Accueil du site > Actualité > Actualité > "La Peugeot 508 est irréprochable et le restera plusieurs années"

Pascal Delabarre, Directeur du Projet nouvelle Peugeot 508 : "La Peugeot 508 est irréprochable et le restera plusieurs années"

Publié le lundi 26 février 2018 à 09:20, par La rédaction

Pascal Delabarre, Directeur du Projet nouvelle Peugeot 508, explique dans ce petit entretien toutes les difficultés qu’a engendré la création de la nouvelle Peugeot 508.

- Pourriez-vous nous citer quelques défis techniques abordés dans la conception de cette voiture ?

« Ils sont nombreux ! Côté ferrage, nous avons par exemple introduit une technique de soudure des éléments de caisse renforcée par un collage de structure, existante chez certains constructeurs premium, qui permet de renforcer la rigidité de la caisse et garantir une bien meilleure isolation acoustique. J’ajouterais aussi la chasse systématique aux kilos superflus qui nous a permis de gagner en moyenne 70 kilos à la voiture… Gros challenge car en parallèle, certains équipements, comme la motorisation du hayon ou les portes sans cadres, sont plus lourds ! Cela a imposé des solutions radicales comme l’emboutissage à chaud, le capot et les ailes avant en aluminium, ou le hayon en thermoplastique. Enfin, l’implantation de la nouvelle génération du Peugeot i-Cockpit® telle que les ergonomes la souhaitaient a été mise au centre de la construction de la cellule avant. »

- Comment garantissez-vous une bonne isolation acoustique avec des portes sans cadre ?

« Dès le début du projet, nous avons choisi de travailler avec les meilleurs fournisseurs qui maîtrisent vraiment la technologie. Par exemple Saargummi pour les joints ou Inteva pour les lève-vitres, qui ont une vraie expertise auprès des constructeurs premium allemands. Ensuite, du fait de la structure de caisse renforcée, nous garantissons une plus grande rigidité et donc moins de contraintes sur les portes et les vitrages. Enfin, nous avons épaissi les vitres de 1 mm par rapport au standard. Tous ces points, sans exception, existent par exemple sur une Audi A5 Sportback. »

- Que retenez-vous de ce projet ?

« L’obsession quotidienne, dans tous les domaines, de toutes les équipes, à garantir le meilleur niveau de qualité. Que ce soit pour la qualité fonctionnelle, la qualité perçue ou bien la qualité à l’usage, nous avons eu à cœur d’impliquer tout le monde, fournisseurs compris, dans la réalisation de nos ambitions. Cela nous a permis d’être très tôt en ligne avec nos objectifs et de présenter aujourd’hui un véhicule irréprochable et qui le restera plusieurs années après sa commercialisation. »

Répondre à cet article