Accueil du site > Actualité > News > International > L’ombre du Mans plane sur Ingolstadt

Audi Q7 V12 TDI ? : L’ombre du Mans plane sur Ingolstadt

1 commentaire

Publié le dimanche 10 septembre 2006 à 05:42, par Mohamed Amine MERIEM

La rumeur enfle, depuis quelques jours des bruits courent (ou des fuites savamment orchestrés), qui disent que le moteur vainqueur de la dernière édition des 24h du Mans, le V12 TDI d’Audi, se retrouverait bientôt sous le capot de son tricératops de luxe, le Q7, le transformant du coup en un velociraptor.

Audi R10, nous en avons parlé auparavant ici. Cette fusée terrestre a remportée l’édition 2006 des 24h du Mans ; jusque-là rien d’étonnant, puisque des 24h du Mans, Audi en a remporté tellement avec sa R8 qu’il s’est même offert le luxe de "céder" la victoire en 2003 à une Bentley, qui avait le moteur de la R8, les pilotes de Audi et les partenaires de Audi. Là où ça étonne, c’est que la R10 est propulsée par un Diesel et c’est bel et bien la première fois que Le Mans est dominé par un moteur à Mazout. Mieux encore, l’Allemand est parti provoquer l’Amérique sur ses terres où l’on ne jure que par l’essence ; le prestigieux championnat ALMS (American Le Mans Series, un Le Mans exporté en quelque sorte) a été dominé par Audi et la R10 TDI a remporté toutes les épreuves auxquelles elle a participé.

Le constructeur allemand a tellement investi dans l’aventure R10 TDI Power, en argent, en temps, en communication et en risque, qu’il ne serait pas étonnant de le voir cueillir les fruits du succès.

Quoi de mieux que de prendre le Q7 qui jouit déjà d’une image très forte et lui greffer le V12 TDI de 6.0 litres de cylindrée. Résultat : le véhicule diesel de série le plus puissant jamais construit avec ses 500cv et ses 1000Nm. En passant, la marque aux anneaux fera un joli pied de nez à BMW et à Mercedes qui pourront envoyer les X5 et ML diesel faire valoir leur suprématie face aux tracteurs agricoles.

La commercialisation du Q7 V12 TDI, prévue pour 2008, ne devrait pas se limiter à l’Europe. Les Etats-Unis, pays touché par la hausse du prix du gallon d’essence multiplié par trois à cause de la flambée du prix du baril et qui commence a voir du coté du mazout, constituerait une cible de choix pour ce futur monstre. Ce n’est pas un hasard que Audi soit parti gagner des courses aux E.U. avec un moteur diesel.

Par ailleurs, on laisse entendre que ce même moteur pourrait se loger sous le capot de la prochaine Audi A8, en 2010.

Lire également

Vos commentaires

  • Le 12 janvier 2007 à 02:00, par polo ({email=})]]

    top des technologies tdi v12 500ch 1000 nm de couple, vainqueur des 24h du man, quoi de plus, je suis bouche baie