Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Accueil du site > Actualité > News > La licence automobile élargie pour les veuves de Chahid et ayants (...)

Algérie – loi de finances 2011 : La licence automobile élargie pour les veuves de Chahid et ayants droit

55 commentaires

envoyer l'article par mail envoyer par mail
14 votes
Publié le lundi 15 novembre 2010 à 15:12, par Toufik Tamani

Dans le projet de loi de finance 2011, adopté dimanche 14 novembre, par le l’Assemblée populaire nationale figure un article qui élargi la licence d’achat de véhicules touristiques neufs aux veuves de Chahid et ayants droit, qui désormais bénéficieront de l’exonération fiscale (droits et taxes) pour l’achat ou l’importation de véhicule neuf, chaque cinq ans.

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Les enfants de Chahid (ayant droit), qui bénéficieront désormais de cette nouvelle mesure, auront droit à une exonération des droits et taxes à hauteur de 60%, comme les Moudjahidine dont le taux d’invalidité dépasse 60%.

Noter cet article :
14 votes

Lire également

Elsecom Motors / Ford : Le 1.5 Ecoboost enfin débloqué
Renault Algérie : Scanner et diagnostiques offerts jusqu’au 15 novembre

Vos commentaires

  • ]Le 15 novembre 2010 à 22:13[, par mirou

    salam alikoum

    en enparlé sur ce même site ya pas très longtemps sur l’avenir de la licence moujahid et combien de temps ça va encore duré, aparament les responsable du bled nous on entendu et nous disent que la licence à encore de beaux jours devant elle, ça va ouvrir la porte aux imposteurs, et ça va créer un énorme gouffre financier, je pense que même les chouhada qui sont morts n’auraient pas accepter une chose pareil, il voulait juste un avenir meilleur pour l’Algérie, et voilà ou nous sommes

    61 votes

  • ]Le 15 novembre 2010 à 22:28[, par Hichemclio

    bonsoir je voulais juste savoir si le délai d’obtention de la licence moudjahidine ai décendu a 3 ans ou bien il est encore de 5 ans ?merci d’avance

    19 votes

  • ]Le 16 novembre 2010 à 01:11[, par hcinou

    fels de chahid ?? le plus jeunne fihoum a 60 ans et il n’ont pas honte de dire encore "fils de "donc tres bientot en va avoir fils de moudjahd et apres petit fils de chahid et ainsi de suite...

    sovas est sortie de la merde

    93 votes

  • ]Le 16 novembre 2010 à 13:12[, par khalil_M3

    et oui vive l’algerie moi je suis pas un algerien peut etre c ce que je pense g droit en rien ON VEUT L’ÉGALITÉ en toute chose les droit de travail d’achat et de vie je pense qu’on c débarrassée de la France pour ça NON :’-)):’-)):’-)) bonde d’idiot qui fon décidé pour tous un peuple :->:->:-> aillent au diable

    41 votes

  • ]Le 16 novembre 2010 à 13:51[, par angel1310

    Y’en a marrrrree !!!!

    Au lieu de faire tout pour limiter le trafic qui ce fait avce c foutu licences de pseudo moudjahidine .... eux ils leurs donnent encore des solutions pour pouvoir faire du bussines avce cela !!!

    Le bussines des licence est gigantesque !!!!!!!!!!! et c pas le peu de moudjahidine qui en bénéficie je poue vou l’assuré ...

    Ces des bagara des chbareg et de faux lmoudjahidine qui font leurs beure sur le dos de cet état qui leurs donne encore plus d’occasion pour manger plus !!!

    Comme dit notre cher ami laalem on fume du the et en reste éveillé le cauchmard continue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    36 votes

  • ]Le 16 novembre 2010 à 15:52[, par nadjib2323

    a quon je voix que moi je doit mettre 250 million pour achete une golf bien equipe alor que eu l’achate a 190 million sa ma fait male au coeur:’-(:’-( :’-( :

    et avec sa je vous dit saha idkoum

    21 votes

  • ]Le 16 novembre 2010 à 20:57[, par salimo

    bonne nouvelle

    27 votes

  • ]Le 16 novembre 2010 à 21:02[, par salimo

    le peuple n’a pas fait la guerre :-)) les moujahidines marché a l energie solair il mangeaient la terre c’est pour ca que le peuple ne peut que payé les impots pour ces gents la

    16 votes

  • ]Le 17 novembre 2010 à 08:36[, par khalil_M3

    @salimo et c grace a nous que le pays marche toujours c grace a nos ingenieurs nos medecins nos enseignants....... alors mis toi une idée el jihad fi sabil lah c pa uniquement avec un fusil..... tu croi que la vi est facil pour celui qui habite a nul part loin de tous avec une petite ferme et t’assure les patate et les moutons pour l’aid il ne profite méme pa du gaz naturel ou du l’eau des robinet mai il vote a chaque foit que la camionette vien ché lui mekine yetfektouh ghir fi le vote je c de quoi je parle

    18 votes

  • ]Le 17 novembre 2010 à 09:34[, par aminos

    oué mais parcontre je ne vois pas le rapport avec la photo d’en haut c’est tout de même pas tout le monde qui peu s’acheter un X1 même avec une licence malgré que le marché premium algérien marche surtout avec la licence mais je suis sure que ce n’est pas les moudjahid qui s’achète ces bagnole mais ceux qui achètent ces licences.

    9 votes

  • ]Le 18 novembre 2010 à 09:43[, par youcef

    c’est injuste que moi fils d’algérien, dans le seul crime est d’avoir eu un père trop jeune lors de la révolution (donc qui ne la pas fait) et donc ne rien avoir. alors que d’autre vont faire du business avec la licence pour la vendre chaque fois.

    18 votes

  • ]Le 18 novembre 2010 à 16:55[, par angel1310

    @ Salimo : il faut réfléchir avant d’écrire !!!! certes il y a quelques vrais moudjahidines sont en vie mais la majorités sont des usurpateurs des faux des voleurs !!!!!!!

    les vrai moudjahidine ne demande rine à l’etat y en a beaucoup qui vivent dans la misére et ils ne se plaignent meme pas !!!!

    les licence profites au besnasia ...

    il faut une licence moudjahid pour etre taxieur, pour ouvirir un café, pour ouvrire un salon de thé ..... et j’en passe ...............

    qu’est ce que ca ???? c’est du n’importe quoi des secteur d’activité dédié a cette tranche de population !!! des licences ce loue a gauche et a droite a cause de c restriction c un moyen de faire du business en plus tous passe au marché noire ca d"truit l’économie .................

    alors avant d’écrire il faut réfléchir !!!

