Accueil du site > Actualité > Lancia, mort programmée ou maintien sous perfusion ?

Groupe Fiat : Lancia, mort programmée ou maintien sous perfusion ?

12 commentaires

Publié le lundi 5 mai 2014 à 22:55, par Dalil C.

Lancia, l’une des plus anciennes marques automobile d’Italie passera-t-elle l’arme à gauche et ne sera plus qu’un souvenir ?

Fondée par Vicenzo Lancia, la marque éponyme souffle cette année sa 108e bougie. Une marque emblématique dans le paysage mondial de l’automobile et spécialement en Italie où elle est l’une des plus anciennes marques transalpines.

La marque a produit des voitures mais aussi des camions, des véhicules militaires et même des moteurs d’avion. Elle a à son actif bon nombre d’innovations dans le secteur automobile. Elle fut par exemple la première marque à lancer un modèle avec une carrosserie autoporteuse et une suspension avant semi-indépendante, avec la Lambda, en 1922. Elle a également produit le premier modèle italien à traction avant avec la Flavia, la carrosserie monocoque sur l’Augusta en 1933, la suspension avant et arrière indépendante sur l’Aprilia en 1937 et, plus récemment, la double suralimentation via un turbo et un compresseur sur la Delta S4 en 1985 ainsi que la direction électronique sur la Thema en 1986. Et la liste est longue...

Sans oublier les modèles mythiques qui ont marqué l’histoire de la marque mais aussi du sport automobile, comme la Lambda qui s’est illustrée en compétition des les années 1920, la B20 Aurelia, suivie de la D20 et la D50 en Formule 1 dans les années 1950, badgée Ferrari par la suite car Lancia avait décidé d’arrêter la F1 par respect à la disparition d’Ascari sur le circuit de Monza.

La firme a continué de s’illustrer en rallye et en GT. Avec l’Appia Zagato, la Flaminia Super Sport Zagato, la Fulvia, l’impressionnante Stratos et l’une des toutes dernières au cours des années 1980 et au début de 1990, la Delta HF Integrale qui a marqué toute une génération, dont la nôtre.

Cette fabuleuse marque s’est aussi distinguée par ses innovations mais aussi par son style. Elle a également vécu plusieurs crises, la première en 1955 où suite à des problèmes financiers elle a dû être cédée au groupe Pessenti qui, à son tour, l’a vendue à Fiat en 1969. Fiat avait affiché le souhait de garder l’image et l’ADN de Lancia intacts au départ. Mais au fil des années, la marque a commencé à perdre de sa superbe. Elle a même été écartée par Fiat du monde de la compétition et s’est donc tournée vers le haut de gamme -et vers les Carabinieri italiens- afin de laisser de la place à sa cousine Alfa reprise elle aussi par Fiat en 1987. Une nouvelle orientation qui a été l’origine de nouveaux modèles, à l’instar d’une nouvelle Delta en 1993 qui avait laissé son ADN sportif pour adopter une robe de berline compacte. Quelques années plus tard, Lancia optera pour une identité spécifique d’inspiration baroque qui donnera naissance à la Thesis, la Lybra et l’Ypsilon, qui se sont posés comme véhicules raffinés, huppés... et d’orientation haut de gamme décalée.

A la recherche d’une nouvelle clientèle, cette orientation adonné un résultat inverse. Lancia ne savait plus s’exporter. Tout récemment et malgré la rsuréction d’une Delta qui n’a jamais décollé, la gamme s’est "enrichie" par l’introduction de nouveaux modèles qui sont en fait des Chrysler auxquels on a greffé une calandre Lancia, comme la Flavia Cabrio et la nouvelle Thema qui sont des Chrysler, 200 et 300. L’exercice de style est raté, puisque l’ADN de la marque américaine y est plus que présent. Sans oublier le Lancia Voyager qui n’a même pas pris la peine de changer de nom pour cacher sa filiation.

On tient là des ingrédients qui mettent la marque à la croisée des chemins entre soit continuer sous perfusion ou alors une mise à mort programmée comme le suggèrent nos amis du « blogautomobile.fr ». Ces derniers penchent plutôt vers une mise à mort.. qui laisserait du temps, des ressources et de la place à Alfa Romeo ?. La réponse devrait arriver dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

Vos commentaires

  • ]Le 6 mai 2014 à 08:36[, par younecell

    Bonjour les amis ! Dans le temps, j’avais fait la connaissance d’une Thema 2.4 essence. Quoi dire, un bolide, une superbe voiture... une voiture bizarre quoi !

