Accueil du site > Actualité > Actualité > L’usine Nissan confirmée

Industrie Automobile : L’usine Nissan confirmée

4 commentaires

Publié le lundi 25 décembre 2017 à 22:24, par Khaled A.

Annoncée en 2016, l’usine Nissan du Groupe Hasnaoui se confirme officiellement avec le document la citant parmi les cinq usines autorisées à activer en Algérie.

Prévue dans un premier temps à la fin 2016, cette usine d’assemblage des modèles Nissan devrait ainsi voir le jour dans les mois à venir, si ce n’est au début de l’année prochaine et ce, selon le même document, dans la région de Relizane, pour une capacité annuelle de 60.000 unités. Sur ce point, le représentant de la marque nippone nous avait déjà déclaré que cette usine allait assembler la Nissan Sunny, un modèle qui serait également accompagné par, selon TSA, la Micra et le pick-up Navara et un quatrième modèle qui n’est pas encore défini mais qui pourrait être le Patrol.

A l’époque, l’actuel DG de Nissan Algérie avait déclaré que "le Groupe Hasnaoui et son partenaire historique Nissan avons renouvelé les conditions contractuelles nécessaires afin d’officialiser un investissement industriel majeur et ambitieux » avant d’ajouter que « Nissan Algérie fabriquera plusieurs modèles Nissan afin de se positionner comme acteur industriel majeur en Algérie » avant d’ajouter que " « notre investissement industriel sera la démonstration parfaite de la confiance de Nissan en notre groupe comme partenaire unique, avec notamment une forte volonté d’intégration locale ».

Vos commentaires

  • ]Le 26 décembre 2017 à 11:39[, par YOUGOURTHEN

    Tahkout et Sovac vulcanisation font sûrement partie du lot.
    Renault Lego, ils s’y sont aussi. Je suppose que Kia Batna l’est aussi.
    Maintenant c’est Nissan qui est confirmée... cela veut dire que point de Peugeot, ni de Suzuki, encore moins Ford !?

  • ]Le 26 décembre 2017 à 13:02[, par Kareem Black

    Bonjour cher camarade, pour Peugeot la réponse est dans la liste, début de production prévue en fin d’année.

  • ]Le 27 décembre 2017 à 16:53[, par YOUGOURTHEN

    Ok , donc c’est Kia qui en paye les frais... et oui, fallait s’installer à Oran pas à Batna

  • ]Le 27 décembre 2017 à 18:20[, par Kareem Black

    Re-bonjour camarade, quand je disais début de production en fin d’année je parlais de 2018..à mon avis c’est pas tant le problème que l’usine était à Batna s’agissant de Kia mais plutôt le fait que c’est l’ancien ministre de l’industrie qui utilise des prêtes noms et est vraisemblablement ( dans ce cas à la justice d’entamer des poursuites ) le véritable propriétaire du projet.

Répondre à cet article