Accueil du site > Actualité > Actualité > Le dossier de l’usine Toyota sur la table du gouvernement

Industrie Automobile : Le dossier de l’usine Toyota sur la table du gouvernement

1 commentaire

Publié le jeudi 27 septembre 2018 à 12:46, par Khaled A.

Le dossier de l’usine Toyota en Algérie est toujours sur la table du gouvernement, a fait savoir le Secrétaire Général du ministère de l’Industrie et des Mines, Kheireddine Medjoubi.

Intervenant sur une chaîne privée, le Secrétaire Général du ministère de l’Industrie et des Mines que "plusieurs constructeurs ont émis le vœux de s’installer en Algérie et le dossier de Toyota est actuellement à l’étude" tout en ajoutant que "l’acceptation pour toute installation est liée aux projets de production de pièces et composants automobiles".

Pour rappel, l’un des projets annoncés par Toyota Algérie a vu le jour avec l’usine Compagnie Algérienne de Fabrication et Manutention (CAFM) de plaquettes et mâchoires de freins à Oued el Kerma (Shaoula) dont la capacité de production de freins de 100.000 unités sur l’année 2018 avant de passer à 200.000 unités en 2020 et de 100.000 unités/an puis passer à 150.000 unités/an en 2020 pour les mâchoires, est en partenariat avec le manufacturier malaisien FBK dont l’activité remonte à plus de trente ans fruit de la collaboration avec Japan Fuji Brakes Ltd puis avec des laboratoires d’essais en Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis et Corée.

Vos commentaires

  • ]Le 27 septembre à 18:56[, par aminerona

    Nchallah le partenaire cest groupe cevital rebrab les hommes

Répondre à cet article