Accueil du site > Actualité > Actualité > L’attente se prolonge, l’année blanche se profile

Licences d’importation 2017 : L’attente se prolonge, l’année blanche se profile

Publié le lundi 31 juillet 2017 à 11:58, par Khaled A.

Le spectre de l’année blanche se profile de plus en plus avec le retard dans la mise en place du quota annuel et la délivrance des licences d’importations des véhicules.

Liées au cahier des charges régissant l’industrie automobile en Algérie, les licences d’importations de véhicules ne risquent pas d’être délivrées rapidement avec un cahier des charges qui vient à peine de voir sa première phase d’élaboration finalisée et ce en attendant "d’autres réunions qui se tiendront dans les prochains jours avec les opérateurs concernés par cette activité" selon le communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines, même s’il rassure que "ce cahier des charges va être finalisé incessamment en tenant compte des intérêts de toutes les parties".

Reste que ce retard accentue encore la pression sur les concessionnaires, encore plus sur les représentants des marques asiatiques qui ne pourraient disposer de leurs "arrivages" que vers la fin de l’année dans les meilleurs délais, pour ne pas dire au début de l’année prochaine.

Répondre à cet article