Accueil du site > Essais > L’atout Losange

Essai nouvelle Renault Mégane : L’atout Losange

63 commentaires

Publié le mercredi 9 mars 2016 à 18:40, par Mohamed Amine MERIEM

C’est à Lisbonne, au Portugal, que nous sommes allés essayer la nouvelle Renault Mégane. Et à la veille de sa venue en Algérie à l’occasion du salon de l’automobile d’Alger, nous vous livrons un essai détaillé de la nouvelle compacte du Losange.

Plus concurrentiel que jamais, le segment C chez les généralistes poursuit sa mue et les compactes passent, une à une, par la case renouvellement. Peugeot, Volkswagen, Seat, Opel et même Nissan... tout le monde, ou presque, tient une compacte de nouvelle génération. Et dans ce concert des marques européennes et en faisant abstraction de la C4, la Mégane de Renault faisait office de retardataire, ses plus grandes rivales ayant toutes fait le saut, d’une génération, qui les rend plus modernes, donc plus attractives.

Face à ce renouvellement et à la montée en gamme générale, Renault se devait de répondre à ses concurrents en retravaillant sa Mégane de fond en comble. Cette quatrième génération se devait d’être à la hauteur pour coller à cette tendance qui fait que les généralistes ont tous tiré leurs compactes vers le haut, en les dotant d’un impressionnant attirail technologique, des motorisations les plus récentes et de moins en moins polluantes pour s’affranchir des normes Euro 6, mais surtout en leur offrant une cure d’amaigrissement toujours bénéfique. A cela s’ajoutent des finitions qui respirent davantage le premium, aussi bien de l’extérieur qu’à l’intérieur.

De par son positionnement dans le segment le plus concurrentiel d’Europe, cette nouvelle Mégane se place en porte-drapeau du Losange et constituera, avec Kadjar, l’épine dorsale de la gamme Renault. Elle est la dernière à adopter la nouvelle identité Renault insufflée par Laurens Van Der Acker. Intercalée entre la Clio et la Talisman, c’est tout naturellement qu’elle assure la transition, notamment visuelle, entre la genèse de l’identité et le design à venir.

Une identité Renault affirmée

Renault jusqu’au dernier détail, le losange prend la place - et la taille - que le hollandais a toujours voulue : volumineux, très centré et bien bombé, en plus d’être mis en évidence par les lignes de force d’une calandre trapézoïdale striée. C’est là le premier élément que l’on remarque sur la voiture, avant que le regard n’accroche sur les optiques et la signature lumineuse, devenues plus que jamais un signe distinctif de la marque, à travers ce détourage lumineux en forme de "C" qu’avait initié le concept R.S.01 et que la Talisman a repris. C’est là l’expression ultime du renouveau du design Renault, un style qu’on croisera, inévitablement, sur tous les modèles et restylages à venir... Il va y avoir de la lumière !

L’arrière est un brin plus sobre avec un losange moins massif et moins proéminent, mais les designers ne se sont pas moins lâchés, les feux se prolongent jusqu’au logo dans un "faisceau" de lumière à la Talisman, qui souligne la lunette arrière. Une signature lumineuse qui demeure active de jour comme de nuit et qui brandit l’autre facette de la nouvelle signature lumineuse de Renault.

Il y a également ce capot bombé et nervuré ainsi que cette ligne latérale plongeante que relèvent ces flancs travaillés, inspirés de Clio et qui donnent à cette nouvelle Renault Mégane le caractère qui faisait défaut à une devancière un poil trop consensuelle. D’ailleurs, de l’ancien modèle, la quatrième génération n’a gardé que le nom... et un soupçon de ressemblance du galbe des feux avant.. vus de côté !

Un intérieur qui monte en gamme

A l’intérieur, Renault revoit sa copie et sa philosophie. D’un point de vue qualitatif, le segment est tiré vers le haut par des rivales qui ont toutes soigné leurs habitacles. De la Leon à l’Astra, en passant par la Golf et la 308, les compactes adoptent désormais des matériaux et des styles très inspirés par le premium. L’ère des planches de bord claires est elle aussi révolue, elles deviennent de moins en moins chargées et adoptent des plastiques moussés que relèvent des inserts en chrome.

Du coup, les approches devenant similaires chez la plupart des constructeurs, les designers se sont attelés à faire parler leurs stylets pour donner du caractère aux habitacles. Entre le minimalisme de la 308 au le côté très consensuel de la Golf, Renault a choisi une voie singulière, un parti pris d’un autre genre, en optant sur sa Mégane, à la Volvo ou à la Tesla et comme sur l’Espace et la Talisman, pour une position verticale, en portrait, de sa tablette tactile qui gère et affiche une très grande partie des commandes et informations du véhicule. Et comme cela ne suffisait pas à affirmer son parti pris, ils ont ajouté, au-dessous, deux molettes bien rondes habillées d’un laqué noir, un brin surdimensionnées, bien visibles. D’un point de vue fonctionnel, elles servent à réguler la température intérieure.

L’ensemble est massif et imposant et l’effet est accentué par la texture et la couleur plus sombre de la partie centrale. Visuellement, cette console se détache du reste de l’habitacle au point d’en faire sa signature. On aime ou on n’aime pas, Renault a choisi de se différencier et de rendre reconnaissables ses voitures, de l’intérieur aussi.

