Accueil du site > Actualité > Actualité > La communication entre voitures de série Volkswagen dès 2019

Technologie : La communication entre voitures de série Volkswagen dès 2019

1 commentaire

Publié le jeudi 29 juin 2017 à 18:35, par La rédaction

À compter de 2019, Volkswagen va commencer à équiper de série ses premiers modèles de la technologie de communication pWLAN pour l’échange d’informations routières choisies entre véhicules de différents constructeurs.

Partant de l’hypothèse que les véhicules et les infrastructures de transport sont équipés de la technologie de communication pWLAN et utilisent le même format de message, les informations seront échangées à la fois entre les véhicules (car-to-car) et entre les véhicules et les infrastructures de transport (car-to-X). Il sera ainsi possible de partager avec l’environnement proche, encore plus rapidement que par le passé, des informations sur la circulation, les accidents et d’autres situations liées à l’état du trafic, dans un rayon d’environ 500 mètres.

La technologie utilisée par Volkswagen est basée sur la norme IEEE 802.11p (pWLAN), que l’industrie automobile a standardisée et testée pour la communication directe et non exclusive entre véhicules, mais aussi entre les véhicules et les infrastructures de transport et dans d’autres pays.

Grâce à cette technologie, spécialement développée et validée pour les applications automobiles, il est possible de partager avec l’environnement proche et en quelques millisecondes des informations sur la circulation routière, sur les incidents ou même sur les données des capteurs. La couverture du véhicule s’élargit ainsi de plusieurs centaines de mètres, lui permettant presque de voir ce qui se passe au détour du prochain virage.

Les clients disposent ainsi d’un avantage supplémentaire, car le système utilise une bande de fréquence spéciale réservée à la sécurité routière et à l’efficacité du trafic. Grâce aux caractéristiques des données échangées sur cette fréquence qui sont localisées, aucune information n’est stockée au niveau central, ce qui signifie qu’il n’y a pas de coût de communication récurrent et que le système ne dépend pas du réseau de téléphonie mobile. Volkswagen a décidé d’introduire la technologie pWLAN de série dans les spécifications de base de ses modèles, en plus de la connectivité mobile. « Nous voulions améliorer la sécurité routière en reliant les véhicules entre eux en réseau. Le meilleur moyen d’y parvenir était de lancer rapidement une technologie commune, explique Johannes Neft, Responsable du Développement Châssis pour la marque Volkswagen. Le plus important, c’est que la technologie soit utilisée de manière cohérente et par le plus grand nombre de constructeurs et de partenaires possibles. »

Au moment de son lancement en 2019, le système transmettra des alertes et des informations sur les risques locaux immédiats. Dans les limites du système, la nouvelle technologie sera ainsi capable d’identifier de potentiels risques vis-à-vis du trafic, par exemple, une voiture qui s’arrête brusquement ou des plaques de verglas détectées par les capteurs embarqués. En quelques millisecondes, ces informations seront partagées avec l’environnement local, ce qui permettra aux autres utilisateurs de la route de réagir de façon appropriée par rapport au risque détecté.

Avec l’amélioration de l’efficacité du système liée à l’augmentation du nombre d’utilisateurs, Volkswagen coopère maintenant avec les autorités, les ministères des transports et d’autres partenaires de l’industrie automobile et du secteur des transports sur des projets susceptibles d’accélérer la diffusion de la technologie en l’intégrant dans la production en série. Dans le même temps, des efforts conjoints sont menés avec les partenaires pour trouver le moyen de satisfaire aux strictes exigences de protection des données (traitement des données personnelles).

Lorsque les forces de police et les services d’urgence seront eux aussi équipés de la technologie pWLAN, les conducteurs pourront recevoir des informations sur la distance qui les sépare des véhicules d’urgence circulant à proximité et sur la direction dans laquelle ils se déplacent, souvent bien avant que le véhicule ne soit visible ou audible.

Les opérateurs d’infrastructures de transport en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche, ont également annoncé qu’ils prévoyaient d’installer la technologie pWLAN sur les remorques utilisées pour signaler les travaux routiers, afin de limiter les risques de collision arrière à proximité des travaux sur les autoroutes.

Vos commentaires

  • ]Le 30 juin à 14:15[, par fviz

    bientôt on jouera a need for speed "en live" avec un simple modem d’Algérie poste.

Répondre à cet article