Accueil du site > Actualité > Actualité > Le général-major Hamel souligne l’impératif de poursuivre (...)

Accidents de la circulation : Le général-major Hamel souligne l’impératif de poursuivre l’action préventive

Publié le lundi 29 août 2016 à 15:00, par APS

Le directeur général de la sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel a souligné, en vertu de directives officielles adressées à l’ensemble des services de police, l’impératif de poursuivre l’action préventive auprès des usagers de la route en vue de réduire les accidents de la route.

Dans un rapport élaboré par la cellule de communication et de presse de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) sur le bilan des efforts de prévention déployés par les services de la police depuis début 2016 dans le cadre de la sécurité routière, il ressort un recul des accidents de la circulation en zones urbaines grâce essentiellement aux "efforts consentis par les services de la police dans ce domaine en coordination avec la tutelle".

La baisse des accidents de la route d’année en année s’explique aussi par la "prévention continue auprès des usagers de la route qui a impacté positivement sur leurs comportements", a précisé la même source.

Par ailleurs, le document a mis en exergue le rôle de la société civile, de la recherche scientifique et de l’information dans l"’élargissement des domaines de la prévention ainsi que les catégories concernées par la sensibilisation pour réaliser les objectifs arrêtés".

Evoquant les statistiques enregistrées en 2014 et 2015, le rapport les a qualifiées d’"encourageantes" d’où la nécessité d’intensifier l’action préventive durant l’année 2016 qui a été marquée par une coordination nationale élargie des efforts consentis dans le but de réduire les accidents de la circulation, et ce, grâce à la stratégie adoptée par le centre nationale de prévention et de sécurité routière (CNPSR).

A l’occasion de la rentrée scolaire, les services de la police prévoient un cours sur la sécurité routière au profit des élèves du cycle primaire qui sera donné par un policier de la circulation

Répondre à cet article