Accueil du site > Actualité > Actualité > La gestion d’une vingtaine de nouvelles gares routières bientôt (...)

Transport urbain : La gestion d’une vingtaine de nouvelles gares routières bientôt confiée à la SOGRAL

Publié le lundi 18 septembre 2017 à 09:26, par Khaled A.

La gestion d’une vingtaine de nouvelles gares routières sera confiée, d’ici fin 2017, à la Société de gestion des gares d’Algérie (SOGRAL), a-t-on appris, dimanche, du Président directeur général de cette société par actions.

Il s’agit de 17 gares routières achevées ou en voie de l’être à travers le pays et seront gérées, d’ici fin 2017 ou au plus tard début 2018, par SOGRAL, a indiqué à l’APS Azzeddine Bouchhida, en marge de l’inauguration de la nouvelle gare routière de Tlemcen, dont la gestion a été confiée à cette entreprise publique économique en vertu d’un contrat passé avec la direction des transports de la wilaya.

Jusqu’à présent, SOGRAL gère pas moins de 65 gares routières à travers le pays, accumulant un capital expérience important, a-t-on signalé, précisant que cette société a lancé, depuis une année, une opération de réservation et d’achat de billets de voyages par carte magnétique. L’opération sera généralisée à toutes les gares routières.

Pour celle de Tlemcen, le directeur de wilaya des TIC et de la numérisation a rappelé que la fibre optique a été posée au niveau de la gare routière, augurant de grandes possibilités de gestion informatisée de ce bâtiment intelligent.

Au nombre de soixante agents, le personnel recruté par SOGRAL a bénéficié d’une période de formation pour être opérationnel, a indiqué, pour sa part, Noureddine Attar, directeur des transports de la wilaya de Tlemcen, lors de l’inauguration de cette gare par les autorités locales.

SOGRAL effectuera également les adjudications nécessaires pour la location des différentes structures commerciales ou de services dépendant de la gare routière, a-t-on indiqué au wali de Tlemcen qui a mis l’accent de mettre en place un plan d’organisation cohérent de cette importante structure.

Implantée au quartier d’Abou Tachefine, à la sortie nord de Tlemcen, cette nouvelle gare va renforcer le secteur des transports. Elle désengorgera sensiblement la circulation routière de la ville, souligne-t-on.

S’étalant sur une superficie de près de 71.000 m2, l’infrastructure de catégorie A dispose d’un bloc pour les voyageurs, d’une aire de stationnement pour 36 bus inter-wilayas, d’un parking pour bus d’une capacité de 17 places et des aires pour des taxis particuliers ou collectifs, d’un poste de police, des locaux techniques et des sanitaires.

S’agissant des commodités pour les usagers, la gare routière compte deux kiosques multiservices, une pharmacie, deux restaurants, une salle de soins, dont la gestion a été confiée à l’EPSP de Tlemcen, un bureau de banque, un bureau de poste, deux salles de prière et autres.

Une autorisation de programme initiale de l’ordre de 520 millions de dinars a été allouée à ce projet et une réévaluation de l’ordre de 400 millions de dinars a été demandée pour le lancement effectif de ce projet, signale-t-on enfin.

Répondre à cet article