    13 votes

  • ]Le 21 novembre 2010 à 11:49[, par mohamed

    bonne decision de nos responsables .les europeens vont surement s’en inspirer.ainsi la france accordera des avantages fiscaux aux veuves et enfants des combattants morts pour la france.l’allemagne fera de meme avec les veuves des soldats morts et leurs enfants vont beneficier de largesses .Ceux qui prennent ces decisions imbeciles savent ils que le dernier des enfants de chouhada est grand pere,leurs veuves se sont remariees et beneficient des avantages d’ici et de france pour une grande partie dont le second mari a travaille en france.

    11 votes

  • ]Le 25 novembre 2010 à 22:17[, par djazz

    ca vous fait ma:-))l

    9 votes

  • ]Le 25 novembre 2010 à 22:18[, par djazz

    moi ca me fait du bien :’-))

    8 votes

  • ]Le 26 novembre 2010 à 08:15[, par kolias

    Pourquoi cette aine sur les enfant de chauhada sa si rien d’itou pour tout les sacrifice il son payé pour que tu parle maintenant sur ce Site sache que depuis 1962 il son rien eux comme indemnité pour dommage est intérêts soi matériel ou morale contrairement au voisin européenne , sache que ya des enfant DE CHAUHADA il son grandie son voir leur père ni mère, bravo au député du FLN

    32 votes

  • ]Le 26 novembre 2010 à 08:18[, par kolias

    est je sui sure mohamed si ton grand pere est chahid tu parlera pa commesa , vive chauhada el abrare vive le FLN

    23 votes

  • ]Le 26 novembre 2010 à 11:41[, par djazz

    bonjour,
    ou je peut trouver les prix des voiture neufs en Algérie et modalité de
    payement bien sur avec licence. merci
    si sa vous fait du mal, moi ca me fait du bien et je suis algérien et tout va bien,moi je vous aime bien fesont un lien pour notre bien, nous sommes tous algériens.

    15 votes

  • ]Le 26 novembre 2010 à 12:00[, par melouk

    je prefere etre fils de chahid meme a 60 ans que fils de harki,occupez vous plutot de ceux qui ont piqué des milliards et qui se la coulent douce en europe.

    28 votes

  • ]Le 27 novembre 2010 à 15:42[, par chapitre4

    je voudrais juste dire mon sentiments à tous ces érudits qui ne cessent de juger et de critiquer les enfants de chouhada. Ils ne savent pas la fièrté qui les animent chaque fois qu’ils les tarabustent en les traitant de n’importe qui ? ils ont 60 ans et ils sont les fils de pères qui ont eut cet honneur de faire face au colon au prix que le monde entier leur reconnait... ce que vous autres qui n’admettez pas le titre que porte leurs veuves filles et fils vous n’acceptez.. Par votre intelligence à matraquer cette frange de la socièté vous venez de montrer votre manque d’esprit...
    Pour en revenir au sujet, * En élargissant l’attribution des licences d’importation au veuves et enfants de chouhada, l’Etat n’a fait qu’(appliquer la loi sans outre mesure...là au moins, il s’agit de la réglementation et non de la dilapidation.... parlons-en du nombre de vehicules qu’El-Khalifa s’est payé..ayez le courage de parler des millions de milliards mal acquis par tous les indus alégriens qui n’ont rien à voir de Monsieur propre. Eviter de parler des chouhada, vous n’etes pas dignes d’eux.... et eviter de parler de leurs enfants en vous cachant derrère des pseudo..Soyez honetes avec vous mêmes et allez leurs rendre visite au sein de leur fief pour leur dire ce que vous pensez d’eux....Gardez votre méchanceté et votre hypocrisie pour d’autres circonstances et ne soyez pas jaloux de ceux pour qui se hisse haut les couleurs du ciel, de la terre et du sang...jalousez le monde et esssayez d’etre productifs, jalousez le monde et essayez d’etre instructifs pour progresser....les enfants de chouhada vous saluent bien pour votre médiocrité de penser...

    Ah.... j’ai oublié, il parait que les ayants droits des terroristes ont eu accès à des droits....mais bon ? ce la reste une reflexion......
    chapitre4

    35 votes

  • ]Le 27 novembre 2010 à 17:53[, par mirou

    @chapitre4

    Bonjour,

    je crois que vous n ’avez pas bien lu nos commentaires, qui de nous ne respecte pas les chouhada ? ou leurs enfants ou leurs femmes ? les chouhada foug rasna, on leur doit plus que les mots ne peuvent dire, mon oncle est un chahid, ces enfants n’ont pas tous une voiture et ceux qui ont une on des voitures d’occasions, ne connaissez vous pas des enfants de chahid ou leurs femmes qui vivent dans la misere ? on n’en voit et rencontre tout le temps, et il n’ont peut être meme pas des papiers de moujahid.

    On va pas cacher le soleil par le gherbal, la plus part de ceux qui profitent de la licence ne sont pas concener, location de licence, vente de licence.

    Et en parlant des avantages au terroristes ce n’est pas un blog generaliste, le sujet traite la licence pour les enfants et femmes de chouhada, si on parlé de licence pour les terroristes, vous n’aurez surement pas entendu des chouhada, c’est selon le contexte.

    11 votes

  • ]Le 27 novembre 2010 à 20:00[, par redhalger

    Mes plus grands respects aux veuves et enfants de Chouhadas - Allah Yerhamhoum. Tout le monde sait que cette licence leur permet d’obtenir un revenu supplémentaire tous les 5 ans. Ils le méritent.

    Mais il faut pas que ce droit de licence se transmette aux enfants de Moudjahids - ça serait injuste !

    28 votes

  • ]Le 27 novembre 2010 à 20:29[, par khalil_M3

    a celui qui parle des chouhada kom si on est contre, le chahid est mort pour le bien du pays pa pour une voiture pour son fils . je v rien dir de plus et vous savez tous que aprés cette licence ya que du BUISNES ce qui n’est pa bien pour notre pays. moi aussi j’etait un moujahed un jour ds les année 90 ou j’ai enseigné a l’université de blida au departement d’architecture et chaque voyage été pour moi une aventure chaque jours j’avais 2h de terreur en route suis je pas un MOUJAHID POUR LE PAYS ??? et j’etai pas le seul a le fair B-)

    10 votes

  • ]Le 27 novembre 2010 à 21:10[, par redhalger

    @ Khalil_M3

    Moi je me suis coupé hier au coupe-ongles - ça compte ???

