Accueil du site > Actualité > Actualité > La ligne Touggourt-Hassi-Messaoud réalisée à 40%

Transport ferroviaire : La ligne Touggourt-Hassi-Messaoud réalisée à 40%

Publié le lundi 14 novembre 2016 à 07:19, par APS

Les travaux du projet de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Hassi-Messaoud, ont enregistré un avancement estimé à 40%, a-t-on appris dimanche auprès des services de la wilaya d’Ouargla.

Confiés à cinq (5) entreprises nationales, ces chantiers portent notamment sur, le terrassement, l’ouverture de voies, l’assainissement, le drainage et la construction des ouvrages d’art, a-t-on précisé.

Doté d’un montant global estimé à 70 milliards DA, au titre du Programme Complémentaire de Soutien à la Croissance (PCSC), le projet en question, dont le coup d’envoi officiel a été donné en janvier 2013, pour un délais de 48 mois, est en cours d’exécution avec le concours de trois (3) bureaux d’études nationaux spécialisés, pour le suivi de la réalisation et le contrôle technique, a-t-on ajouté.

D’une distance de 150 km (96 km voie unique et 54 km double voie), cette ligne ferroviaire reliant Touggourt à Hassi-Messaoud, via la ville Nouvelle de Hassi-Messaoud, est appelée, une fois entrée en service, à amorcer une nouvelle dynamique au développement socio-économique dans la région Sud-est du pays.

Le projet, a enregistré, auparavant, certaines "contraintes" liées notamment aux pipelines traversant son tracé sur plus de 40 km, ont indiqué des responsables locaux du secteur des transports, signalant que l’opération relative à l’évitement de cette nappe de pipes a été déjà prise en charge dans l’étude technique.

Cette nouvelle ligne ferroviaire qui englobera sur son tracé (150 km) trois (3) gares pour les voyageurs et une (1) autre pour la marchandise, en plus d’un (1) atelier de maintenance et une vingtaine d’ouvrages d’art, fait partie de la future boucle ferroviaire Sud-est retenue dans le cadre du Schéma directeur national des infrastructures (SDSF).

Composée de quatre (4) lignes principales desservant les wilayas de Laghouat, Ghardaïa, Ouargla et El-Oued, la boucle Sud-est (560 km), avec une vitesse de 220 km/h pour les trains de voyageurs et de 100 km/h pour ceux de transport de marchandise, la boucle Sud-est permettra d’assurer l’extension, le maillage et l’interconnexion des lignes existantes, en plus le désenclavement des régions du Sud du pays, a-t-on fait savoir.

Le SDSF envisage, entres autres objectifs, le développement, la modernisation et l’extension du réseau ferré à l’échelle nationale afin de garantir la continuité et la complémentarité des réseaux pour le transport des voyageurs et des marchandises, a-t-on signalé.

Répondre à cet article