Accueil du site > Actualité > Actualité > L’Etat va mettre de l’ordre dans le marché

Industrie automobile : L’Etat va mettre de l’ordre dans le marché

8 commentaires

Publié le jeudi 21 décembre 2017 à 19:23, par APS

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a pointé du doigt, jeudi lors de l’inauguration de la 26ème édition de la foire de la production algérienne (FPA) à Alger, le nombre "trop important" enregistré pour les demandes d’assemblage de véhicules en Algérie, en affirmant que l’Etat va "mettre de l’ordre" dans ce marché

"Il y a trop de demandes sur l’automobile (assemblage automobile, Ndlr) et nous (gouvernement) n’allons pas ’manger’ toutes les devises de l’Algérie en important des kits, nous mettrons de l’ordre dans ce marché", a-t-il déclaré à l’adresse d’un concessionnaire qui demandait une autorisation pour l’assemblage des véhicules en Algérie.

"Il n’y aura pas 50 producteurs de véhicules légers ou lourds (en Algérie), la liste sera très limitée (...) c’est un marché qui va être rétréci et qui sera monopolisé. Nous comptons sur ceux qui sont sur place pour tenir la balle", a déclaré M. Ouyahia lors de l’inauguration de la 26ème édition de la foire de la production algérienne (FPA).

Il s’adressait à des concessionnaires qui voulaient décrocher des autorisations pour démarrer des activités d’assemblage automobile en Algérie. "Nous n’allons pas laisser refaire l’histoire des minoteries ", a-t-il lâché à l’adresse d’un autre concessionnaire. "Ceci ne va pas plaire à certains mais, en tant que gouvernement, nous avons à défendre les intérêts du pays", a-t-il souligné. "Nous n’avons plus de devises à gaspiller et dites le à vos amis du secteur : aujourd’hui ça leur semblera une démarche gouvernementale un peu brutale mais il faut qu’ils pensent aussi que, dans quatre ans, ils risquent tous de baisser les rideaux", a-t-il lancé à l’égard d’un assembleur de véhicules.

Évoquant le nombre d’assembleurs automobiles en Algérie, le Premier ministre a dit : "dans l’avenir vous serez cinq (5) pour l’automobile et cinq (5) pour les camions " sans donner plus de détails.

Vos commentaires

  • ]Le 22 décembre 2017 à 09:53[, par fviz

    salut , TERRIFIANTE cette déclaration , ce type est sulfureux , virulent , contaminant , radioactif , infectant , horripilant , suffisant .....
    je suis contre l’assemblage des voitures en SKD et CKD mais ce type et l’incarnation du "dajjal" pour mois donc je suis de tout cœur avec eux avec de grosses réserves malgré tout .

  • ]Le 22 décembre 2017 à 18:38[, par YOUGOURTHEN

    Pour le moment c’est un total désordre qui est mis en place

    Encore une fois, qu’on nous remette les moins de 3 ans et qu’on nous foute la paix

  • ]Le 23 décembre 2017 à 04:19[, par aminerona

    Je suis pour ouyahia oui le gouvernement a raison faut maintenir 5 au maximum sovac produit golf caddy octavia leon polo ..... cest quoi tmaskhir hada que chaque usine produit deux modele et fait tout pour atteindre le seuils pour produire les pieces en algerie points barre symbol clio octavia caddy tucson un vehicule de chaque categorie et les utilitaire master hd35 ......... la cest devenu une facon de contourné la loi

  • ]Le 23 décembre 2017 à 08:23[, par The-Farmer

    c’est maintenant qu’il se rend compte ?!! roh tmout !!!!

  • ]Le 23 décembre 2017 à 13:44[, par fviz

    salut amineroa , je crois que c’est le travail de la rédaction du site que d’expliquer ce qui ce passe dans le domaine de l’automobile en Algérie, mais ils s’accrochent a leur sacro-saint devoir de réserve , ou ils jouent a font la carte du politiquement correct et la question est qui craignent ’ils , et s’ils craignent quelque chose c’est qu’il n’ y a pas de justice donc pas d’état de droit alors je vais me mouiller a leurs place.
    ouyahia le diabolique a dit je site "on va pas remplacer 500.000 voitures importées contre 500.000 kit " et cette phrase est revelatrice de l’échec de la politique que ces prédécesseurs ont mener dans l’industrie automobile algérienne et qu’ils continue de mener lui même. c’est une industrie factice , de l’importtion déguisée , qui n’apporte aucune valeur ajoutée ni savoir faire et qui se complet toujours dans l’assemblage "bête et discipliné" ; regarder Renault après quatre ans .
    quand ce suppôt de Satan dit vous allez être que cinq dans l’automobile et cinq dans le lourd , d’abord les cinq dans l’automobile sont déjà connus Renault Volkswagen , Hyundai , Peugeot et kia (kia en Algérie et indépendant de sa maison mère Hyundai) et c’est déjà ni plus ni moins que du monopole sélectif que l’état impose aux autres constructeurs a la faveur des sélectionnés , bien sur on peut facilement comprendre après coup la nature des concessions léguer par les cinq lauréats auprès de leurs bienfaiteur ( népotisme , commissions , financement occulte , et autres cadeaux de tout genres ) c’est du gagnant- gagnant au détriment de l’économie et au défaveur du "couillonsomateur" eh je veux dire "con" somateur" ,.
    vous ne me croyez pas , dernier-ment le ministère de l’intérieur algérien a obliger les collectivités locales a acheter des Hyundai santa-fe et i40 crdi au groupe tahkout alors que dans la loi le diesel et interdit pour ce genre d’acquisition d’équipement public et j’en reste la il y’a beaucoup a dire sur ce sujet et j’en ai marre de corriger mes fautes d’orthographe je vais voues en laisser quelques unes.

  • ]Le 25 décembre 2017 à 08:11[, par alinached

    L’acheteur est à la merci des beznassia, mettre de l’ordre veut aussi dire encadrer la vente et l’achat du vehicule ,sans cela toute la chaine de cette industrie naissante risque de sombrer comme le TITANIC

  • ]Le 25 décembre 2017 à 11:31[, par VeyronBugatti

    @ Alinached

    + 1000 000

    @ Fviz

    + 100000000000000000000000000000000000000000000000000

    pour tes 2 commes !!!!
    Si y a plus de devises, autant faire comme les Emirats, le qatar, la Tunisie et le Maroc !!!! enlever le visa aux Européens et aux citoyens des USA, Canada , Corée du Sud et Japon !!!!!

  • ]Le 25 décembre 2017 à 13:31[, par B.HAKIM

    Mettre de l’ordre et réduire la facture de l’importation, c’est d’abord investir dans la sous traitance, en créant des PME et PMI, malheureusement le boss de la cosa nostra MIB a décidé autrement sur l’avenir de l’automobile en Algérie, seul 5 membres de la famiglia auront droit au plaisir de l’importation de véhicules ,les autres Allah yenoub .

Répondre à cet article