    10 votes

  • ]Le 23 décembre 2010 à 08:21[, par ammi 60 ans

    ca parle trop au sujet des moujahidines,femmes et enfants de chouhada. A propo des premiers ils en ont bien profité et par là, certe leurs enfants ( de quoi et depuis quand , meme mon chat gris le sait). tandis que les deux derniers : les femmes de chouhada ont certe beneficié des memes avantages pour etres les boniches de ceux qui vous connaissez. Les enfants ? on s’en est souvenu qu’apres les evennements d’octobre. Ceux la n’ont pas profité de la chaleur de leur protecteurs et le reste vous le savez. La licence ? Au debuts les enfants n’ouvraient pas droit tant que la veuve est vivante,maintenant ? tous profitez en avec votre minable retraite( ma marate en aucun cas ne me cedera sa licence).Bref regardez aux alentours ; villas voitures luxueuses, firmes usines privees ( merci la chine) à qui appartient tout ca ? aux (faux ou vrais ) moudjahidines et veuves de chouhada ou à qui ? arretez votre derbouka , tapez du tambour pour attirer l’attention vers ou il faut.
    qand meme j’ai beneficie des deux categories pour la paie.

    3 votes

  • ]Le 23 décembre 2010 à 08:45[, par ammi 60 ans

    Pour Notre chere algerie que nous aimons tous ce n’est pas seulement les moudjahidines et les chouhada ( rahima houm Allah) qui ont fait des sacrifices . Soyons honnetes c’est tout le peuples qui a contribué( cache les moudjahidines qu’aujourdhuit vivent comme ont les voit, etsacrifié leurs biens et meme leur honneur etc etc tout le monde connait l’histoire.

    4 votes

  • ]Le 23 décembre 2010 à 08:58[, par ammi 60 ans

    mohammed, ne craint rien ce n’est pas avec cette licence que je vais te concurencier dans tes affaires d’importation avec le petrodolar dont tu jouit surement ( beni la chine qui fait ton bonheur.

    4 votes

  • ]Le 30 décembre 2010 à 10:26[, par Toufik

    Bonjour à tous, je pense qu’au lieu de s’occuper des veuves, filles et fils de Chouhada, qui ont eu l’occasion de s’acheter un véhicule neuf, allez enquêter sur les propriétaire de CFAO (DIAMAL) représentant exclusive de Cheverolet, et bientot OPEL ...........""""""""""""se sont des anciens pieds noirs""""""""""""

    11 votes

  • ]Le 1er janvier 2011 à 19:09[, par smart

    Sincèrement je ne comprends qu’on puisse focaliser autant de rancoeurs envers une frange de la population dont je fais partie. J’ai 54 ans et le plus jeune des enfants de chouhada devrait avoir 48 ans. Je n’ai pas connu mon père ni son seul frère, mon oncle, tués par l’armée française après avoir été torturés. Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de notre pays, les veuves de chahid et leurs enfants ont du survivre grace au 1 DA symbolique donné par l’Etat algérien par tête d’enfant...Nos mères ont tout simplement et pour beaucoup d’entre elles été recrutées... comme femmes de ménages.
    Que représente un abattement de taxes ( substantiel certes) tous les 05 ans par rapport à la situation sociale de ceux qui n’ont pas pu percer et qui vivent dans le dénuement total ? La preuve en est que les véritables bénéficiaires de cette "faveur" sont les porteurs de gros sous, qui achètent les licences des pauvres moudjahidine (et prochainement des veuves et enfants de chouhada) pour bénéficier de cet abattement.
    quelle incidence a cette "faveur" comparativement aux milliards engrangés par des sangsues sur notre dos à travers les détournements, les rentes sociales qui ne bénéficient guère aux veuves et enfants de chouhada, ou les chippas perçues sur les marchés publics ?

    13 votes

  • ]Le 11 janvier 2011 à 22:19[, par ammi 60 ans

    Alors on s’est bien marés au sujet des licences ?? enfin de compte
    Qu’est ce qu’on a constaté recement ? Les émeutirs à vrais dires (’ copie de leurs ailleux et encetres ) durants les soulevement et revolutions contre le colonialisme pour la liberté et l’honneur du peuple . sabotages ,destructions des biens et enfin le pillage et agression des simples citoyens.L’ont ils fait nos vrais moudjahidines et chouhadas ??? à vous de repondre . on est fort en parlote et commentaires . ou sont nos braves adultes d’antant ,ou sont nos opposants ces derniers temps ???? jouer de la derbouka c’est facile dansons en, c’est tout ce dont on est capable pour l’instant. J’aurai souhaté danser à la tunisienne, pour la deuxieme fois, eux, ils ont dansé depuis bourguiba.

    3 votes

  • ]Le 13 février 2011 à 15:46[, par moumslut

    Bonjour a tous, j’ai mon grand père qui est mort comme chahid fi sabil allah, Allah irahmou, il occupé le poste de commissaire politique il a été tué au cour d’une mission par l’armé française dans un raccrochage en 1959.mon père été âgé de 6ans sa sœur 2ans son frère 1ans après la guerre ma grande mère c remarier, et pour mon père et c frères c le début d’une grande misère, la faim la pauvreté l’esclavage la maltraitance et la Hogra, la sœur de mon père a succombé a tous ça a cause d’une fièvre non traité ni médecin ni médicament ni quelqu’un pour son soucier de son sort, pas de famille, rien , le jour de laid ils se cachais dans des coins isolé ils avais la hante de se montrés devant les gens loukane nahkouhoum ga3 matafrach………….ext. , aujourd’hui mon père a 57 ans quand je lui est annoncé la nouvelle loi pour les licences de 60% des fils de chouhada il n’a même pas répondu.( pas intéressé)

    Alors s’ils vous plais laissé les chouhada et leur fils tranquille.

