Accueil du site > Actualité > Actualité > La production de Renault en Iran va atteindre les 350.000 unités/an

Marché automobile mondial : La production de Renault en Iran va atteindre les 350.000 unités/an

1 commentaire

Publié le lundi 7 août 2017 à 10:43, par La rédaction

Le constructeur français Renault finalisera aujourd’hui un nouveau contrat de partenariat avec l’iranien Negin Khodro dans le but de produire 150.000 unités/an , rapporte l’AFP selon une source proche du ministère iranien de l’Industrie.

Ayant comme actionnaire Renault (60%), Negin Khodro (20%) et un organisme d’état, l’Organisation pour la rénovation et le développement industriel (Idro) également à 20%, la co-entreprise sera installée à Saveh, à environ 120 kilomètres au sud-ouest de Téhéran, et aura une capacité de production de 150.000 unités/an, portant ainsi la production de Renault dans le pays à 350.000 unités. La joint-venture intègrera également un centre d’ingénierie et d’achats qui favorisera le développement des fournisseurs locaux. Les premiers véhicules produits dans cette usine seront la nouvelle Symbol et le nouveau Duster. En plus de l’usine de véhicules annoncée en septembre 2016, il est prévu une usine de moteurs d’une capacité de 150 000 unités par an. Cet accord prend également en compte le développement d’un réseau de distribution exclusif Renault en complément du réseau actuel de NEGIN Khodro.

« Nous sommes heureux de signer cet accord avec IDRO et PARTO NEGIN NASEH Co . Dans un marché iranien en forte expansion, il était indispensable de se doter d’usines, mais aussi d’un centre d’ingénierie et d’achats. Cette joint-venture nous permettra d’accélérer notre croissance dans le pays » a déclaré Thierry Bolloré, Membre du Comité Exécutif, Directeur Délégué à la Compétitivité.

« Avoir un réseau de distribution exclusif renforcera la position du groupe Renault en Iran. La signature de cette nouvelle joint-venture confirme les choix stratégiques que nous avons faits dans ce pays et nous ouvre de nouvelles perspectives dans un marché qui devrait atteindre 2 millions de véhicules en 2020 » a estimé Stefan Mueller, Membre du Comité Exécutif, Directeur Délégué à la Performance. De son côté, Naser Haddadzadeh, Chairman de NEGIN Holding Group a déclaré : « Notre groupe propriétaire de Negin Khodro Co, la société actuelle du réseau Renault en Iran, est fière de participer à ce développement industriel. En tant que famille propriétaire d’une entreprise privée, N.H. Group entrevoit cette J.V. avec Renault et IDRO comme une autre possibilité d’un partenariat long terme avec Renault pour les années à venir ».

La joint-venture avec les partenaires historiques SAIPA et Iran Khodro continuera à produire et à distribuer la gamme actuelle : Tondar, Tondar pick-up, Sandero et Sandero Stepway, et ceci indépendamment du démarrage de cette la nouvelle J.V.

L’entrée en vigueur et la finalisation de la transaction restent soumises à certaines conditions suspensives, notamment liées à l’obtention d’approbations réglementaires, la constitution de la nouvelle société et la préparation des actifs industriels du projet. Les parties envisagent une date de réalisation effective aux alentours du 30 octobre 2017.

Vos commentaires

  • ]Le 7 août à 16:27[, par arama

    ca fait partie des sanctions economiques de UE pour l’Iran :’-)):’-))

Répondre à cet article