Accueil du site > Actualité > Actualité > La carte Fiat revient à Cima Motors

Marché automobile algérien : La carte Fiat revient à Cima Motors

4 commentaires

Publié le mercredi 1er mars 2017 à 08:19, par Khaled A.

Fiat dispose d’un nouveau représentant en Algérie après la signature d’un contrat avec Cima Motors, rapportent des sources proches du dossier.

L’aventure de Fiat, et sûrement Alfa Romeo, en Algérie va désormais se poursuivre sous une nouvelle entité puisque Cima Motors vient de signer son contrat avec le constructeur italien pour une représentation en Algérie, rapportent des milieux proches du secteur automobile en Algérie.

Cette signature n’est pas une surprise en soit, puisque les négociations ont été entamées depuis la fin de l’année dernière avec plusieurs candidats, Fiat ayant finalement jeté son dévolu sur Cima Motors.

Reste à savoir si Cima Motors hérite de des différents marques de Fiat Chrysler Automobiles et non pas uniquement des marques italiennes du groupe. On en saura un peu plus dans les jours à venir.

Vos commentaires

  • ]Le 1er mars à 11:04[, par Touka

    Cima va monopoliser le marché a ce rythme. Prochaine victime KIA ?

  • ]Le 1er mars à 12:30[, par Slim

    bien sur qu’il aura ce qu’il veut et aura le monopole du marché du véhicule. n’est-il pas le chouchou de Bouchouareb ?.
    ce que je n’arrive pas à comprendre, comment quelqu’un qui n’était même pas un concessionnaire, il était un simple revendeur de voitures achetés chez des revendeur en EUROPE, vole la vedette aux grands concessionnaires qui sont Rebrab et le groupe Elsecom et venir ensuite s’accaparer de leurs marques( il a eu Hyundai, il vient d’avoir Fiat et comme vous dites il aura KIA).
    la moralité de l’histoire, c’est qu’il ne faut jamais s’aventurer à investir en Algérie. car les voies de nos ministères sont impénétrables.

  • ]Le 3 mars à 17:20[, par mohamed

    Khalifa bis ?

  • ]Le 15 mars à 00:02[, par YOUGOURTHEN

    Quand Ouyahia s’attaque à Rebrab

Répondre à cet article