    18 votes

  • ]Le 2 avril 2011 à 11:13[, par Ismail-Algerie

    ou Pour celui qui a insulté les moujahidine et leur fisl Pk a tu fai sa ?
    DIT NOUS CE QUE FESAI TON PERE ET ton grand pere pdt la guere d algerie ?,BALANcé les moujahidine ??? LA TA LICENSE TU L AURA EN FRANCE PARCEQUE TU 2T2 CONTRE L ALGERIE

    11 votes

  • ]Le 2 avril 2011 à 12:35[, par mirou

    @ismail qui a isulter les chouhada ? j’ai zappé un commentaire ou quoi ?

    4 votes

  • ]Le 2 avril 2011 à 14:10[, par L’AS DU VOLANT

    Pour les fils de chahid et leurs veuves je suis tout a fait d’accord pour qu’ils aient des droits pour le sacrifice de leurs pères ou maris mort pour la patrie mais je suis contre la revendication des enfants de moudjahidines qui n’ont aucun droit leurs pères d’accord (enfin les vrais moudjahidines mais leurs rejetons non c’est de l’injustice cela voudrait dire que tous les autres algériens étaient donc des harkis .:-((

    16 votes

  • ]Le 11 avril 2011 à 08:21[, par ammi 60 ans

    ECOUTEZ nous fils de chahides le plus jeune de nous a 60 ans, son permis de conduire est renouvelable tout les deux ans, combien nous reste t il pour en profiter d ’un vehicule ? pour la premiere fois ils se sont rappelé qu ils y a des veuves et fils de chahides et ce n ’ est meme pas encore sure .Les moudjahidines eux tout va comme toujours et revendiquent pour leur enfants le meme avantage. JE dirai on s ’est foutu de nos gueules et continuent à le faire. y aura pas d’application de cette loi ce ne sont que des carottes pour ne pas......à vous de deviner y aura plus de revolution si ce n est un tsunami japonai. qu’ en pensez vous ??????????????????????????????

    6 votes

  • ]Le 15 juin 2011 à 13:21[, par djazz

    aujourd’hui 15 juin 2011 pas de licence pour les enfants de
    chouhada PAS D’AVANTAGE SOCIAUX RIEN, IL NE SON PAS DES ALGERIEN, IL N’ONT AUCUN DROIT DE VIVRE IL DOIVENT REJOINDRE LEUR PARENT CHAHID (ayant droit). l’etat fait croire aux algeriens que les ayant droit ( sans droit) benificient de tout les avantages des lois du chahid de 1963 a ce jour.
    CHAHID=FAMILLE PAUVRE
    MOUDJAHID=FAMILLE RICHE
    FAUX MOUDJAHID=FAMILLE TRES RICHE
    HARKI= A VOUS DE DEVINEZ
    EN ATTENDONS LA DÉMOCRATIE VIVE L’ALGERIE
    @++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    17 votes

  • ]Le 15 juin 2011 à 16:15[, par djazz

    LA VVE DE CHAHID QUE VOUS PLAINIEZ ON EUX TOUT LEUR DROITS PENSION ET RETRAITE, LICENCE DE TAXI , LICENCE D’IMPORTATION DE VOITURE COMME LES MOUDJAHIDINE QU’ILS ONT ÉPOUSÉ POUR LA PENSION.
    EST MIS LEUR ENFANT SOUS L’AUTORITÉ DE SES PROFITEUR ET PARFOIS JETÉ A LA RUE OU DANS DES CAMP MAISON DES ENFANT DE CHOUHADA CRÉER EN 1963.
    LES PRIVILÈGES DES MOUDJAHIDINE : PENSION A 100% MÊME S’IL EST EN TRÈS BONNE SANTE ET TRAVAIL,BONIFICATION DOUBLE DES ANNÉES DE LA RÉVOLUTION 15 ANS( ) + PROMOTION A UN POSTE SUPÉRIEUR + RETRAITE A 100%, DES LOGEMENTS + POUR SES ENFANTS + UN TERRAIN A CONSTRUIRE + UNE AIDE A LA CONSTRUCTION,DES TERRES AGRICOLE, LICENCE DE BOISSON (ALCOOL, bar ), LICENCE DE TAXI , LICENCE D’IMPORTATION DE VÉHICULE VOITURE, CAMION, PRÊT BANCAIRE A TAUX 0 % ,MAGASIN, KIOSQUE,TRANSPORT GRATUIT ,TRAIN, BUS,AVION, SOINS GRATUIT A L’HÔPITAL MILITAIRE POUR LEUR ENFANT AUSSI A 100 % ETC . SANS OUBLIEZ LES FAUX MOUDJAHIDINE
    ET VOUS PARLEZ DES ENFANTS DE CHOUHADA