Pour ne pas trop s’éloigner des standards nouveaux qui imposent une ambiance intérieure sombre, la planche de bord reprend la couleur gris foncé de l’habitacle. En son centre, la console est noire, faite d’un plastique façon métal brossé d’un bel aspect. Il en résulte alors cette juxtaposition de deux couleurs et deux textures qui "arrache" visuellement la console de l’ensemble de la planche. Voulu ou pas, c’est ici l’un des éléments parmi les plus polarisants dans cet intérieur. On notera, par ailleurs, que malgré l’abandon du noir laqué, Renault n’a toujours pas réglé le problème des traces de doigts ! Cette Mégane de quatrième génération cependant fait un très grand saut qualitatif en matière de finition intérieure. La planche de bord adopte des plastiques moussés. Les inserts en chrome ou façon chrome, ainsi que la baguette bleue sur la version GT sont bien exécutés. La bonne qualité perçue des autres plastiques, quand ils sont durs, confirme la volonté de montée en gamme de Renault. Les ajustements sont irréprochables et les boutons et commandes reçoivent un revêtement qui rappelle, par la finesse de sa gravure, certaines productions allemandes.

L’habitabilité est dans la moyenne supérieure du segment, notamment l’espace aux épaules. L’espace aux genoux à l’arrière est lui aussi généreux, seulement l’assise est un brin trop courte. Sur notre version d’essai, sellerie et contreportes, très bien finies, étaient revêtues de cuir. Les sièges complètement revus assurent une bonne tenue. Sur la version GT, les jolis baquets spécifiques signés Renault Sport faits de cuir et d’Alcantara, relevés de surpiqures bleues, assurent un meilleur maintien. Le le seuil de chargement du coffre est quelque peu élevé, le volume de 434 litres suffit à accueillir les valises pour une voyage de durée moyenne.

Mode portrait

L’intérieur est dominé par cette grande tablette dédiée à l’info-divertissement. Elle centralise une bonne partie des commandes, en plus de servir à l’affichage des statuts et des informations du véhicule. Elle regroupe le multimédia, la navigation, la gestion des aides à la conduite et des modes de conduite, seul l’air conditionné y est déporté, ainsi que quelques "raccourcis" physiques qui prennent place sous les molettes.

Le format vertical a permis aux concepteurs de profiter d’un espace d’affichage utile plus important. En plus d’être à portée de main, le fait de scinder l’affichage en deux, offre un "double-écran" au format paysage, facilitant ainsi la lisibilité. Revers de la médaille, la lecture de la partie inférieure oblige à baisser les yeux et à quitter un peu plus longtemps la route des yeux. Mais ce n’est pas bien grave puisque l’information principale s’affiche dans la partie supérieure de l’écran.

A l’usage et malgré la taille, le R-link 2 sur cette tablette s’est avéré déroutant. Si l’ergonomie "physique" est au rendez-vous, la logique l’est un peu moins avec une interface qui, souvent, impose plusieurs manipulations, validations et "retours" pour passer d’un menu à un autre. Sans parler de certaines fonctionnalités que nous sommes allés chercher au fin fond d’une arborescence qui nécessitera quelques bonnes semaines d’adaptation. L’effet "menu diffus" est atténué par des fonctions déportées vers des touches tactiles à droite de l’écran de 8.7 pouces. Elles rassemblent des raccourcis d’accès rapide : le bouton on/off, le volume audio, le bouton Home, les aides à la conduite et l’accès au multimédia.

R-Link : le R comme religion

L’ensemble de l’interfaçage homme-machine baigne dans l’environnement maison R-Link2. Optant pour une solution propriétaire, Renault a mis de côté la connectivité Apple CarPlay et Android Auto et a préféré se concentrer sur sa propre technologie. Ce choix qui, de notre point de vue, est très raisonnable est raisonné, permet d’offrir des fonctionnalités bien plus larges et une interaction plus en phase avec les fonctions génériques du véhicule. Seulement, les temps étant ce qu’ils sont, la génération smartphone voudra toujours afficher le contenu de l’écran de son téléphone sur la tablette centrale... question d’habitude. A cette problématique qui répond plus à un besoin "tendance" qu’à un besoin utile, le R-Link 2 n’apporte pas encore de solution. Le Mirrolink n’est pas encore au rendez-vous mais les geeks peuvent dormir sur leurs lauriers, la machine est en marche et Renault prépare bel et bien une évolution de son R-Link 2 embarqué permettant de satisfaire pomme et robot vert.

Afin de pouvoir connecter périphériques nomades et supports multimédia, la voiture offre une connectivité dans l’air du temps : aux deux ports USB, entrée auxiliaire Jack et lecteur de carte SD, s’ajoute le Bluetooth. Les marketers et concepteurs ont, par contre, fait l’impasse sur la fonctionnalité borne - ou point d’accès WiFi. Sur ce point, l’Opel Astra garde l’avantage technologique dans ce segment.

Le Multi-Sense pour une conduite selon l’humeur

La quatrième génération de Mégane accueille des modes de conduite "Multi-Sense". Comme c’est le cas dans tout système de sélection de modes de conduite, le Multi-Sense chez Renault agit sur les différents paramètres du véhicule pour les adapter aux types de trajets et à l’humeur du conducteur. D’un mode à l’autre, l’électronique agit sur le tarage de la pédale de l’accélérateur, la direction, la sonorité moteur - à travers les enceintes-, la couleur de l’éclairage d’ambiance et, sur la version GT, sur le profil dynamique du 4Control qui se réadapte pour devenir plus pointu et plus réactif en mode R.S.

Le Multi-Sense sur Mégane se commande par un bouton surmonté par un pictogramme en forme de fleur à cinq pétales, disposé sur le tunnel central, juste derrière le levier de vitesses. La forme en fleur à cinq pétales - au nombre des modes disponibles - suggère une logique de rotation qui, idéalement, aurait permis à chaque pression sur le bouton, de faire passer le véhicule d’un mode à un autre et de faire le tour des modes, telle une molette virtuelle que l’on fait tourner. Rien n’y fait, il permet uniquement de switcher entre les deux modes principaux Sport et Confort. Le choix des modes Neutral, Eco et Perso impose le passage par l’écran tactile... le mode "Eco" peut également être sélectionné via un "raccourci physique" sur la console centrale. La version GT ne fait pas exception à la règle si ce n’est que le bouton Eco est remplacé par le R.S. pour une conduite engagée.

