Accueil du site > Actualité > Actualité > L’Audi Q5 se frotte au froid polaire

Spyshot : L’Audi Q5 se frotte au froid polaire

Publié le dimanche 13 décembre 2015 à 10:58, par Khaled A.

La seconde génération de l’Audi Q5 poursuit ses tests de roulage en allant, durant cette période, se frotter aux rudes conditions climatiques du Grand Nord européen.

Lancée en 2008, la première génération de l’Audi Q5 s’est révélée comme un véritable succès commercial pour la marque allemande, même si ce modèle n’a connu que de légers changements entre-temps. Une longue vie qui ne pouvait durer, et la seconde génération qui ne pouvait attendre plus est en développement depuis quelques semaines et qui affronte en ce mois de décembre le froid polaire scandinave.

Retrouvant son habillage zébré après une sortie tout en camouflage noir qui avait laissé entrevoir beaucoup de détails, le Q5 s’offrira un design qui se veut plus dynamique, sur les traces du frère aîné Q7. Un frère dont il revendique l’héritage stylistique avec la large calandre « Single Frame », des feux plus fins qui rejoignent la grille de calandre, cette dernière pouvant s’offrir une maille différente. Tout comme sur le Q7, la ligne générale n’évolue pas trop mais le capot, plus affiné, apporte un style plus dynamique et moins conservateur que celui de la mouture actuelle. La partie arrière semble adopter également des feux plus fins, tandis que sur les côtés, les rétroviseurs « quittent » le montant A pour se positionner sur les portières.

Reste que les grosses avancées de cette seconde génération du Q5 sont à attendre, en premier dans l’habitacle qui bénéficiera des dernières avancées technologiques d’Audi telles que le Virtual Cockpit et les différentes aides à la conduite, mais également dans l’utilisation de la plate-forme MLB, plate-forme dévolue aux grands modèles de la marque depuis la dernière Audi A4 et qui permet un gain de poids considérable, préfigurant un SUV plus dynamique et maniable.

Sous le capot, l’Audi Q5 adoptera les blocs moteurs les plus puissants de la nouvelle A4, incluant une version survitaminée SQ5 offrant autour de 350 ch sur le 3.0 TDI ainsi qu’une version hybride.

La présentation de la seconde génération de l’Audi Q5 aura lieu durant le dernier trimestre de l’année prochaine, une année qui verra également la « naissance » du SUV Q1, en attendant de connaître la date de l’éventuel Q8, dont le développement ne semble souffrir aucun doute pour aller affronter les BMW X3 et autres Mercedes-Benz GLC.

Crédit photos / Photo Credit : S. Baldauf/SB-Medien L’utilisation sans autorisation des images est illégale et passible de poursuites judiciaires. Every illegal use without permission will be prosecute.

Portfolio

Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien Crédit photo : S. Baldauf/SB-Medien

Lire également