Accueil du site > Actualité > Actualité > L’AC2A saisi le ministre de l’Industrie et des Mines

Marché automobile algérien : L’AC2A saisi le ministre de l’Industrie et des Mines

4 commentaires

Publié le mardi 19 septembre 2017 à 21:20, par Khaled A.

L’Association des Constructeurs et Concessionnaires Automobiles en Algérie a saisi aujourd’hui le ministre de l’Industrie et des Mines afin d’exprimer le désarroi des membres de l’AC2A devant la situation de blocage que connaît le secteur.

Dans un courrier dont nous détenons une copie, L’Association des Constructeurs et Concessionnaires Automobiles en Algérie relève la difficulté dans laquelle se trouvent les différents acteurs du secteur estimant que " l’absence de lignes claires quant aux périodes d’attribution des quotas mais aussi aux volumes attendus, plonge nos entreprises dans une situation précaire inédite. Au-delà de nos propres intérêts, ce sont des dizaines de milliers d’emplois et des centaines d’entreprises qui sont touchés. En effet, l’ensemble de notre réseau de distribution est impacté et malheureusement nous ne pouvons qu’assister à la fermeture continue de nos entreprises partenaires".

Les membres de l’AC2A abordent également dans ce même courrier le sort des différents projets qui suivant " les orientations industrielles, légitimes, auxquelles nous nous devions de souscrire, n’ont, pour la majorité, n’ont pas été autorisés et alors que des investissements importants ont été consentis" avant d’ajouter que " la situation de blocage actuelle aura pour conséquence de définitivement faire fermer nos entreprises. Sans oublier l’impact négatif pour nos clients et notamment la nation de service après-vente et de garantie ».

L’AC2A termine sans courrier en se disant disponible pour "aborder cette situation de manière franche et constructive en s’inscrivant dans dans la direction soutenue par le Gouvernement de développement industriel et de réduction des importations".

Ce courrier au ministre de l’Industrie et des Mines vient vingt-quatre heures après la déclaration du ministre du Commerce, M. Benmeradi, sur les ondes de la Chaîne 3 annonçant que " l’octroi des licences d’importations du secteur automobile n’avait pas encore été tranché".

Vos commentaires

  • ]Le 20 septembre à 00:36[, par fviz

    huuuum , huuuum , huuuum:’-( ! c’est ça chialez comme des femmes les privilèges que vous n’avez pas su garder comme des hommes.

  • ]Le 20 septembre à 07:42[, par arama

    AC2A, ils existent toujours ??? l’abcence du guerrier pendent la guerre

  • ]Le 20 septembre à 08:41[, par The-Farmer

    Allez creverr vous êtes tous pareille !!!

  • ]Le 20 septembre à 09:33[, par Kareem Black

    Ils se réveillent quand le navire est en train de couler.:’-))....Pathétique !

Répondre à cet article