Ambiance intérieure illuminée

Van Der Acker a insufflé à la marque une nouvelle identité, faite notamment d’une signature lumineuse spécifique. D’abord limitée à des diodes à l’avant, cette dernière est en train d’évoluer progressivement pour être transposée sur des modèles plus grands et plus haut de gamme.

Ainsi et dès leur présentation, Talisman et Mégane ont donné le ton lumineux en adoptant cette signature extérieure on ne peut plus expressive, évoquée quelques paragraphes plus haut. Seulement, le patron du design ne s’est pas arrêté là et a choisi également "d’illuminer" l’intérieur. Il en a résulté un éclairage d’ambiance omniprésent, tout en restant subtil, qui souligne les éléments longitudinaux de l’habitacle, à savoir poignées de portes et tunnel central. Et plutôt que d’opter pour une seule et unique couleur, les stylistes du Losange se sont lâchés pour produire un éclairage d’ambiance variable. Ce sont cinq couleurs au total qui changent en fonction du mode de conduite sélectionné. C’est alors naturellement que la teinte passe du vert quand on roule en mode Eco au rouge lorsqu’on est en mode Sport. Entre les deux, il y a le bleu, le Sépia et le violet.

Dans la continuité et derrière le volant, le cadran central digital, qui rassemble tachymètre, compteur de vitesse et informations du véhicule telles que régulateur et lecture des plaques signalétiques, tire avantage de ses cristaux liquides pour afficher toutes ces informations dans les teintes de l’éclairage d’ambiance, donc en fonction du mode de conduite enclenché.

Mégane reçoit également un affichage tête haute qui déporte sur l’écran translucide escamotable les données de navigation, de vitesse et celles issues de la lecture des plaques signalétiques.

Il est à relever la très bonne qualité des affichages puisque l’écran central, la tablette intégrée à la console et l’affichage tête haute sont restés lisibles dans toutes les conditions d’éclairage (voir photo ci-dessus).

Un diesel pour tous les jours

Du côté des trains roulants, Renault reconduit le châssis de la troisième génération qu’il a profondément revu. Le châssis est plus abouti et la direction - talon d’Achille des anciennes - devient très précise. Contrairement à ses rivales, Mégane 4 n’a pas fait de cure d’amaigrissement - à peine quelques kilos de perdus.

Sous le capot du modèle d’essai, le 1.6 dCi est suralimenté par deux turbos pour le faire culminer à 130 ch. Ce nouveau bloc est un digne descendant des moteurs diesel Renault, alliant souplesse et discrétion. Vif, il permet à la compacte d’abattre le 0 à 100 km/h en dix secondes et affiche une consommation honorable, un poil au-dessus de 5 l/100km dans des conditions d’utilisation réelle. La transmission est assurée par une boîte manuelle à six rapports qui se chargent de faire passer, en toute sérénité, les 320 Nm sur le train avant. La disponibilité du couple très bas dans les tours en fait un bloc particulièrement adapté pour un usage quotidien tout en permettant, au besoin, de très belles relances.

Exception faite de la GT, Renault a taillé sa compacte pour une conduite tranquille en optant pour un amortissement plutôt souple, quitte à encaisser quelques mouvements de caisse. Cette Mégane affiche un comportement sain et rassurant mais ne va pas jusqu’à inquiéter la référence actuelle du segment en matière d’agilité, la Peugeot 308.

Avec le tarage plutôt souple de sa suspension, elle joue la carte du consensus pour ratisser le plus large possible. C’est le confort qui est mis en avant pour séduire le maximum de clients.

Métamorphose GT

Les adeptes de châssis plus pointus iront alors chercher leur bonheur sur la version GT. Une Mégane GT qui ne fait rien pour cacher sa filiation tellement la signature Renault Sport est omniprésente, elle se fait bien voir par la multitude de logos présents dans l’habitacle : volant, planche de bord, sièges, etc... Cette signature à l’intérieur se prolonge vers l’extérieur, la Mégane GT affichant des éléments spécifiques autour de la carrosserie : jantes 18 pouces Magny-Cours, faux-diffuseur arrière, deux sorties d’échappement, bouclier avant spécifique, calandre frappée du logo GT, un badge Renault Sport sur les flancs.... Un plumage à la hauteur du ramage puisque les réglages châssis sont signés des mains des ingénieurs de Renault Sport. S’ajoutent à cela un amortissement plus ferme, une direction mécanique très directe, 205 canassons sous le capot que délivre le 1.6 turbo-essence et, cerise sur le gâteau, le "4Control" synonyme de roues arrière directrices.

L’apport des ingénieurs de la division sportive change complètement la donne et métamorphose la compacte. Et avec le 4Control, Mégane changera votre façon d’aborder les courbes. Ce variateur d’angle greffé à l’essieu arrière fait entrer dans une autre dimension de la dynamique automobile, réservée à des initiés. Une dimension à laquelle auront goûté les conducteurs de Laguna GT et Talisman chez Renault et... de Prelude de 1987 chez Honda.

Avec des roues arrière qui braquent dans le sens de celles avant à partir de 60 km/h, les réflexes et les automatismes habituels qui régissent la façon d’aborder les courbes sont à mettre au placard. Ici, les kilomètres de routes sinueuses sont avalés avec une facilité déconcertante. Les petites techniques de pilotage qui permettent de replacer la voiture dans sa trajectoire par ce petit appui sur la pédale de frein ou ce transfert de masse n’ont plus lieu d’être et l’effet du train arrière joueur est complètement effacé. La précision est démoniaque et les épingles donnent soudain l’impression de s’ouvrir à vous, pour des sensations qui frôlent le surnaturel. Il s’agit là d’une toute autre physique, jouissive, dont il va falloir s’imprégner.

