Accueil du site > Actualité > Actualité > L’ouverture des extensions vers la Place des Martyrs et Aïn Naâdja (...)

Transport urbain : L’ouverture des extensions vers la Place des Martyrs et Aïn Naâdja prévue pour fin 2017

Publié le mercredi 17 février 2016 à 08:19, par APS

L’entrée en exploitation des extensions de lignes du métro d’Alger reliant la Grande poste à la Place des Martyrs et Haï El Badr à Aïn Naâdja est prévue pour fin 2017, a indiqué mardi à Alger un responsable à l’Entreprise métro d’Alger (EMA).

"L’ordre de service de démarrage des travaux (ODS) du système intégral des extensions des lignes de métro de la Grande poste à la Place des Martyrs et Haï El Badr-Aïn Naâdja a été donné en janvier aux entreprises de réalisation. La réception et l’entrée en exploitation de ces deux lignes devraient se faire fin 2017", a déclaré à l’APS le directeur du système métro auprès de l’EMA, Sadji Khaled.

Il s’exprimait en marge du 3ème Salon international des transports, de la logistique et de la mobilité "Algeria infrastructure 2016", qui se déroule du 15 au 18 février au Palais des expositions des Pins Maritimes à Alger.

Les contrats d’installation du système intégral de ces deux extensions ont été attribués à un groupement d’entreprises algérienne et française, à savoir le Groupe Kougc (Algérie) et le Groupe Colas Rail (France), soit le même groupement qui a réalisé le système intégral de la ligne de métro reliant sur 4 Km Haï El Badr à El Harrach, opérationnelle depuis juillet 2015, a-t-il précisé.

M. Sadji a expliqué que l’installation du système intégral est la phase finale de la réalisation d’une ligne de métro et comprend, entre autres, la pose des rails, la signalisation, les rames, équipements des stations en escaliers mécaniques et en appareils billettiques.

Une fois réceptionnées, ces deux extensions permettront au métro d’Alger, qui relie actuellement la Grande Poste à El Harrach sur 13,5 Km, de totaliser un itinéraire de plus de 18 Km, a-t-il ajouté.

L’extension Haï El Badr-Aïn Naâdja longue de 3,6 Km aura trois stations et desservira les communes de Bachjarrah et Gué de Constantine avec une connexion avec la gare ferroviaire d’Aïn Naâdja.

Quant à l’extension reliant la Grande poste à la Place des Martyrs, sur 1,7 Km, elle disposera de deux stations, selon ce responsable.

Pour rappel, la première ligne du métro d’Alger avait été ouverte à l’exploitation commerciale le 1er novembre 2011.

La réalisation de ce projet avait été décidée aux débuts des années 1980 mais sa mise en oeuvre avait été suspendue, voire totalement mise à l’arrêt faute de ressources financières, avant d’être relancée à la faveur des programmes d’investissements publics engagés par les pouvoirs publics dans le cadre du Plan de Soutien à la Relance Economique 2000-2005 et du Plan Complémentaire de Soutien à la Croissance 2005-2009.

Ce projet aurait coûté 90 milliards de dinars sans inclure les travaux d’extension.

Répondre à cet article