  • ]Le 6 mai 2014 à 09:28[, par Flat4

    Ce n’est pas l’Algérie qui va aider cette marque avec leurs ventes plus qu’anecdotique

    Il faut dire que Lancia c’est perdu cette année, la politique de Fiat ne lui a laissé aucunes chance, elle a voulu en faire une marque premium sans lui en donner les moyens et surtout en optant pour un design décalé qui il faut le dire est a coté de la plaque

    c’est malheureux de voir qu’une mauvaise gestion et de de mauvaise décisions peuvent tuer une marque historique comme Lancia, une marque plus ancienne et plus innovantes a son époque qu’une certaines marque allemande qu’on connait très bien chez nous ...

  • ]Le 6 mai 2014 à 10:23[, par momo

    Déja FIAT, elle même, se perd actuellement par sa politique floue, aucun renouvellement des gammes, la marque s’est américanisée avec chrysler et prend bcp plus en charge le groupe américain que sa propre gamme. Une punto qui accuse le poids des ans face à une concurrence qui ne pardonne pas, absence totale dans plusieurs segments et ce n’est pas la 500 avec ses multiples "mutations" qui devrait arranger les affaires de FIAT.
    Alors Lancia, n’en parlons pas, je me demande d’ailleurs combien de voitures ils vendent en Europe déja ??
    De toute façon, marque mythique ou pas, les gens n’achètent pas...c’est comme Alfa Romeo, tout le monde les trouves superbes mais personne n’ose les acheter, aussi bien en Algérie qu’en Europe, même s’ils les vendent à des prix défiants toute concurrence...Alors ne soyons pas désolés si ces deux marques disparaissent un jour !

  • ]Le 6 mai 2014 à 12:51[, par mirou

    dommage, lancia a beaucoup donné dans le monde auto, et je me souviens que top gear l’ont considéré comme "the car company which had the greatest number of great cars" (après une petite recherche c’est l’épisode n° 3 de la saison n° 14)

    pour moi, il y a deux sollutions : soit un retour à l’origine soit la mort khir :’-(

    et je ne metterai pas en cause fiat directement, mais, la politique commercial de ces dernières années, qui fait ravage, qui tue des marques, un souci tellement grand au gains qu’il font n’importe quoi, et ça fait mal au coeur, lancia est une de ces victimes :’-(

  • ]Le 6 mai 2014 à 14:01[, par mizand

    @Flat4
    avec leur prix et réseau restreint je ne sais même pas si ils en ont vendus une seule.

  • ]Le 6 mai 2014 à 14:14[, par mizand

    et que dire de la lancia delta integrale hf
    ... un mythe tout simplement
    - toute la souffrance des rallyes dans ses émotionshttp://www.youtube.com/watch?v=Y0st...
    - camera embarquez avec commentaires en italien, une pure mélodie http://www.youtube.com/watch?v=ouwE...
    - version « civile » http://i.wheelsage.org/pictures/l/l...

  • ]Le 6 mai 2014 à 16:04[, par The-Farmer

    Ca serai vraiment dommage qu’une marque aussi mythique que Lancia disparaisse !!!

  • ]Le 6 mai 2014 à 16:20[, par KingOfTheRoad

    Les marques italiennes meurent à petit feu, Alfa Romeo et Lancia, des marques mythiques qui ont un charme italien particulier, des voitures qui ont une âme, même Fiat n’est pas épargné, la gamme est réduite aux dérivés de la petite 500, je trouve ça malheureux !

  • ]Le 6 mai 2014 à 17:08[, par mizand

    il reste que Ferrari :-)

  • ]Le 6 mai 2014 à 17:25[, par mizand

    ça rappel les français avec ; Venturi, Alpine, Tablot. https://www.youtube.com/watch?v=Bxq...

  • ]Le 6 mai 2014 à 18:28[, par The-Farmer

    Mizand, n’oublie pas Maseratti

  • ]Le 6 mai 2014 à 19:05[, par mizand

    @The-Farmer
    tout ce termine par un « i » ; Ferrari, Lamborghini, Maserati :))

Répondre à cet article