Et comme si cela ne suffisait pas, une pression sur le bouton R.S. pousse la compacte dans ses derniers retranchements et la transforme en une petite bombinette. Les 205 ch aidant, assistés par une cartographie moteur et de boîte réajustée, permettent une conduite encore plus engagée. La direction devient alors plus directe et la sonorisation moteur plus présente et plus sportive... bien que quelque peu artificielle puisqu’une partie du vrombissement est générée par l’électronique pour être envoyée par la sono signée Bose. Entre-temps, la boîte EDC, sept rapports à double-embrayage, assure un passage de rapport rapide et fluide même si elle "glisse" parfois, dommage aussi que les palettes soient un peu courtes !

Une Mégane GT qui se laisse dompter en ville

Lorsqu’on a fini d’arpenter les routes sinueuses pour rejoindre la ville, la logique déroutante mais surprenante du 4Control s’inverse pour ouvrir d’autres horizons. Les roues arrière qui braquaient dans le sens du volant au-dessus des 60 km/h (80 km/h en mode R.S.) prennent la direction inverse lorsqu’on va jouer à l’explorateur urbain, offrant une maniabilité accrue. La boîte de vitesses prend alors un peu de repos... un peu trop parfois. Comme pour exprimer son mécontentement pour l’avoir sortie des routes sinueuses, elle donne des petits à-coups lorsqu’elle est confrontée aux problèmes de circulation en ville. En plus d’être pétillante, l’utilisation au quotidien de la Megane GT s’est donc avérée concluante.

Côté équipement

Du côté des équipements, cette Mégane fait le plein et se pare de la quasi-totalité des équipements devenus standard dans le segment. Elle se dote ainsi, soit en option ou alors de série selon les finitions, du régulateur de vitesse adaptatif (ACC), freinage actif d’urgence (AEBS), alerte de franchissement de ligne (LDW), alerte distance sécurité (DW), alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux de signalisation (OSP avec TSR), avertisseur d’angle mort (BSW), caméra de recul, commutation automatique des feux de route et de croisement (AHL), aide au stationnement avant, arrière, latéral et l’Easy Park Assist (parking mains libres). L’audio sur les versions haut de gamme est signé Bose et l’éclairage extérieur adopte le Full-LED. La tablette au format vertical de 8.7 pouces qui équipe nos modèles d’essai coiffe la gamme. Au-dessous, c’est un écran tactil au format vertical qui prend le relais.

Sous le capot, la gamme Mégane sera proposée avec un large choix de blocs, quatre en essence TCe 100, SCe 115, Energy TCe 130 et TCe 205 (Mégane GT), et autant en diesel dCi 90, 110, 130 et 165 (GT diesel). La nouvelle boîte robotisée à double embrayage est également de la partie, à sept rapports sur l’essence (sur TEc130 et GT) et 6 lorsqu’elle est associée au dCi (dCi110 et 165).

Pour finir...

Totalement renouvelée avec un design audacieux, une qualité en nette hausse, des équipements à profusion et une offre moteur très large, Nouvelle Mégane met tous les atouts de son côté pour débarquer et agiter la catégorie des compactes. Sa venue tardive pourrait même constituer un avantage, son style aidant. Elle aura cependant à affronter de véritables divas dans le segment le plus disputé d’Europe : Golf VII, Seat Leon et la fraîchement débarquée Opel Astra élue voiture de l’année 2016, sans oublier sa véritable rivale, sa compatriote Peugeot 308.

La nouvelle Renault Megane arrive donc chez nous pour une première présentation au public qui interviendra la semaine prochaine au Salon de l’Automobile d’Alger. Avec ses qualités et son image auprès de la clientèle algérienne, il est clair qu’elle ne sera pas là pour faire de la figuration.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 9 mars à 19:56[, par mizand

    @voyagealgerie bassahkoum le voyage, alors vous préférez quel pays, le Portugal ou Dubai, pardon je voulez dire quel voiture, la Mégane4 ou la 308, beaucoup vous dirons c’est le moment de vous impliquer entre un comparative puisque vous avez essayer les 2.

  • ]Le 9 mars à 19:59[, par mizand

    Sinon le bleu lui va à ravir

  • ]Le 9 mars à 19:59[, par oussamacena

    merci infiniment pour ce bel essai detaillé et ces superbes images

  • ]Le 9 mars à 20:48[, par GT_muse

    merci autoalgerie pour l’excellent essai :-)

  • ]Le 9 mars à 20:51[, par GT_muse

    svp quelqu’un peut me dire si cette megane est equipée d’un train arriere multibras ou a barre de torsion ? notamment sur la version standard jai pas trouvé la repense :-/

  • ]Le 9 mars à 21:27[, par Ragnarök

    Sympa l’essai.
    Elle parait bien née cette Mégane.
    Sinon, comme pour sa grande sœur, je trouve que Renault néglige une certaine clientèle de part le choix des motorisations.

    Au fait, pour le coffre, c’est 434L avec le kit anti-crevaison ?

    Petite remarque concernant l’éclairage d’ambiance... Je n’aime pas quand on m’impose une couleur, selon le mode de conduite -au passage 5 modes c’est du n’importe quoi...-... Je préfère choisir moi même... L’une des 7 couleurs disponible sur la Focus.

    [HS ON]
    Le thème du mois "Votre Ford au vert"...
    http://www.forum-auto.com/marques/f...

