Accueil du site > Actualité > Actualité > La vente retardée au mois de mai

Marché automobile algérien : La vente retardée au mois de mai

6 commentaires

Publié le mercredi 30 mars 2016 à 09:50, par APS

La commercialisation de la vignette automobile est prévue cette année au mois de mai prochain au lieu d’avril, a déclaré lundi à Alger le directeur général des impôts (DGI) Abderrahmane Raouia au Forum El Moudjahid

Les augmentations de la vignette par la Loi de finances 2016 ayant poussé la DGI à retarder les commandes d’impression, M. Raouia a expliqué que "l’administration fiscale était obligée d’attendre le 31 décembre, soit jusqu’à ce que la Loi de finances 2016 ait été signée par la président de la République et donc devant entrer en vigueur, pour faire les commandes d’impression". Ce qui va retarder cette opération dont la DGI avait l’habitude de lancer vers la fin du mois d’avril.

Des augmentations de la valeur de la vignette automobile entre 15 et 40 % ont été introduites dans le cadre de la loi de Finances (LF) 2016. Ces augmentations varient en fonction du type du véhicule, de son âge, de son poids et de sa puissance (motorisation), (voir encadré).

La vignette automobile a été instaurée en Algérie depuis 1998. Une part de 20% de ses recettes est versée au Trésor public et 80% au Fonds commun des collectivités locales.

Voici un rappel du nouveau barème :

Véhicules de tourisme et véhicules aménagés en utilitaire (Immatriculation Catégorie 1)

Jusqu’à 6 chevaux (CV) :

- 2.000 DA pour les moins de 3 ans d’âge
- 1.500 DA pour les 3 à 6 ans
- 1.000 DA pour les 6 à 10 ans et 500 DA pour les plus de 10 ans

De 7 à 9 CV :

- 4.000 DA pour les moins de 3 ans d’âge
- 3.000 DA pour les 3 à 6 ans
- 2.000 DA pour les 6 à 10 ans et 1.500 DA pour les plus de 10 ans

De 10 CV et plus :

- 10.000 DA pour les moins de 3 ans d’âge
- 6.000 DA pour les 3 à 6 ans
- 4.000 DA pour les 6 à 10 ans
- 3.000 DA pour les plus de 10 ans

Véhicules utilitaires et d’exploitation (Immatriculation Catégories 2,3 et 5)

Véhicules de moins de 5 ans d’âge :

- 6.000 DA pour les véhicules jusqu’à 2,5 tonnes à l’exception des véhicules utilitaires
- 12.000 DA pour les véhicules entre 2,5 tonnes et 5,5 tonnes
- 18.000 DA pour les plus de 5,5 tonnes

Véhicules de plus de 5 ans d’âge :

- 3.000 DA pour les véhicules jusqu’à 2,5 tonnes à l’exception des véhicules utilitaires
- 5.000 DA pour les véhicules entre 2,5 tonnes et 5,5 tonnes
- 8.000 DA pour les plus de 5,5 tonnes

Véhicules de transport de voyageurs (Immatriculation Catégorie 4)

Véhicules de moins de 5 ans d’âge :

- 5.000 DA pour les véhicules aménagés pour le transport des personnes moins de 9 sièges
- 8.000 DA pour les minibus de 9 à 27 sièges
- 12.000 DA pour les minibus de 28 à 61 sièges
- 18.000 DA pour les autobus de plus de 62 sièges Véhicules de plus de 5 ans d’âge :

- 3.000 DA pour les véhicules aménagés pour le transport des personnes moins de 9 sièges
- 4.000 DA pour les minibus de 9 à 27 sièges
- 6.000 DA pour les minibus de 28 à 61 sièges
- 9.000 DA pour les autobus de plus de 62 sièges

Vos commentaires

  • ]Le 30 mars à 13:46[, par mizand

    pouvez vous m’expliqué la logique de faire un barème où on prend en compte le nombre de CV fiscaux (plus il y en a, plus on paie) et l’âge de la voiture (pls elle est ancienne, moins on paie).
    La première notion peu être logique (mais j’aurai ajouté un barème plus juste qui prend en compte les vraies grosses cylindrées comme ceux qui font plus de 20cv), car il faut savoir que les CV fiscaux c’est une formule qui permet en gros de connaître le taux de rejet CO2, donc un taux de pollution sur l’environnement (donc rien avoir avec le prix de la voiture),
    et de l’autre côté pour l’âge de la voiture, il faut savoir qu’un véhicule plus il est ancien, plus il pollue, donc si on suit la logique par rapport aux CV, plus le véhicule est nocive plus il devrai payer plus, alors, les voitures anciennes devraient être plus taxées que les nouvelles de façon qu’elles soient retirées du marché car pas rentable au profit de nouveau qui pollue moins et l’état devrai donner des primes à la casse pour aider les petites bourses et cela serai encore plus rentable à l’économie algérienne car ça diminuerai les dépenses de santés et stimulerai l’économie locales surtout avec les montages de voitures locales qui pourrai y être associer.
    Mais là où on comprend les choses et qui fait mal au cœur, c’est que les CV fiscaux sont pris du système français et fonctionne à sa façon et on à ajouter la notion du socialisme à l’algérienne, alors que je suis pour une nouvelle réflexion réaliste et cohérente au besoin du pays.

  • ]Le 30 mars à 15:40[, par berkane mohamed

    Donc pour ma 403 c 3000 da !!!!! 1 2 3 viva l algerie.....

  • ]Le 30 mars à 15:47[, par mizand

    @berkane mohamed
    Formidable, comme ça il va te rester de l’argent pour m’inviter B-)
    tu as combien de CV sur ta 403 ?
    Je suis pour pas de vignette sur les voitures de collections.

  • ]Le 31 mars à 10:15[, par Naventador

    Je n’ai pas compris une chose dans leur baréme de calcul, exemple :
    - 3.000 DA pour les 3 à 6 ans
    - 2.000 DA pour les 6 à 10 ans
    Si ma voiture à 6 ans d’age, je paye 3000Da ou 2000Da ??

  • ]Le 31 mars à 11:23[, par berkane mohamed

    Mizand j ai vérifié la carte grise hier c la 9ch donc 1500da comme ca il me reste pour t invité et l équipe autoalgerie aussi :-)

  • ]Le 31 mars à 12:55[, par mizand

    @berkane mohamed
    ça va être génial, on va ajouter aussi quelques membres, mais siégesalgerie devra ramener leurs sièges avec eux car il y en avaient pas pour nous au salon :))

Répondre à cet article