    17 votes

  • ]Le 20 juin 2011 à 18:48[, par djazz

    un article que certain apprécierons et vous permettras de réfléchir
    a 60 ans ont est toujours le fils d’un père, a moins quand ne connais son père.les enfant de chouhada reclame leur droit ,Ne vole pas
    Pour récupérer des registres du commerce, alimenter la mafia du sable ou financer la harga… L’argent injecté par l’Etat dans les dispositifs d’aide à l’emploi des jeunes attise les convoitises. Le milieu informel a déployé toute une stratégie pour aborder les candidats et récupérer l’argent public. En toute impunité. Enquête à Alger, Boumerdès, Mostaganem et Oran.
    « J’attends avec impatience l’accord de l’Ansej pour réaliser mon rêve : quitter ce pays ! » Mourad*, 22 ans, de Dar El Beïda, a déposé une demande auprès de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes pour ouvrir une pâtisserie. Son but inavoué : récupérer l’argent et « acheter un visa pour partir d’ici. Je veux faire mon avenir à l’étranger ». Et de l’argent, il y en a, surtout depuis que le président Bouteflika a ordonné que plusieurs mesures doivent être prises pour faciliter les micro-investissements : plafond du crédit sans intérêt revu à la hausse, extension des exonérations fiscales ou encore rééchelonnement dans le remboursement de crédit. Selon le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, 15 000 crédits au profit des jeunes auraient été octroyés depuis janvier dernier dans le cadre de l’Ansej.
    Ce dispositif a-t-il permis pour autant de créer des emplois ? C’est là toute la question. « Vous savez, les jeunes profitent des dernières mesures d’apaisement prises par l’Etat pour se remplir les poches, avoue un haut responsable de l’Ansej. Rares sont les projets qui vont aboutir. La seule motivation des jeunes, c’est de décrocher le crédit bancaire et partir à l’étranger. » Dans les couloirs de l’Agence, nous avons croisé Sofiane, 27 ans, de Chéraga. « Je veux m’acheter une voiture et me payer un voyage en Turquie cette année. Je vais bientôt récupérer mon argent… » Les crédits octroyés dans le cadre de l’Ansej chaque année sont estimés à plus de 2400 milliards de dinars pour « ne rien créer », estiment de nombreux experts que nous avons sollicités.
    Projets fictifs
    « Lorsqu’elle était semi-autonome, l’Ansej était beaucoup plus performante et opérationnelle, actuellement elle est un instrument du DRS, affiliée au département Education et régentée par Boughazi, le conseiller du président Bouteflika », nous renseigne une source militaire. L’Ansej se résumerait donc à une caisse d’enregistrement dépourvue d’organe de contrôle, son rôle consistant à donner un accord à des projets fictifs. Comment s’opère alors le trafic ? Avant l’implication de gros barons de l’informel, les candidats de l’Ansej négociaient directement avec les fournisseurs qui leur signaient les factures pro forma nécessaires pour constituer leur dossier. Ces fournisseurs étaient généralement des petits commerçants. Une fois le chèque encaissé par le fournisseur – car la banque paye le fournisseur et non le candidat – une partie du matériel commandé est livrée pendant que le reste est restitué sous forme d’espèces.
    Par exemple, un candidat établit dans sa liste d’achat pour le lancement de sa pâtisserie, un frigo, des appareils électroménagers, un four, etc. Une fois la transaction effectuée, il récupère chez son fournisseur les appareils électroménagers et le frigo, des marchandises qu’il peut facilement écouler sur le marché, pendant que le prix du four sera récupéré en espèces. Le fournisseur, lui, prend le soin de majorer les prix. Depuis janvier dernier, d’importants commerçants versés dans l’informel, flairant les bonnes affaires, se sont mêlés à ce très juteux business.
    10% de la transaction
    Leur méthode d’infiltration ? Ils engagent des intermédiaires et les envoient dans les agences Ansej pour proposer aux jeunes leurs services. « Quel type de dossier voulez-vous déposer ? », nous lance un jeune à l’entrée de l’annexe de l’Ansej de Dar El Beïda. Issam a 31 ans, il travaille au noir pour un gros commerçant d’El Hamiz. « Moi, je vous propose de monter un dossier pour ouvrir une boulangerie. Je m’occupe des factures pro-forma, du local… », nous explique-t-il en nous garantissant l’octroi d’un prêt au plus tard dans un mois. En contrepartie, Issam pose ses conditions. « Une fois le chèque encaissé, nous prenons 10% du montant global de la transaction et nous récupérons aussi les registres du commerce », tranche-t-il.
    Mahmoud fait partie des clients de Issam. Il a bénéficié de son crédit Ansej il y a un mois. « Issam m’a beaucoup aidé et en un temps record j’ai récupéré mon argent, j’ai acheté ma voiture et je compte passer mes vacances en Turquie », nous révèle-t-il. A en croire les témoignages, ils sont nombreux à avoir eu recours aux services d’Issam. Mais que font-il ensuite des registres du commerce ? Il ne nous en dira pas plus. La réponse se trouve chez cet autre intermédiaire de Hussein Dey. « Ces registres serviront à obtenir des marchés publics, la restauration dans les écoles, les casernes, les grandes sociétés. C’est une couverture que mon patron utilise pour ne pas être identifié et ça marche pour lui », nous informe-t-il.
    Faux bons de livraison
    Via ce trafic, l’argent de l’informel se retrouve ainsi dans le circuit du transfert illicite de devises à l’étranger. Car le trafic ne s’arrête pas uniquement aux transactions fictives de vente et d’achat. Ces mêmes barons profiteraient de ce business pour masquer des transactions douteuses dans les affaires d’import. Et blanchir de l’argent. Ainsi, l’importateur peut justifier devant les impôts de son business. « La plupart de ces personnes importent des conteneurs vides qui leur permettent de transférer de l’argent. Puis ils profitent des candidats de l’Ansej en leur établissant de fausses factures de produits importés. Une fois le chèque de la banque encaissé, ils fournissent à leurs clients de faux bons de livraison », nous explique un douanier.
    Un membre d’une commission de l’Ansej confirme ces informations. « J’ai établi une liste d’entreprises douteuses et je révoque les dossiers systématiquement, nous assure-t-il. D’autant que ces mêmes candidats ne connaissent pas l’objet de leur projet ni les spécificités du commerce qu’ils veulent exercer. Ils mettent sur la fiche technique la facture pro forma du matériel qui coûte le plus cher et aux caractéristiques techniques compliquées. Quand vous leur demandez à quoi servent ces machines, les candidats commencent à raconter des histoires. En vérité, ils ne sont là que pour l’argent ! »
    ***************************************
    Mosta : Comment l’Ansej finance la harga
    A Mostaganem, le business se fait discrètement et à petite échelle. Ici officiellement, certains jeunes sollicitent l’Ansej pour s’adonner à leur activité préférée : la pêche. Pour la plupart, ce sont des passeurs qui ont trouvé en l’Ansej un moyen pour réduire les coûts. Mohamed a récupéré son crédit pour l’achat de chalutiers mais… il n’en fait rien. « Je préfère passer commande pour m’acheter de petites barques et envoyer un maximum de jeunes en Espagne », confie-t-il, sûr de lui. « J’ai beaucoup de réservations en ce moment et je n’avais pas les moyens de les satisfaire. Grâce à mon crédit Ansej, j’ai passé commande pour la construction de 10 boti (barques) », raconte le jeune passeur. Il n’est pas le seul.
    « Vous n’allez pas nous dénoncer aux autorités ! Allah ghaleb, nous n’avons pas d’autres moyens pour gagner notre vie », nous supplie Djilali, 32 ans, balafre à la joue et bras mutilé, avant de nous menacer. « Si je lis quoi que ce soit concernant cette affaire dans le journal, vous le paierez très cher », nous prévient-il. Kader est l’un de ses futurs clients, il vient de bénéficier d’un crédit de l’Ansej. Il récupérera son argent de chez son fournisseur fictif la semaine prochaine. La date de la traversée n’est pas encore précisée. « J’embarquerai avec mes deux frères. Le reste de l’argent, nous l’avons changé en euros. On va enfin quitter ce pays !, nous confie ce jeune de 21 ans. Le jour où la banque me convoquera pour le paiement des créances, je serai déjà loin ! ». Pour d’autres, « L’Etat finira par effacer nos dettes comme elle l’avait fait pour les fellahs… »