    [HS OFF]

    :-))

  • ]Le 9 mars à 22:06[, par mizand

    @Rag
    pour bien comprendre, c’est ta photo ? (elle est superbe dans tous les cas)
    http://aws-cf.caradisiac.com/prod/p...

    PS On attend le fameux forumautoalgerie.com pour faire ça à domicile, ainsi que la version 2,0 de voyagealgerie.com

  • ]Le 9 mars à 22:07[, par mizand

    Bizarrement il y a les coms de quelque qui tardent à arriver, vous avez deviner de qui je parle, surement trop extasié pour commenter :-))

  • ]Le 9 mars à 22:19[, par mizand

    @rag et aux autres
    puisque tu as ouvert un HS, rapidement entre le Ford EDGE ou Escape (kuga) avec le même moteur 2L ecoboost et presque le même prix, pour Alger en utilisation quotidienne, ton choix.

    Retour, cette Mégane4 en Bleu comme sur la photo m’intéresse aussi comme seconde voiture, mais le choix de fait aussi entre la 308.

  • ]Le 9 mars à 22:46[, par hic

    Merci pour ce bel essai ..
    J’aime bien comment vous décrivez l’effet du 4control ;) ça donne vraiment envie de l’essayer

  • ]Le 10 mars à 09:23[, par Naventador

    Merci AutoAlgérie pour ce belle essai B-)
    Concernant cette nouvelle Megane 4, la face avant est selon moi bcp moins reussi que son profil ou l’arriére que je trouve pas mal, le C des optiques je n’adhére pas trop, je pense qu’elle aurait été plus belle sans ! (Aprés c’est des gouts:-P)
    Pour l’intérieur c’est une grande évolution par apport à sa devanciére, meme en habitabilité, ils ont bien fait aussi de separer les boutons de la clim de l’ecran c’est plus pratique contrairement à la 308, l’ambience lumineuse j’aime bien, le plus grand point fort reste son 4Control :-)sinon je sens qu’il y’a pas mal d’éléctronique sur cette nouvelle Megane, esperons que cela soit bien solide car chez nous cela peu vite devenir un gros souci !
    Esperons aussi voir une large gamme de moteur chez nous surtout sur les TCe ;-)

  • ]Le 10 mars à 09:55[, par oussamacena

    GT_muse
    la megane se dote d’un pseudo mac-pherson à l’avant et d’une barre semi rigide à l’arriere

  • ]Le 10 mars à 11:37[, par omar zr

    Son style extérieur est une réussite incontestable notamment grâce à cette rampe lumineuse en forme de C très imposante et la version GT en bleu+ses superbes jantes, elle en jette vraiment. Les feux arrière aussi sont très réussis.
    L’intérieur est sympa dans son design général. La qualité perçue et réelle est au rendez.
    Encore une fois Renault frappe très fort avec la signature lumineuse de l’habitacle.
    Technologiquement, Les équipements dernier cri sont présents et certaines concurrentes semblent à la retraite face à cette Mégane4.
    La tenue de route est impeccable avec les 4 roues directrices et les suspensions pilotées, la Mégane4 place encore la barre plus haut.
    B-)

  • ]Le 10 mars à 11:45[, par momo

    Voilà ! J’arrive, bonjour, bonsoir, c’est selon la lecture de ce post !
    Je trouve cette megane bien née avec un très beau design ! Le scenic ne me plait pas bcp mais cette nouvelle mouture de Megane est plus belle !
    Pour le C inversé des LED, je crois que Renault l’a abandonné sur le nouveau Scenic mais, ça reste mon avis, il donne une belle allure à l’avant surtout la nuit !

    D’après les essais aussi, l’habitabilité est un chouiya meilleure que la précédente mais ça reste au dessous de la GOLF !

    Le coffre est "immense" pour la catégorie ! la finition est bonne mais plastique dure en bas !

    Le 4 control qui fait sensation sur la GT est un peu déroutant au début je pense mais on s’y habitue !

    Devenir la référence, je pense que non, car l’icone est toujours là mais se hisser au niveau des meilleures, je crois que cette nouvelle Megane a des atouts à faire valoir ! maintenant, que le combat commence avec ses concurrentes directes qui sont la 308, Golf et Astra !
    Vivement son arrivée en Algérie pour la décortiquer et la découvrir !

  • ]Le 10 mars à 11:50[, par momo

    @omar zr,

    Les 4 roues directrices ne sont disponibles que sur la GT donc faut pas généraliser ! car si on enlève cette option ! la 308 reste la référence devant ses concurrentes en matière de compromis tenue de route/confort.

    C’est vrai que l’ambiance lumineuse donne un effet joli quand il ne fait pas jour mais ça ne plait pas à tout le monde et le Rlink 2 n’est pas une référence en ergonomie ! il y a des choses à corriger ! Trop d’éléctronique tue l’éléctronique !

  • ]Le 10 mars à 13:29[, par omar zr

    J’étais étonné par les commentaires globalement positifs envers cette Mégane4.:-O
    Sur ce site et spécialement pour une Renault, c’est très rare.:-O

  • ]Le 10 mars à 13:37[, par mizand

    @omar zr
    haha te voila enfin, tu vois tu avais des préjugés sur les lecteurs de autoalgerie.com, tu vois enfin qu’ils sont objectifs et non anti-Renault.

