 édition du Salon de l’automobile AUTOWEST qui s’ouvre ce dimanche est marquée par la présence habituelle du Groupe Renault Algérie et qui coincide avec le 3e anniversaire de la création de l’usine Renault Algérie Production (RAP) d’où la présence du P.D.G de Renault Algérie Production, M. Armando Bendito-Espina en compagnie du Directeur général de Renault Algérie, M. André Abboud et du directeur commercial M. Hichem Nacer Bey à ce rendez-vous avec la presse spécialisée.

Dans son allocution d’ouverture, M. André Abboud a mis l’accent sur la longévité du leadership détenu par son groupe qui s’achemine vers sa 12e année de succès sur le marché national mais aussi sur le bilan du succès industriel et humain de l’usine qui fabrique ses modèles locaux, autrement dit Made In Bladi. Après avoir fait un tour d’horizon sur l’année en cours avec plus de 100 000 véhicules fabriqués, soit une ascension qui est passée de 20 000 voitures en 2015 puis 42 000 en 2016 avant de finir cette année à 60 000 unités tombées de chaîne, le chairman du Groupe Renault Algérie évoquera deux points importants à savoir le service Après-Vente qui reste un facteur très importants pour le client vis-à-vis de la disponibilité et de la qualité des pièces de rechange. "Cette qualité, explique t-il, traverse tous les métiers et on cherche, nous Renault Algérie que je représente, un gage de sérieux essentiel et de pérennité dans le temps".

De son côté, le patron de l’usine RAP a expliqué que la production a accru son développement et a été au-delà de ses desseins tracés. Une ascension magnifique depuis l’inauguration de la manufacure, il y a tout juste trois années (novembre 2014). Ces performances, a déclaré M. Armando Bendito-Espina, sont le fruit d’un travail collecif de pas moins de 1 060 personnes recrutées et formées pour la circonstances alors que l’usine avait débuté avec 250 employés environ. Il faut ajouter aussi qu’une troisième chaine de montage verra le jour prochainement pour accroître le nombre de modèles montés sur une chaine. C’est dire que l’usine d’Oued Tlélat axe sa souveraineté industrielle sur la mobilisation des hommes et des femmes qui y travaillent et les résultats obtenus aujourd’hui ne sont que le fruit de cette besogne aux normes internationales.

Le troisième intervenant durant ce point de presse n’est autre que le directeur commercial, en l’occurrence M. Hichem Nacer-Bey. Dans un franc parler, le patron de la commercialisation du Groupe Renault Algérie annonce que l’opération« Made in Bladi » reste un succès national puisqu’elle occupe inéluctablement le fauteuil de leader depuis son lancement en novembre 2014.

Aussi, Hichem Nacer-Bey, annonce le lancement prochain de la version diesel de la nouvelle Symbol. Une motorisation 1.5 dCi 85 cv qui sera proposée à la commande dès le début de l’année 2018 au prix de 1 799 000 DZD

Vos commentaires

  • ]Le 11 décembre 2017 à 08:58[, par YOUGOURTHEN

    Si vous voulez vraiment voir grand, produisez concrètement des voitures et arrêtez ce montage Lego

Répondre à cet article