    Boumerdès : Entreprises fantômes et mafia du sable
    Les demandes introduites dans le cadre de ce dispositif d’aide à la création d’entreprises au profit des jeunes varient selon les wilayas et le business local. A Boumerdès, c’est la mafia du sable qui a mis la main sur le dispositif. Vu le caractère rural de la wilaya, les principales demandes vont dans le sens de la création d’entreprises relatives au bâtiment (fabriques de parpaings, etc.), à l’agriculture (fermes, laiteries, etc.). Mais rares sont les projets qui aboutissent, selon des sources locales. « Vous savez, les candidats profitent du matériel mis à leur disposition dans le cadre de l’Ansej pour le louer ou le revendre à de tierces personnes. La nature de l’activité nécessite du matériel lourd, tels que les camions, tracteurs, tractopelles pour extraire le sable des oueds », révèle une source sécuritaire locale. Nous avons alors décidé, grâce à la collaboration d’un cadre de l’Ansej qui nous a fourni une liste de bénéficiaires, d’aller à la recherche des entreprises dont les adresses étaient indiquées sur la liste. En vain : que des locaux vides !
    Devant le siège officiel d’une entreprise – qui s’avère fictive – à Corso, nous rencontrons Mustapha, 22 ans. Nous demandons après le gérant. « Il n’est pas là, il ne vient jamais. Vous le trouverez sûrement sur son chantier », nous dit-il sans préciser l’adresse. Suite à notre insistance, Mustapha décide de parler : « Il fait dans l’extraction de sable des oueds et de la plage. Il a beaucoup de clients. D’ailleurs, il lui arrive de donner des rendez-vous ici. Je suis chargé de le mettre au courant de leur arrivée », confie-t-il. Un gros trafic auquel se livreraient de nombreux jeunes parrainés par les barons locaux. En 2007, le colonel Barour Sahraoui, chef du groupement de la gendarmerie de Boumerdès, a établi le lien entre la mafia du sable et les groupes terroristes du GSPC. « Il existe une complicité entre les groupes terroristes du GSPC et la mafia du sable », et de préciser que « cette alliance a été confirmée, notamment à l’est de la wilaya de Boumerdès ».

    Oran : La frime en berline
    A Oran, 90% des demandes enregistrées au niveau de l’Ansej concerneraient… la création d’entreprises de location de voitures ! Les succursales sont prises d’assaut au quotidien avec des scènes de bousculades. Parfois, des bagarres éclatent dès l’ouverture des bureaux, devant les guichets de l’agence à Canastel. Nous nous sommes rapprochés de Hamid, Sofiane et Rédha. Même dossier, mêmes motivations : la création d’une agence de location de voitures. « Je veux mon agence comme tout le monde. Presque tous mes amis ont bénéficié des crédits de l’Ansej pour lancer leur business », avoue Sofiane. La mode n’est donc plus à l’ouverture des taxiphones et de kiosques multiservices. « Les jeunes d’aujourd’hui veulent frimer. D’une pierre deux coups, ils ouvrent une agence et friment avec une berline, le tout avec l’aide de l’Etat », commente un haut responsable à la wilaya d’Oran.
    « Des responsables en charge de l’Ansej se plaignent de cette situation, mais ils ne peuvent rien faire ! Les consignes sont claires : laissez-faire et donnez aux jeunes ce qu’ils veulent ! Au nom de quoi ? La paix sociale et l’apaisement des esprits ! », dénonce-t-il. Par ailleurs, le business ne s’arrête pas là, puisque, suite à la prolifération de ces agences, le marché informel de l’automobile connaît une effervescence jamais enregistrée. « Certains n’hésitent pas à mettre en vente les voitures acquises dans le cadre de l’Ansej sur le marché noir. Des voitures qui coûtent chez les concessionnaires 1 million de dinars sont revendues à plus de 1,2 millions, notamment les Clio Campus et les Seat Léon, très demandées par les jeunes », révèle une source sécuritaire. Pour en savoir plus, nous nous sommes rendus dans l’une des agences de location de voitures « Désolé, nous n’avons aucune voiture de disponible, revenez dans une semaine », nous répond Halim, la trentaine, gérant d’une agence au centre-ville.
    Selon ses voisins, « Halim ne possède aucune voiture, il a tout revendu, il n’en a gardé que deux, une pour lui et l’autre pour sa copine. Il m’a proposé une voiture, mais a exigé une somme qui dépasse de loin le prix réel ! Ces jeunes profitent de l’indisponibilité qui dure des mois chez les concessionnaires pour réguler le marché à leur guise. Je pense que les concessionnaires sont pour quelque chose dans cette histoire », accuse-t-il. Pour l’anecdote, le neveu d’un propriétaire d’hôtel à Oran aurait sollicité l’Ansej pour l’ouverture d’une agence de location de voitures au service de l’hôtel. Il n’est pas le seul, à en croire les rumeurs confirmées par la rue oranaise, puisque d’autres fils de hauts fonctionnaires auraient fait de même.
    « Effectivement, nous avons enregistré des demandes provenant de fils de hauts responsables locaux, militaires ou civils, pour la création de leur entreprise. Ils ciblent des domaines fort rémunérateurs pour profiter des marchés publics, surtout que la nouvelle loi privilégie les entreprises créées localement pour l’octroi des marchés de l’Etat », nous renseigne un cadre local de l’Ansej. Nous avons tenté de joindre le directeur de la direction régionale de l’Ansej. En vain. « Le directeur est en réunion, rappelez plus tard », nous a répondu une secrétaire au téléphone.
    Rappel : L’Ansej garante des crédits
    Le Fonds de caution mutuelle de garantie risques/crédits jeunes promoteurs a été créé pour conforter davantage les banques dans la prise des risques inhérents au financement des microentreprises créées dans le cadre du dispositif Ansej. La garantie du fonds complète celles déjà prévues par le dispositif, à savoir le nantissement des équipements ou le gage du matériel roulant au profit des banques au 1er rang et au profit de l’Ansej au 2e rang ainsi que l’assurance multirisque subrogée au profit de la banque. Le Trésor public versera le taux d’intérêt de 1%, et ce, dans le but d’encourager l’investissement et le renforcement de l’économie nationale.
    Comprendre : Dernières mesures prises par le gouvernement au lendemain des émeutes de janvier
    Les candidats bénéficieront désormais de nouvelles mesures d’encouragement. Chaque postulant contribue au financement de son projet à hauteur de 1%, au lieu des 5%, pour les investissements ne dépassant pas 5 millions de dinars, et de 2%, au lieu des 10%, pour les investissements allant jusqu’à 10 millions de dinars. Le gouvernement a décidé d’élargir le seuil maximal de bonification des taux d’intérêt sur le crédit bancaire, l’extension des périodes de différés à une année sur le remboursement des intérêts et de 5 à 8 années sur le paiement du principal crédit bancaire.
    Par ailleurs il a été arrêté la défiscalisation des véhicules de tourisme (lorsque le véhicule de tourisme constitue l’outil principal de l’activité) et la franchise de TVA sur les services et les équipements ainsi que l’aménagement des locaux commerciaux. L’exonération d’imports concerne aussi les intérêts des crédits bancaires, l’assurance multirisques.
    En plus de ces mesures, trois autres nouvelles ont été arrêtées, afin de faciliter davantage l’installation et l’extension des activités des bénéficiaires de l’Ansej, un crédit de 500 000 DA, sans intérêt, est accordé pour supporter les charges locatives pour une durée moyennes de deux années ; un crédit de 500 000 DA, sans intérêt, est accordé aux candidats désireux d’opter pour un véhicule atelier ; à l’exemple de plomberie, électricité bâtiment, chauffage, climatisation, peinture, mécanique auto… ; et un crédit de 1 000 000 DA est accordé pour louer d’un local en faveur des promoteurs désireux de s’installer dans le cadre des cabinets regroupés, à l’exemple des médecins, avocats, notaires et architectes.
    article suivant>