  • ]Le 10 mars à 13:37[, par omar zr

    @Momo :
    Premièrement : la personne qui n’aime pas le Scénic4 peut toujours choisir un Kadjar ou une Mégane4 Estate. La gamme de Renault est très jolie et très variée.
    Deuxièmement : si on compare une Mégane4 normale et une 308 normale la dernière est plus agile que la premiére mais concernant le confort c’est la Mégane4 qui fait mieux .
    Pareil avec les 4 roues directrices , les suspensions pilotées et le châssis Renault Sport la Mégane4 GT est juste un cran au dessus de la 308 GT.
    Troisièmement : le R-link est beaucoup plus intuitif, plus rapide et mieux conçue que celui du PSA... la presse est unanimement d’accord sur ce point.
    ;-)

  • ]Le 10 mars à 14:12[, par mizand

    haha retour à la normale, trop beau pour être vrai :->B-)

  • ]Le 10 mars à 14:15[, par omar zr

    *que le système de PSA*|-)

  • ]Le 10 mars à 14:40[, par Fuel

    Bonjour,

    Ah que dire de cette Mégane "quatre" :-)) ( Le jeu de mot était facile je l’accorde !)... Quatrième génération et quatre roues directrices, on pourrait presque la résumer ainsi... Alors l’esthétique est excellente à mon gout, si ce n’est la signature lumineuse avant que j’aurais préféré plus "Sobre" et l’intérieur je n’adhère pas trop... Pour le reste c’est du bon Renault en perspective, les quartes roues directrices ont le mérite d’être là même si c’est que sur le sommet de la gamme mais plus généralement, je trouve la 308 meilleure (C’est ma préférée actuellement, moi qui a toujours eu un penchant pour Renault, Peugeot fait mieux depuis quelques temps !)...

    Ps : Mention spéciale pour la commande d’autoradio derrière le volant qui ressemble presque à celle d’une Renault 19 :’-))

    Ps² : J’espère que le 1,6 Sce Essence Atmo de 115ch conçu pour certains marchés sera de la partie chez nous :-))

  • ]Le 10 mars à 15:25[, par mizand

    L’enjambement (espace au place arrière), à ce que j’ai lu ailleurs est moins grand que celui de la Golf, est ce que vous pouvez confirmer ?

  • ]Le 10 mars à 16:02[, par 405SR

    @ fuel
    bien vue, les commande sont toujours derriere le volant, mais sont plus pratique

  • ]Le 10 mars à 18:11[, par Linea R

    Test complet et belles photos mais hélas pour les motorisations on sera en algerie toujours en retard, surtout en essence !
    La partie que je préfère est le profile tres Mercedes class A, mais pour le reste je l’a prefere plus simple, pour la 308 effectivement tres reussi mais les intérieurs Peugeot non merci je déteste le tableau haut.
    Si le site n’ete pas limiter j’aurais posté une photo de comment je vois cette megane.
    Enfaite connaissez vous un site pour poster des images rapides et sans inscription, sa peut toujours rendre service on attendant que autoalgerie entre au 21eme siècle:’-(

    Classement actualisé :

    1-mazda 3
    2-focus
    3-megan
    4-leon
    5-astra
    6-308
    7-golf
    8-ceed
    9-i30
    10-c4
    11-civic
    12-auris
    triste mais pas d’italienne generaliste dans le monde des compacts !!! a quand la remplacante de la bravo

  • ]Le 10 mars à 19:25[, par mizand

    @Linea R
    mais la TIPO DZ arrive :)

  • ]Le 10 mars à 20:31[, par 405SR

    @linea r

    franchement la golf7 est au dessus du lot

  • ]Le 10 mars à 21:46[, par LRM

    Merci pour l’essaie.

    @ LineaR

    Regard celui la il est plutôt pas mal : http://imgur.com/

  • ]Le 10 mars à 23:05[, par Ragnarök

    @mizand : Merci, oui c’est la mienne.
    Concernant ta question, sans l’once d’une hésitation je vote Edge.
    Il y a un monde qui le sépare de l’Escape. Je eu le plaisir de le contempler devant moi.
    Maintenant, je ne sais comment tu vas l’utiliser et où tu vas circuler car si tu comptes trouver une place de stationnement à Alger-centre ce n’est pas peine :-)) -Mais comme ancien possesseur de Mondeo avec son gabarit, rien plus ne me fait peur lol :’-)) -

    @omar zr : Je ne pense pas être seul dans mon cas... mais à chaque que je lis un de tes commentaires sur une Renault, j’ai l’impression que tu as essayé le modèle en question... :-))

    Pour terminer, la Golf 4 était une caisse en avance sur son temps, cette marge s’est rétrécie depuis... Je ne vois pas en quoi la Golf serait au dessus du lot. Comme je l’ai déjà dit, en terme de finition peut-être. J’attends de voir cette Mégane de près, et bien évidemment l’Astra aussi pour me prononcer. Mais soyez certains que les modèles de ce segment sont très proches les uns des autres.
    J’ai essayé plusieurs compactes et j’ai pu voir certains qualités/défauts de chaque caisse.

    La question : le prix chez nous ? Réponse dans quelques jours j’espère ;-)

    @Mohamed Amine MERIEM : Alors pour le volume du coffre, les 434 L annoncés sont obtenus avec kit anti-crevaison ? Merci :-)

  • ]Le 10 mars à 23:09[, par Ragnarök

    @Linea R : J’utilise cet hébergeur : http://imagesia.com/

    Autre question.
    Cette Mégane 4 s’est-elle allégée par rapport à sa devancière ?
    Même si je reste très sceptique concernant les chiffres constructeurs.

  • ]Le 11 mars à 02:05[, par mizand

    @Ragnarök
    merci de ta réponse, effectivement le EDGE est meilleur, je l’ai essayé (tellement bon c’est que c’est le seul véhicule où il y a 2 mois d’attente car toute les vente vont aux USA alors qu’il est produit au Canada), bon ma question allez plus dans le choix par rapport au Gabarit effectivement (circulation, petite route, stationnement VS confort, qualité, espace intérieur)
    (moteur c’est le même pour la configuration choisi 2L écoboost qui est en option sur le Escape c’est pour ça que le prix devient le même), Alger Centre, non, pour y allez c’est le métro, mais plus la banlieue d’ALGER (en dehors d’Alger c’est pas un problème comme devant chez moi).

