Accueil du site > Actualité > Actualité > La Chine annonce d’autres investissements en Algérie

Industrie Automobile : La Chine annonce d’autres investissements en Algérie

Publié le mardi 19 janvier 2016 à 13:55, par Khaled A.

La Chine est disposée à accompagner l’Algérie dans son processus de diversification économique et à partager avec elle son expérience réussie dans le domaine de l’industrialisation, comme, entre autres, celui de l’automobile, a affirmé, ce lundi, l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu.

L’Algérie et la Chine ont signé en avril 2015, lors de la visite officielle du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en Chine, une vingtaine d’accords de coopération et mémorandums d’entente dans plusieurs domaines, dont celui de la mécanique, des projets qui "avancent bien" tandis que d’autres « sont prévus dans les domaines des énergies renouvelables, de la production automobile et des minerais », a affirmé, hier lundi, l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu.

Cette déclaration est dans la lignée de ce qu’avait affirmé l’ambassadeur de Chine lors de sa visite à Tizi-Ouzou au mois de septembre dernier, mais aussi de celle du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselem Bouchouareb, lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le président du Conseil pour la promotion de la coopération Sud-Sud de la République populaire de Chine, Lyu Xinhua, en marge du forum économique algéro-chinois du mois d’octobre dernier.

Pour rappel, le constructeur JAC a déjà signé son contrat de partenariat avec Emin Auto pour le montage des camions de la marque chinoise en Algérie lors d’une cérémonie durant laquelle l’ambassadeur de Chine avait traité d’autres investissements chinois en Algérie, notamment dans le secteur de l’automobile. « C’est le premier protocole dans le domaine en Algérie, mais je suis sûr que ça ne sera pas le dernier, car il y a des sociétés qui se sont manifestées pour le montage de véhicules, notamment des bus », a-t-il annoncé sans divulguer l’identité de la société qui voudrait investir dans ce créneau.

Répondre à cet article