Accueil du site > Actualité > Actualité > Le calendrier des nouveautés en fuite

Renault : Le calendrier des nouveautés en fuite

7 commentaires

Publié le lundi 5 décembre 2016 à 12:47, par Khaled A.

Un calendrier des nouveautés de Renault vient de se faire la toile et permettre de confirmer l’arrivée dès l’année prochaine de la nouvelle Mégane RS et du restylage du Captur.

Un document relatant les journées portes ouvertes et les nouveautés Renault pour 2017 destiné aux réseau du Losange en France laisse voir que la lancement commercial du Captur restylé se fera au mois d’avril 2017 tandis que celui de la version RS de la nouvelle Mégane coïncidera avec la fin de l’été prochain.

Source Ferd

Vos commentaires

  • ]Le 5 décembre 2016 à 15:36[, par mizand

    rien de passionnant dans tout ca. sauf pour Omar a mon avis.

  • ]Le 5 décembre 2016 à 18:14[, par Touka

    Bah tout le monde attend le Duster 2.

  • ]Le 6 décembre 2016 à 16:52[, par omar zr

    On peut aussi ajouter :
    - Alpine Berlinette
    - Duster2
    - Sandero2 phase2
    - Logan 2 phase2.
    B-)

  • ]Le 6 décembre 2016 à 17:08[, par omar zr

    @Mizand : Pour la passion, il y a quand même la Mégane4 RS qui sera sans doute la reine de sa catégorie.;-)
    Les autres modèles feront de la passion pour les actionnaires, car ces modèles ont un avenir commercial prometteur. :-P

    @Touka : Selon mes informations, le Duster2 est prévu pour la fin du premier semestre 2017.B-)

  • ]Le 6 décembre 2016 à 20:11[, par Linea R

    Aujourd’hui forcé de constater qu’un nouveau duster est plus attendu qu’une Golf.
    Sinon une megane Rs s’est plus passion automobile qu’une Audi s3 ou meme ou meme une Volvo v40 |-)

  • ]Le 6 décembre 2016 à 20:18[, par Khaled A.

    @omar : sauf que c’est le plan Renault et non pas Dacia

  • ]Le 6 décembre 2016 à 21:06[, par omar zr

    @Linea R : 100% d’accord avec toi.
    @Khaled A :oui je sais.Mon premier commentaire était juste pour élargir un peu le sujet et du fait que Dacia fait partie du groupe Renault.

Répondre à cet article