    6 votes

  • ]Le 20 juin 2011 à 18:51[, par djazz

    Les enfants de Chahid sont propre pas corrompu par le système.
    Les postulants aux cent locaux de la commune de Bir Mourad Raïs se sont fait délivrer l’acte de non-affiliation à la CNAS ou à la casnos sans problème.
    L’affichage de la liste additionnelle des bénéficiaires de locaux à usage professionnel de la commune de Bir Mourad Raïs a suscité un grand étonnement parmi les postulants. La raison : des personnes y figurent alors qu’ils n’y ouvrent pas droit.
    Des personnes ne devaient pas figurer sur la liste. Si certains travaillent déjà, d’autres ne sont même pas résidentes de la commune. « Le fils du premier vice-président qui travaille à la wilaya déléguée, l’épouse du deuxième vice-président n’habite même pas le territoire de la commune. Le fils du troisième vice-président exerce déjà comme dentiste dans un établissement hospitalier. Quatre avocats agréés à la cour, la fille d’un haut gradé de l’armée, ou encore la deuxième épouse du responsable de la kasma FLN de la commune sont également sur la liste, alors qu’ils ont d’autres occupations. Le cahier des charges pour bénéficier des locaux est pourtant
    clair : il ne peut bénéficier qu’aux jeunes chômeurs non affiliés à la Casnos ou à la CNAS », assure une source à l’APC.
    Les jeunes recalés de la liste finale soupçonnent l’existence des complicités à tous les niveaux. « Les postulants se sont fait délivrer l’acte de non-affiliation sans problème. La CNAS et la Casnos octroient la non-affiliation à des gens qui ont déjà un boulot. Le dépôt des dossiers de candidature se fait après au niveau des agences de l’Angem, de l’Ansej et de la CNAC. Ces agences d’aide aux jeunes chômeurs n’y ont vu que du feu. Tout ce beau monde doit être poursuivi pour faux et usage de faux », suggère un postulant qui a vu son nom « rayé » de la liste finale. La commission chargée de la vérification du dossier au niveau de la wilaya déléguée de Bir Mourad Raïs est épinglée : « Les membres de la commission ont agi comme une secte en acceptant les dossiers tels qu’ils ont été présentés, sans vérifier la véracité des dossiers de candidature. L’essentiel est de plaire aux gros bonnets », s’étonne un ancien élu.
    D’autres griefs sont retenus contre les responsables chargés de la confection de la liste. « L’affichage des listes s’est fait en deux temps. La première liste de 48 locaux a été affichée il y a presque une année, la deuxième de 52 noms a été affichée mardi dernier, assure une source à l’APC de Bir Mourad Raïs. Un tel procédé aurait paru normal si ces locaux ne sont pas dans un même bloc. Les services de l’actuelle wilaya déléguée ont des arrière-pensées. Leur souci, c’est d’en faire bénéficier les enfants des élus et quelques privilégiés de la commune, sans susciter la suspicion chez les chômeurs recalés. »Les protestataires réclament l’annulation de la liste et des poursuites judiciaires contre les concernés et leurs complices, « nombreux dans l’administration et dans les organismes chargés de proposer la liste à la daïra. »
    Contacté hier, le P/APC de Bir Mourad Raïs, Abderrahmane Habik, plus conciliant, affirme que la liste n’est pas définitive. « Le dépôt des dossiers se fait au niveau des agences ; nous, on étudie seulement les dossiers suivant les besoins de la commune. Maintenant, s’il s’avère que les bénéficiaires, dont certains sont fils d’élus, n’ont pas le droit de figurer sur la liste, on les enlèvera », se contente de dire l’élu sans trop convaincre. « L’APC et le chef de daïra actuel sont au courant de la situation matérielle des bénéficiaires. Ils ne peuvent leurrer personne. Même la rumeur sur la démission du P/APC est une diversion pour occuper les gens », assurent les protestataires qui menacent de bloquer le siège de la commune. Selon une source à l’APC, les gens de Tixeraïne ont bloqué, en fin de semaine, la route pour empêcher le 3e vice président de se rendre chez lui. « Les résidants de Tixeraïne sont contre cette liste où figurent les enfants et les proches des responsables. La wilaya doit sévir et des têtes doivent tomber. Les locaux du Président sont les biens des jeunes chômeurs, pas des gros bonnets », lâche un résidant de la commune, qui s’étonne que l’opération soit faite dans les « salons tapissés de la daïra ».
    Nadir Iddir

    7 votes

  • ]Le 7 août 2011 à 22:15[, par djazz

    aux enfants des planques de la guerre d’Algérie

    ,
    grasse au chouhada mort pour l’indépendance que vous faites des étude d’ingénieurs,de médecins et d’enseignants.
    vos parents ce sont cacher durant la guerre................................
    hier vous habitiez des douars dans les montagnes et aujourd’hui des belles villas et appartement des colons que vos parents les planquer ont envahis en 1962. pendant que des familles attendes le retour des combattant dans certain mort pour l’indépendance.