  • ]Le 11 mars à 09:20[, par Ragnarök

    @mizand : C’est l’un des rares véhicules haut-perchés qui me bottent. Il a du style, il est spacieux... bref, il a tout pour séduire.
    En Europe, il n’est proposé qu’en diesel (2.0 TDCi 180cv BM ou 2.0 TDCi 210cv Powershift).
    L’autre truc c’est qu’il faut prévoir certaines choses, car un tel véhicule sera unique ici...
    Et bien entendu, je pense qu’il n’est pas nécessaire de te rappeler que je détiens les droits d’essai dessus et ce que quelque soit le véhicule que tu feras importer lol :-))

  • ]Le 11 mars à 10:26[, par Linea R

    Merci les amis pour vos lien j’ai choisi celui de ragnarok ,il est super simple et sans pub bizarre ,merci beaucoup.
    voila comment je la préfère dans ce sens:http://imagesia.com/renaultmegane_16715
    Une petite dédicace pour Omar ,et mizand qui aime la Mégane en bleu ;-)
    sinon 405 comme te l’as dit mizand a l’époque de la G4 elle été indiscutable ,aujourd’hui les écarts sont minces, en plus c’est un classement subjectif de celle qui m’attire le plus pour une acquisition, sinon l’auris ne serait pas dernière avec sa fiabilité, et entre une leon et une golf je prendrais celle avec le meilleur rapport prix/ perf ,équipements....et la golf hormis le logo a prix équivalent en base tu as du complet ailleurs surtout en focus qui pour moi reste la plus complète ,prix...equipement.tenue de route....et la Mazda c’est un coup de cœur.

  • ]Le 11 mars à 12:38[, par LRM

    @ Linea R

    Désolé j’utilise tout le temps un blockeur de pub sauf dans mes sites favoris ou j’estime que la pub est non intrusive, faut que je test imagur sans adblock.
    :’-))

    Celui de Ragnarök est très bon, mais le problème avec ce genre d’hébergeur sans inscription est de voir ses images effacer au bout d’un certain temps, d’ou ma recommandation de s’inscrire sur un hébergeur fiable ( genre https://www.mediafire.com/ ).

  • ]Le 11 mars à 13:40[, par mizand

    @Ragnarök
    pour l’essaie exclusif tu es en ballotage avec autoalgérie B-) mais pour l’instant tu as l’avantage.
    Pour avoir une voiture unique en Algérie, on en a l’habitude dans la famille en avoir quelques unes, bon il y a quand même la maison Ford en Algérie, ça reste mieux qu’n Mazda CX5.

  • ]Le 11 mars à 14:32[, par Linea R

    @Lrm Non merci meme ton site il n’avait pas de pub envahissante, je chercher un site rapide sa m’est egale qu’il efface c’est juste le temps de la discussion, alors tu penses quoi de la megane que j’ai un chwiya modifié ? Ou tu aimes les led d’origine ?
    @mizand evites de prendre quelques chose d’exotique, tu risque de te fatigué trop a l’entretien, prends toi la bleu que j’ai poster plus haut c’est cadeauB-)

  • ]Le 11 mars à 15:05[, par mizand

    @LineaR
    la bleu sera en plus du logo bleu

  • ]Le 11 mars à 16:14[, par LRM

    @ Linea R

    La modification est plutôt cohérente, ça simplifie un peu plus le style la rendent passe partout, mais je comprend l’intention de Renault d’offrir un peu d’originalité mais ils ont encore du mal a sortir quelque chose de cohérent, je veut dire ça aime ajouté ce genre de détails pour offrir une personnalité a la voiture mais leur façon de faire est a mon avis un peu a coté de la plaque,

    Il faut respecter les ligne générale et la fluidité du dessin quand on veut ajouté deux ou trois petit truc, le tout doit être dans la continuité des ligne sinon le détail en question aura l’aire bâclé ou mal intégrer.

    En tout cas c’est ce que j’essaye de faire quand je veux sortir quelque chose de correcte.

  • ]Le 11 mars à 16:47[, par omar zr

    @Linea R : C’est quoi ce classement ??Parce que je n’ai pas compris ton idée.
    Merci d’avance.|-)
    @Ragnarök :Tout simplement parce que je lis plusieurs essais sur le modèle en question.;-)

  • ]Le 11 mars à 19:05[, par sid

    Je l’ai croisé plusieurs fois en vrai et je peux vous dire que je la trouve extrêmement massive, elle parait aussi très large
    Je trouve qu’elle abuse des artifices de design et ça fait clairement "blingbling"

  • ]Le 11 mars à 19:16[, par Ragnarök

    @LRM : Je préfère ta version.
    @mizand : Ok... Wait & See... :-)

  • ]Le 11 mars à 19:18[, par Ragnarök

    Edit : @Linea R :’-))

    @autoalgerie : Quand est-ce qu’on aura un bouton d’édition ? :-)

  • ]Le 11 mars à 19:23[, par Ragnarök

    autoalgerie.com/des-adt-provisoires-delivrees-pour,11980

    Allez, plus on est de fous, plus on rit ;-)

    PS : J’ai dû mettre le lien comme ça car autrement ça ne marche pas.

  • ]Le 11 mars à 20:48[, par Dalil C.

    @ Ragnorak : si vous avez la possibilité d’inclure des liens via le bouton "skip"

    Sinon y a même des solutions pour incruster des photos dans vos commentaires sans passer par d’autres sites, j’espère que mirou nous lis comme cela il va nous sommes rafraîchir la mémoire :)

  • ]Le 11 mars à 20:49[, par Dalil C.

