Accueil du site > Actualité > Actualité > Lancement des essais techniques

Ligne ferroviaire Thénia-Tizi-Ouzou : Lancement des essais techniques

Publié le mardi 4 avril 2017 à 09:59, par APS

Les essais techniques sur la ligne ferroviaire électrifiée Thénia (Boumerdes)-Oued Aissi (Tizi-Ouzou) dont l’ouverture commerciale est prévue le 15 de ce mois d’avril ont été effectués lundi en présence du ministre des Travaux publics et des Transports Boudjema Talai.

Le coup d’envoi des essais sur cette ligne, dont les travaux de réalisation ont été achevés fin mars écoulé, a été donné à partir de la gare principale sise au boulevard Stiti à l’entrée ouest de la ville de Tizi-Ouzou, d’où le ministre et la délégation qui l’accompagnait ont pris le train vers la gare de Bordj Menail (Boumerdes).

Dans une conférence de presse qu’il a animée au niveau de cette gare, le ministre a indiqué que la nouvelle ligne ferroviaire permettra de relier, grâce à des trains électrifiés et modernes d’une capacité de 1800 voyageurs chacun et des départs toutes les demi-heures, la wilaya de Tizi-Ouzou à celle Alger en passant par Boumerdes en une heure environ de trajet.

Le coût du billet est de 170 DA, a indiqué le ministre qui a ajouté que les horaires de départs et d’arrivées du train seront dictés selon la demande exprimée et le flux des voyageurs. "Si une demande est exprimée tard en fin de journée, nous nous y adapteront. De même que si une demande de transport nocturne est exprimée durant le mois de Ramadhan nous sommes prêt à programmer des trains jusqu’à 01H00 ou 02H00 (matin)", a-t-il précisé.

Dans une déclaration à l’APS, M.Talai a souligné l’impact socioéconomique de cette voie ferrée sur les wilayas qu’elle desservira. Cette ligne qui va contribuer au développement économique et social et de la région en connectant trois wilayas (Alger, Boumerdes et Tizi-Ouzou). Elle permet également de régler le problème de transfert des populations, notamment des étudiants et des travailleurs, entre Alger et Tizi-Ouzou, a-t-il souligné.

Dotée d’une enveloppe financière de 60 milliards de dinars, la ligne modernisée et électrifiée Thénia-Tizi-Ouzou, est d’une longueur de 65 km.

Prévu en double voie, le ministre a indiqué que la seconde voie dont le couloir a été réalisé et dont il ne reste que la pose du rail, sera lancée si un besoin est exprimé.

Ce projet structurant comporte un total de 18 ponts le long de la voie ferrée et de huit (8) autres qui enjambent le réseau routier ainsi que quatre (4) tunnels et des gares à Thénia, Si Mustapha, les Issers, Bordj Menail et Naciria dans la wilaya de Boumerdes et à Tadmait, Boukhalfa, Boulevard Stiti, gare multimodale de Bouhinoune et oued Aissi.

La vitesse du train sera, à l’ouverture du service commercial, de 120 km/h avant de passer a 160 km/h avec la suppression des passages à niveau, tandis que la vitesse du train de marchandise est de 80 km/h, selon une présentation de la ligne.

Quelque 14 trains, d’une capacité totale de 7000 places, seront mobilisés pour assurer le transport de voyageurs en aller/retour sur cette ligne.

Répondre à cet article