Accueil du site > Actualité > Actualité > L’Algérie remporte deux titres dans les catégories SSV et (...)

Rallye "Challenge Sahari international" : L’Algérie remporte deux titres dans les catégories SSV et Quad

Publié le dimanche 17 décembre 2017 à 07:37, par APS

L’Algérie a remporté deux titres dans les catégories SSV et Quad, lors de la 3e édition du Rallye "Challenge Sahari international" (7-14 décembre), clôturée jeudi soir au complexe "Les andalouses" à Oran (Algérie).

Dans la catégorie SSV, Ouazene Adlene Ammar et son frère Redouane (Racing Team Laghouat) ont décroché la première place en un temps de 16 heures, 13 minutes et 20 secondes, dans une épreuve qui a vu le retrait de trois participants au terme de la 3e étape. L’Algérien Mohamed Islam Saib (Racing Team Laghouat) a remporté le titre dans la catégorie Quad en 11 heures, 44 minutes et 56 secondes, profitant de l’abandon des quatre coureurs qui étaient en lice.

Le classement général dans la catégorie des véhicules Tout-Terrain de série "essence" a été dominé par le Français Thierry Bunel associé à Sophie Bunel (13 heures, 3 minutes et 29 seconde) devant les Algériens Djoudi Nabil et Djoudi Nadir (15 heures, 26 minutes, 54 secondes).

Dans l’épreuve du Bike (catégorie 1 jusqu’à 450 cc), le titre est revenu à l’Italien Paolo Ceci (9 heures, 37 minutes, et 60 secondes), devant l’Algérien Djaâfar Serai (10 heures, 19 minutes, 5 secondes), alors que l’autre algérien Sid Ali Mohamdi a pris la 3è place (10 heures, 23 minutes, 4 secondes).

Dans la course des Truck (catégorie T4 Camions), le duo italien Mutti-Mazzoleni s’est adjugé l’épreuve avec un temps de 22 heures, 47 secondes et 26 secondes), suivi par l’équipage composé de l’Algérien Benbakhti Ahmed et le Français Aurélie Raimondi (43 heures, 29 minutes, 13 secondes).

A l’issue de la clôture de cette 3e édition, les responsables ont salué "le climat satisfaisant du rallye" qui a eu lieu en 8 étapes sur une distance de 2500 km avec la participation de 99 concurrents représentant 6 pays. Le président de la Fédération algérienne des Sports mécaniques (FASM), Chihab Beloul, a déclaré à l’APS que la 3e édition du Rallye "Challenge Sahari international" avec ses 8 étapes parcourues sur une distance globale de 2500 km, avait donné une image honorable de l’Algérie.

"Il y avait certes des lacunes. Il n’y a pas d’édition qui ne compte pas des points négatifs, mais en contrepartie nous devons les corriger à chaque fois. Nous ne pouvons atteindre la perfection", a-t-il souligné, ajoutant que l’organisation de tels rallyes n’est pas la mission de la FASM uniquement, mais de tous les secteurs concernés, car il s’agit là de la réputation de l’Algérie.

Pour sa part, le directeur du rallye Michelle Bizot a estimé que les pistes de dunes en Algérie étaient splendides et uniques au monde, ajoutant que tous les concurrents souhaiteraient participer encore une fois à ce rallye. Pour ce qui est de l’aspect technique, le responsable n’a relevé aucun disfonctionnement, soutenant qu’il y avait plutôt une bonne maîtrise.

Selon l’intervenant, l’"Algérie est le pays des rallyes dunes", rappelant qu’"il a lui-même tracé l’itinéraire en collaboration avec les techniciens de la FASM depuis près d’une année".

M. Bizot a tenu à saluer le respect par les concurrents des règlements du rallye, mettant en avant la performance des pilotes algériens qui ne leur manquent, selon lui, que les moyens matériels.

Répondre à cet article