Accueil du site > Actualité > Le grand retour du Suzuki Vitara

Mondial de l’automobile de Paris 2014 : Le grand retour du Suzuki Vitara

5 commentaires

Publié le dimanche 12 octobre 2014 à 13:27, par Dalil C.

Dévoilé en photos à quelques jours de l’ouverture du Salon de l’automobile de Paris, le Suzuki Vitara s’offre sa première présentation mondiale.

Vitara, c’est l’une des appellations, donnée par Suzuki à l’un de ses SUV star. Apparu en 1988, ce petit 4x4 a su se forger un nom et une réputation dans un segment qui prenait d’année en année de plus en plus d’ampleur. Mais ce dernier a laissé sa place au Grand Vitara qui, avec la dernière décennie et la prolifération de SUV et crossovers en tous genres, a vu ses parts de marché fondre comme neige sous le soleil.

Cette année, le Vitara est de retour avec cette toute nouvelle génération qui découle du concept I-V4 présenté au dernier Salon de Frankfurt, dont il reprend la silhouette et bon nombre de détails. Il vient surfer sur la tendance actuelle du marché de l’automobile en optant pour la silhouette d’un SUV compact avec ses 4.17 m de longueur, 1.77 m de largeur, 1.66 m de hauteur, ainsi qu’une hauteur de caisse minimum de 185 mm mais aussi un angle d’attaque de 18.2°, son angle de fuite étant de 28.2°. Et ce tout en proposant 5 portes, une configuration qui était auparavant appelée Grand Vitara. Son allure est plutôt classique, un peu trop même surtout au niveau de la poupe, mais Suzuki a misé sur la personnalisation, avec une présentation biton avec possibilité d’opter pour des stickers au niveau du toit, et quinze teintes sont proposées dont trois inédites.

Comme pour l’extérieur, l’habitacle joue également la carte de la personnalisation avec des aérateurs et une partie de la planche de bord qui peuvent être mariés à la teinte extérieure ou d’autres effets. Notons cette petite horloge analogique qui vient se placer entre les deux aérateurs centraux qui est fort sympathique. Il se dote également d’un écran tactile couleur, de palette au volant pour les versions pourvues de la boite automatique. La finition respire le sérieux et les ajustements sont bons.

Mais au contraire de bon nombre de ses concurrents, le Vitara ne propose pas qu’un look. Suzuki lui a greffé sa nouvelle transmission intégrale All Grippe qui dispose de quatre modes de conduite :

  • « Auto » qui priorise le rendement énergétique et fonctionne par défaut en deux roues motrices, mais qui peut opter pour une configuration quatre roues motrices en cas de besoin.
  • « Sport » qui optimise l’utilisation des quatre roues par rapport aux accélérations, il agit sur les caractéristiques d’accélération et de couple pour optimiser la réactivité du moteur et les performances en virage.
  • « Snow » qui, comme son nom l’indique, est fait pour les routes neigeuses mais aussi toute surface glissante, il fonctionne par défaut en quatre roues motrices.
  • « Lock » qui est fait pour se dégager de la neige, de la boue ou du sable, cela par le biais d’un différentiel à glissement limité qui freine les roues dont l’adhérence n’est pas optimum et transfère le couple à celles qui disposent de le meilleure adhérence.

Une version deux roues motrices sera également au menu afin de s’attaquer à tous les fronts. Sous son capot, le Vitara proposera deux blocs de 1.6 litre, essence ou diesel, tous deux développant une puissance de 120 ch et un couple de 156 Nm pour le premier et 320 Nm pour le second. La version essence proposera deux transmissions à 6 rapports en manuelle et automatique, alors que le diesel ne se contentera que de la manuelle.

En termes d’équipement, il n’est pas en reste, puisqu’il se met au diapason de ce qui se fait actuellement en embarquant un radar adaptatif ACC, qui est accouplé au système RBS qui prévient les risques de collision en cas de besoin, et cela en passant par trois étapes : avertissement, aide au freinage d’urgence puis freinage automatique.

Suzuki propose également le choix entre deux packs d’accessoires, le premier « urbain » qui apporte quelques touches de chrome, moulures latérales et spoiler, le second « aventure » qui augmente la robustesse du véhicule par le biais de plaques de protection de soubassement avant et arrière, d’inserts d’antibrouillard, de moulures latérales et une protection du seuil de chargement arrière.

Reste à connaître les tarifs de ce nouveau Suzuki Vitara qui sera commercialisé à partir du printemps 2015. Débarquera-t-il sur notre marché ? Pas dans l’immédiat puisqu’il faudra sûrement attendre le début de la production en Inde à défaut d’une peu probable importation de l’usine hongroise du constructeur.

Portfolio

Lire également

Vos commentaires

  • ]Le 12 octobre 2014 à 17:18[, par Linea R

    A l’air sympa ce vitara , mais il y’a un grand point noir , vous voullez tous nous imposer l’ecran tactile on a rien dit mais la vous enlever la montre digitale:-(( MA NETFAHMOUCHE ALIHA:-P

  • ]Le 12 octobre 2014 à 18:17[, par Yacine016

    Salam,
    Je le trouve pas mal ,le design intérieur me rappelle celui de la clio IV

    PS : Linea R la montre est bien présente entre les deux aérateur sur l’écran tactile

  • ]Le 12 octobre 2014 à 18:32[, par mizand

    regardez la différence entre les concepteurs photo 11, et la cible photo 14 ;-)

  • ]Le 12 octobre 2014 à 18:36[, par The-Farmer

    Je suis déçu je m’attendais a mieux de la part de Suzuki !!

  • ]Le 13 octobre 2014 à 08:48[, par YOUGOURTHEN

    Décidemment l’Evoque a influencé pas mal de constructeurs