    Correction : bouton "spip" plutôt

  • ]Le 11 mars à 20:54[, par Dalil C.

    Voilà j’ai retrouvé le sujet ou mirou avait donner la solution pour intégrer des photos

    Le voici : http://www.autoalgerie.com/tarif-de...

  • ]Le 11 mars à 22:00[, par mizand

  • ]Le 11 mars à 22:02[, par mizand

    [youtube] [/youtube]

  • ]Le 11 mars à 22:05[, par mizand

    [youtube]yjm0zxI1XoU[/youtube]

  • ]Le 11 mars à 22:11[, par mizand

    oups je me rappel plus de la formule exacte pour faire apparaître la vidéo en direct, normalement c’est [youtube]l’identifiant de la vidéo [/youtube] ce qui devrai pour ce cas [youtube]yjm0zxI1XoU[/youtube]

  • ]Le 11 mars à 23:01[, par Ragnarök

    @mizand : lol
    @Dalil : Merci l’ami.

    Je tente un essai :

    Logo

  • ]Le 11 mars à 23:28[, par LRM

    Un autre essaie...

    lolzrag

  • ]Le 11 mars à 23:56[, par mizand

    il faut surtout souligner la mémoire d’éléphant de @Dalil
    elephantalgerie

  • ]Le 11 mars à 23:56[, par mizand

    je suis maudit rien ne marche :-> on verra ça demain

  • ]Le 12 mars à 10:44[, par Linea R

    Merci dalil et merci a mirou qui au passage manque au site ! Esperant qu’il va bien.
    leon

  • ]Le 12 mars à 10:48[, par Linea R

    @Omar ,c’est un classement subjectif si javais le budget mon choix sera selon cette liste selon plein de critère meme des coups de coeur comme la mazda !
    @Lrm entièrement d’accord avec toi, et surtout ce designe tres charger vieilli tres mal.
    @mizand il serait temps d’installer autres choses que ms dos:’-))

  • ]Le 12 mars à 10:54[, par Linea R

    Apres cette democratisation des photos sur les com je declare le site en version 1.1B-)....tremblez cardisiac et carscoop:’-))
    Autoalgerie a mis le turboB-)
    autoalgerie

  • ]Le 14 mars à 13:19[, par aminerona

    Un vrai changement bravo Renault je sais pas pour vous mais pour moi sur les photos la gt et superbe mais la blanche moins j’aimerai bien voir à quoi va ressembler la version entré de gamme elle fait trop flash cette magane un style complètement différent de celui que adopte les voiture allemande Volkswagen par exemple

  • ]Le 22 mars à 08:22[, par Ragnarök

    J’ai vu cette nouvelle Mégane hier au salon.
    L’avant est réussi et les DRL s’intègrent bien je trouve.

    La partie arrière aurait pu être plus sympa car elle est un poil défigurée par les immenses feux.

    Le coffre est dans la bonne moyenne de la catégorie je dirais -avec la roue de secours de taille normale-.

    L’intérieur est très réussi, il faut dire que les versions exposées sont les plus belles, reste à voir en entrée de gamme.

    La qualité des assemblages est d’un très bon niveau, reste juste la partie basse de la console faite en plastique vraiment quelconque.

    J’ai fait le même constat à bord de la Talisman, dommage... car vu la configuration de leurs planches de bord, on a souvent en face de nous cette partie qui ne met pas en valeur le travail fait tout autour.

  • ]Le 22 mars à 08:42[, par Ragnarök

    J’ai oublié l’habitabilité.

    A l’avant, ça va, même si on a pas vraiment beaucoup d’espace, mais à l’arrière, les choses se corsent. Elle est moins habitable qu’une Focus.
    L’espace aux jambes est restreint un petit peu.

    J’ai été surtout étonné par la garde-au-toit. On est moins à l’aise que dans la Focus aussi, alors que cette dernière a une chute de pavillon plus marquée.

    text de description

    text de description

  • ]Le 22 mars à 11:43[, par mizand

    @Ragnarök
    est ce que l’espace aux jambes au places arrières est plus restreint qu’une Golf 7 ? et tu préfère quoi entre les 2 ?

  • ]Le 22 mars à 12:50[, par Ragnarök

    @mizand : La Golf est devant en terme d’habitabilité. C’est la même chose pour la Mégane III ceci dit. Ses 2 plus gros défauts pour moi étaient la suspension dure, vraiment, surtout à l’arrière et l’espace restreint toujours à l’arrière, même si le volume du coffre est très bon.

    Je préfère cette Mégane en terme de style, intérieur surtout.
    La Golf est très fade, trop même !
    L’attrait de cette dernière reste la palette de motorisations disponibles, chose qui fait défaut sur la Mégane à mon avis.

  • ]Le 22 mars à 13:32[, par mizand

    @Ragnarök
    dernière question si tu as la réponse et même si j’ai essayé les 2, je n’arrive pas vraiment à me faire à l’idée sur la place au jambe arrière entre une GOLF 7 et une Audi 3 Sedan est-ce la même chose où la Golf est meilleure. Le problème je me suis trop habitué aux grandes voitures que je n’arrive pas à juger l’espace dans les citadines, car elles sont toutes petites pour moi, mais ça reste un des critères obligatoires dans mon choix. Je me suis habitué a cet espace.
    volvomizand

  • ]Le 22 mars à 16:23[, par Ragnarök

    @mizand : Aucune idée car on m’a jamais invité à monter à bord d’une A3 Berline :-)) ... Même au salon de l’auto, tu as l’impression qu’il s’agit d’une Lamborghini tellement il y a du monde...

Répondre à cet article