Accueil du site > Actualité > La moitié des postes d’emplois perdue

Marché automobile algérien : La moitié des postes d’emplois perdue

Publié le mercredi 12 octobre 2016 à 21:47, par Khaled A.

Le président de l’AC2A, Sefiène Hasnaoui a déclaré que la moitié des postes de travail du secteur automobiles a été sacrifiée suite à la crise qu’endure le secteur lors de la 3ème édition du forum d’Algérie-Eco.

Le président de l’AC2A, Sefiène Hasnaoui a fait savoir que dans le sillage de la crise financière et des mesures prises pour réduire les importations des véhicules (licences d’importations...), les concessionnaires ont perdu 50% de leurs effectifs qui étaient de 50.000 emplois directs et de 100.000 emplois indirects créés à travers les réseaux de distribution et les points de vente. Il a également ajouté que d’ici l’année prochaine, le nombre de perte devrait avoisiner les 75%.

Les concessionnaires s’attendent également à des pertes de 85% de leur chiffre d’affaires en 2016, selon M. Hasnaoui, précisant que les importations des véhicules neufs ne devraient pas dépasser les 600 millions de dollars pour cette année.

Répondre à cet article