Accueil du site > Actualité > Actualité > Le dernier tronçon livré au début de l’année 2019

Autoroute Est-Ouest : Le dernier tronçon livré au début de l’année 2019

Publié le jeudi 16 novembre 2017 à 14:00, par APS

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a indiqué jeudi à El Tarf que le tronçon de l’autoroute Est-Ouest, sur 84 km et dont le coup d’envoi a été donné depuis la commune de Drean, sera livré "au début de l’année 2019".

S’exprimant en marge de la cérémonie du coup d’envoi du dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest, le ministre a précisé que le chantier de ce méga projet, à l’arrêt depuis 2012, a été redynamisé sur décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Il a, à ce propos ajouté que le chantier confié à une entreprise chinoise et s’étendant de la commune de Drean jusqu’aux frontières tunisiennes a nécessité la mobilisation d’un investissement public de l’ordre de 84 milliards de dinars.

Affirmant qu’en parachevant le chantier, l’autoroute Est-Ouest connaître "la dynamique" qui lui revient en matière de développement, M. Zaalane a mis en exergue l’importance de préserver le "cachet vert" de la région d’El Tarf et "d’oeuvrer à protéger ses lacs et son environnement".

Le chantier du dernier tronçon de l’autoroute Est-Ouest devra générer 6 000 postes d’emploi direct et indirect dans divers disciplines des travaux publics, a-t-on souligné.

In situ, le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a soutenu que le parachèvement de ce chantier traversant huit communes d’El Tarf, dont le Lac des oiseaux, Besbes et Ain Lassel, insufflera une nouvelle dynamique à la région et fera d’El Tarf, "une région de transit par excellence".

Le ministre, abordant la question du péage sur l’autoroute Est-Ouest, a précisé que cette démarche sera appliquée "ultérieurement" soulignant que le tarif du péage sera "symbolique" et destiné à l’entretien et la maintenance de l’autoroute.

Accompagné des autorités locales, le ministre des Travaux publics et des Transports devait se rendre au nouveau port d’El Kala.

Répondre à cet article