Accueil du site > Actualité > Actualité > LC Blue Edition, série des plus limitée

Lexus : LC Blue Edition, série des plus limitée

1 commentaire

Publié le jeudi 19 octobre 2017 à 12:40, par Khaled A.

Lexus a développé une nouvelle technologie de peinture pour créer une nouvelle teinte exclusive aux reflets chatoyants baptisée Bleu Naturel.

Cette teinte baptisée Bleu Naturel offre bien davantage qu’un simple coloris supplémentaire dans la palette. Elle est née de la recherche avancée de Lexus sur une technologie sophistiquée capable de produire une couleur plus profonde, plus brillante et surtout d’une intensité de ‘bleu’ encore inégalée.

Utilisée pour le LC présenté au Salon de Genève 2016, elle a immédiatement fait sensation. Elle est désormais adaptée à la production de série pour offrir aux courbes sensuelles du coupé Lexus un supplément de distinction et de qualité de finition à la main.

Cette nouvelle teinte étonnante est disponible pour la première fois sur une nouvelle version spéciale : le LC Blue Edition. Produite en très petit nombre, cette édition limitée séduira les amateurs sensibles à la conjugaison des technologies de pointe avec le niveau d’exigences ultime des maîtres artisans Takumi de Lexus.

L’équipe a conduit cette difficile recherche en s’inspirant de la nature et en particulier du papillon Morpho. Présent en Amérique du Nord et du Sud, ce papillon est célèbre pour le bleu profond et chatoyant de ses ailes. Pourtant, ces dernières sont incolores. Notre œil perçoit du bleu grâce aux interférences lumineuses provoquées par leur surface constituée d’un réseau d’écailles microscopiques.

C’est exactement l’effet que Lexus a cherché à reproduire avec la teinte Bleu Naturel. Mais ce degré de luminosité et de saturation extrêmes a exigé des efforts sans précédent pour développer un nouveau type de pigment multicouche.

Le défi technique a d’abord semblé insurmontable : seul un pigment formé de 40 couches séparées permettait d’obtenir la qualité désirée. L’équipe a persévéré, améliorant constamment le procédé jusqu’à la mise au point de celui donnant l’effet voulu mais avec une structure réduite à sept couches. Ce procédé pouvait dès lors s’intégrer dans la production de véhicules ultra luxueux.

Le pigment est utilisé pour créer cette nouvelle peinture dont le procédé de fabrication comprend 12 étapes et 20 inspections qualité. La peinture est appliquée sur la carrosserie du LC sur une épaisseur de 15 microns entre l’apprêt et les couches de vernis transparent.

Les nanostructures – ces microscopiques écailles – présentes dans la peinture créent une iridescence et donnent l’impression d’une couleur constamment changeante sous l’effet de la lumière. Les pigments des peintures conventionnelles reflètent moins de 50 % de la lumière qui les frappe sous forme de couleur bleue visible. Ce taux de réflexion est presque de 100 % avec la peinture Bleu Naturel. La peinture de chaque LC requiert 300 g de pigment contenant 300 milliards de paillettes.

La sophistication du procédé est telle que seuls deux véhicules Bleu Naturel peuvent être produits par jour ouvrable dans l’usine Motomachi de Lexus, berceau de la haute technologie du LC.

Vos commentaires

  • ]Le 20 octobre à 01:47[, par Clio18

    Gare à l’accrochage !honnetement qui va prendre le risque de conduire un tel concentre de technologie holographique sur une route ouverte !!

Répondre à cet article