    24 votes

  • ]Le 7 août 2011 à 23:50[, par nerazzurro

    je te rappelle que c’est un forum auto mon ami ;-)

    1 vote

  • ]Le 8 août 2011 à 00:00[, par mirou

    à chaque fois ya quelqu’un pour nous sortir ce message, mais, on est pas contre echouhada rabi yarhamhom, lisez bien les commentaires s’il vous plait

    5 votes

  • ]Le 8 août 2011 à 02:26[, par aminerona

    el djihade les moudjahidine le fon pour l’avenir du pays mais moi je dit il le fon avant tous pour dieu c du djihad alors il se sont battu pour dieu le nifffff l’avenir de leur enfant alors pouquoi ces licences ???? moi je dit un truc mon ami tu est fils de chahid daccord ta pas connu ton pére allah irahmou daccord t’aura des avantage mais pas des licences pour acheté des Q7 des Mercedes si au moin il limité la valeur mais la si il achéte un hummer limousine il aura son prix licence normal alors stp notre systéme est pouri yora bien tot des licence pour petit fils de chahid qui sais il on pas connu de l’affection de leur grand père arrété les gars

    12 votes

  • ]Le 11 août 2011 à 02:22[, par djazz

     :’-)):-)):-P combien coute une bmw serie 5 avec licence merci

    7 votes

  • ]Le 19 septembre 2011 à 19:45[, par djazz

    Effectivement les chouhada son mort pour l’indépendance ,mais avec la promesse qu’après l’indépendance leur familles soit à l’abri des mauvaises langue et de la misère, par les vivant leur frères d’arme les moudjahidines pour une meilleur vie. si tu veut parler de la licence exprime toi objectivement sans rancune et sans hypocrisie.
    A la question bête une réponse bête, celui qui doit avoir honte c’est celui qui a honte de ce que ses parent en fait. ont est toujours le fils ou l’enfant de ses parents même a 60 ans.
    Quand j’ai tort, j’ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes torts.

    4 votes

  • ]Le 19 septembre 2011 à 22:00[, par aminerona

    un mois apres ton com walite la3batelek ta3 sah !!!!!!!!:-))

    1 vote

  • ]Le 19 septembre 2011 à 23:20[, par touteck

    Welah tant que la famille révolutionnaire existe encore l’Algérie ne sera jamais debout.
    Echouhada allah yerhamhoum ils ont sacrifie leur vie pour la patrie mais dommage on ‘a jamais eu d’indépendance.
    Pour les fils de chahid c’est depuis 1962 que vous êtes entrain de sucer on ‘ait on 2011 mazal machbaatouch ??
    Vous aimez votre pays alors une fois la license obtenu faut pas acheter alors un véhicule Français par respect au chahid qui t’a permis d’obtenir un véhicule en prix licence.

    11 votes

  • ]Le 24 septembre 2011 à 01:34[, par djazz

    24 Septembre 2011:’-))

    Les membres du gouvernement ainsi que l’ensemble des hauts fonctionnaires de l’État devront, pour la plupart, bientôt changer de véhicule.
    Et pour cause : une note du Premier ministre, portant « uniformisation » des véhicules officiels, va rentrer en application dans les prochaines semaines. A ce titre, tous les ministres se verront attribuer le même type de limousine officielle. Il en sera de même pour les autres cadres supérieurs de l’État dont les véhicules seront, forcément, moins « luxueux », annoncent nos sources.
    lesoird’algerie.com

    2 votes

  • ]Le 24 septembre 2011 à 01:52[, par djazz

    touteck tu viens de quel douar ont a eux l’indépendance le 19 mars 1962.pourquoi c’est a ton tour de (sucer):’-)) jusqu’à la fin de ta vie .
    un voiture allemande sa te plairais ou une jap
    A un commentaire bête une réponse bête. SALUT

    5 votes

  • ]Le 22 octobre 2011 à 22:31[, par djazz

    salut, mirou,hcinou,angel1310,salimo,khalil_M3,youcef,youcef
    A ceux qui n’ont pas de licence de véhicule....................................
    mirou,hcinou,angel1310,salimo,khalil_M3,youcef,youcef est au forum pour l’emploi, il y a beaucoup de jeunes et les formateurs leurs demandent, ce qu’ils veulent faire plus tard. Certains veulent être inginieur, docteur, hitiste riche… Quand vient le tour de mirou,hcinou,angel1310,salimo,khalil_M3,youcef,youcef , il répond :
    - nous voulant être couvert de poils !
    Les formateurs leur demande alors,
    pourquoi et ils lui répondent :
    - nos sœur elle ont un petite touffe et elle gagne beaucoup d’argent ! JUSTE POUR RIRE

    5 votes

  • ]Le 25 octobre 2011 à 20:56[, par djazz

    quel avenir pour les jeunes après les amendements rejetés par les deux chambre de la mise en place d’une allocation chômage,pour les jeunes en age de travailler. loi des finance 2011

    7 votes

  • ]Le 12 décembre 2012 à 17:24[, par djazz

    Arrête de nous agacer avec vos discours patriotiques,et vos leçons de morale et tout le bazar. occuper vous de vos familles.

    3 votes

  • ]Le 12 décembre 2012 à 18:10[, par angel1310

    @ djazz : Tu est schizo ?!!! tu te parle à toi même ?

    2 votes

  • ]Le 26 mai 2013 à 19:48[, par djazz

    angel1310
    moi au moins je dis ce que je pense, ses bougnoules qui critiques des fils de chahid , faite comme nous demander vos droit au lieux de râler,
    si vous n’aimez pas les enfants de chahid c que vous avez quelque chose a vous reprochez, vous n’avez pas la conscience tranquille, alors vous aimez les chouhadas et pas leur enfants, drôles de résonnement :-))

    2 votes

  • ]Le 26 mai 2013 à 21:39[, par mizand

    waw une dispute qui dure depuis 3 ans.
    No comment.

    2 votes

Répondre à cet article