Accueil du site > Actualité > Actualité > L’Angola intéressé par les tracteurs fabriqués à Constantine

Industrie mécanique : L’Angola intéressé par les tracteurs fabriqués à Constantine

Publié le mardi 1er mars 2016 à 07:30, par La rédaction

Le ministre des Relations extérieures de l’Angola, Georges Rebelo Pinto Chikoti, a affirmé l’intérêt de son pays pour les tracteurs fabriqués à Constantine.

Le ministre des Relations extérieures de l’Angola, Georges Rebelo Pinto Chikoti, s’est dit lundi à Constantine "très impressionné par les performances" de l’usine de fabrication de tracteurs agricoles à Oued Hamimine, indiquant que ces produits étaient susceptibles de constituer un domaine de coopération entre les deux pays.

Dans une déclaration à l’APS, en marge d’une visite dans les ateliers de l’Entreprise algérienne de fabrication de tracteurs (ETRAG), à Oued Hamimime, près d’El Khroub, M. Rebelo Pinto Chikoti s’est dit "très impressionné par les performances de cette unité publique" produisant des véhicule de marque Massey-Ferguson.

"L’Angola et l’Algérie (à) cherchent à diversifier leur économie à travers, entre autres, la maîtrise des métiers agricoles", a souligné le ministre angolais, mettant l’accent sur "l’importance de l’industrie de fabrication de tracteurs agricoles dans la concrétisation de cet objectif".

Pour rappel, l’usine Algerian Tractors Company (ATC) qui fabrique à Constantine des tracteurs agricoles de marque Massey-Fergusson, est née en 2012 d’un partenariat entre l’ETRAG, l’entreprise algérienne de distribution de matériels agricoles (PMAT) et le groupe américain AGCO Massey-Ferguson.

Répondre à cet article